Call of Duty Advanced Warfare : Havoc (Xbox One, Xbox 360, PC, PS4, PS3)

 

Publié le Mardi 3 février 2015 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Call of Duty Advanced Warfare : Havoc (Xbox One, Xbox 360, PC, PS4, PS3)

Un bon pack

imageExcellent épisode au demeurant – l’un des tous meilleurs de ces dernières années -, Call of Duty Advanced Warfare s’enrichit d’un DLC qui apporte son lot de nouveautés. Au menu, 4 cartes, une arme et un nouveau mode Exo Zombies, réclamé par les joueurs.

Havoc. C’est le nom de ce DLC. Il est vendu, comme d’habitude pour la série, quelques 14,99 €. Moins si vous optez pour le Season Pass. 4 cartes sont donc disponibles : Core, Urban, Sideshow et Drift.

Core se déroule dans les ruines d’une centrale à fusion nucléaire située dans le désert de Gobi. Au menu, une place centrale reliée par d’innombrables « tunnels » et corridors. De nombreux passages transversaux, quelques petites places ouvertes comme des arènes, et vogue la galère. Esthétiquement moyenne, à plat (pas ou très peu de verticalité) la carte ne s’en révèle pas moins nerveuse et très rythmée. Sur les extérieurs, de longues portions permettent aux snipers de faire leur office, même si la carte privilégie le combat rapproché.

screenscreenscreen

screenUrban se déroule dans Dallas Ward 3, une sorte de centre-ville futuriste. De nombreux bâtiments, une bonne verticalité avec des places surélevées ou des corniches sur les immeubles, on multiplie les intérieurs et les extérieurs pour un combat plutôt rapproché, même si malheureusement un ou deux endroits permettent facilement de « camper » pour les snipers. Mais globalement, elle est assez punchy et on doit toujours avoir les yeux en bas et en haut pour voir ses ennemis avant d’être vu.

Sideshow est une carte particulièrement fun, se déroulant dans le Wyoming, elle propose d’évoluer dans un motel, aux décors de clown, située en plein désert américain. Petits bâtiments, musique et lumières à activer, installation minière avec ses ravines à proximité… Petit bonus, le clown situé au centre de la carte balance parfois des bombes, à éviter et à ramasser pour canarder ses ennemis. Si Sideshow manque un brin de verticalité, elle est nerveuse, originale, dotée d’une ambiance réussie et est, globalement, l’une des meilleures du lot.

screenEnfin, Drift est sans doute la meilleure carte du lot. Elle se déroule dans une station de ski située dans les Rocheuses. Au centre, un carousel en fonction. Des guirlandes, ambiance Noël festive et surtout, une avalanche qui se répand de temps en temps sur la carte, balayant tout (et tous) sur son passage. La verticalité est maximale, les nombreuses ruelles permettent l’élaboration de tactiques d’équipe… bref c’est vraiment une très bonne carte.

On restera plus dubitatif, par contre, sur la nouvelle arme, l’AE4 Windowmaker, un fusil sans munition à la cadence et à la précision assez moyennes. Sur une partie multijoueur où les munitions viennent rarement à manquer tant on meurt vite, son intérêt est quasi-nul.


screenLe gros point fort, toutefois, de ce pack Havoc est son aventure Exo Zombies. 6 zones à déverrouiller face à de nombreuses vagues de zombies. On reste dans du très classique, certes, mais l’ajout de l’exosquelette apporte une petite touche réellement sympathique à l’ensemble. John Malkovich, Bill Paxton, Rose McGowan et Jon Bernthal sont des personnages jouables et avouons-le, c’est un vrai plaisir d’incarner John Malkovich en train de défourailler du zombie. Jouable à deux en écran splitté ou à quatre en coop en ligne, cette partie se déroule comme celles déjà aperçues dans les précédents Call of Duty : on récupère des crédits, on achète des armes, on les améliore, on achète des munitions… Quelques sympathiques ajouts viennent agrémenter l’ensemble : la possibilité d’être à son tour infecté. Il faudra alors vite se rendre en zone de décontamination.
Si vous mourrez, vous devrez attendre la vague de zombies suivante pour revenir en jeu… mais devrez alors courir vers une précédente zone pour récupérer votre équipement. Enfin, quelques caisses de matériel seront larguées au fil du jeu. Indispensable tant les ennemis, vers les dernières vagues, sont réellement très nombreux.

screenBref, si certains pourront reprocher à cet Exo-zombies un petit air de déjà-vu, il n’empêche que l’ensemble est toujours aussi bien maîtrisé, fun, et que les quelques ajouts, sans oublié le gameplay avec l’exosquelette, offrent une nouvelle dimension au jeu qui s’inscrit comme un vrai petit plaisir entre potes.

Au final, donc, ce DLC Havoc est plutôt un bon DLC. De bonnes cartes multijoueur, bien pensées, avec un level design intéressant, et une aventure Exo-zombies fun, rapide, et qui ne demande qu’à se compléter avec les prochains DLC. Call of Duty Advanced Warfare : Havoc est donc une valeur sûre qui permet de prolonger efficacement la durée de vie du jeu et lui redonne un petit brin de tonus.

Disponible pour le moment uniquement sur les consoles Xbox.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Call of Duty Advanced Warfare : Havoc (Xbox One, Xbox 360, PC, PS4, PS3)

Plateformes : PC - Xbox 360 - PS3 - Xbox One - PS4

Editeur : Activision

Développeur : Sledgehammer Games

PEGI : 18+

Prix : 15 €

Call of Duty Advanced Warfare : Havoc (Xbox One, Xbox 360, PC, PS4, PS3)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Call of Duty Advanced Warfare : Havoc (Xbox One, Xbox 360, PC, PS4, PS3) :

0