Final Fantasy Type-0 HD (PS4, Xbox One)

 

Publié le Jeudi 2 avril 2015 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Final Fantasy Type-0 HD (PS4, Xbox One)

Vrai remake ou portage paresseux ?

imageDébarqué il y a déjà 4 ans, en 2011, sur PSP, Final Fantasy Type-0 n’a jamais eu les honneurs d’une sortie occidentale. En effet, le jeu n’a jamais franchi les frontières du Japon, au grand dam des fans de la série. Il aura finalement fallu attendre l’arrivée de la PS4 et de la Xbox One pour voir arriver un Final Fantasy Type-0 HD, portage en haute définition, pour pouvoir profiter de ce titre dont la presse nippone en disait le plus grand bien.

L’histoire se déroule dans le monde d’Orience. Un continent divisé en quatre nations : L’Empire de Milites, le Royaume de Concordia, l’Alliance de Lorica et le royaume de Rubrum. Chaque nation est la gardienne d’un cristal, garant de l’équilibre du monde.
Un jour, l’Empire perd son Empereur, curieusement disparu, et c’est le Commandant en Chef des Armées qui prend le pouvoir. Il peut enfin assouvir ses rêves de conquêtes et de pouvoir. La guerre est déclarée contre les autres nations. Concordia tombe. Lorica également. Ne reste que Rubrum pour résister… Et ce sont les quatorze élèves de la Classe Zero, de la célèbre école de magie Akademeia de Suzaku, capitale du Rubrum, qui vont faire face à l’envahisseur.

Une histoire classique mais qui vous plonge dans une aventure à l’ambiance assez pesante, sombre, comme une chevauchée désespérée, un sacrifice de quelques jeunes pour sauver le monde. On vous rassure toutefois : non, la série n’est pas devenue adulte pour autant. On retrouve rapidement les personnages un peu concons, les héros stéréotypés et asexués (bisexués ?), les dialogues gnangnans et quelques passages qu’on aurait préféré éviter, j’avoue.
D’autant plus que ce Final Fantasy avait tout pour devenir culte via son histoire et ses personnages, attachants et tous avec des personnalités différentes, si elle s’était offert le luxe d’un peu plus de profondeur, des cinématiques mieux finalisées et mieux gérées, de virer ces diaporamas surannés, et une narration nettement moins décousue. Ça manque clairement de consistance et de profondeur. Le titre venant de la PSP, les limitations de la console expliquent peut-être cela.
Des reproches, certes, mais ne dramatisons pas non plus : globalement, l’aventure est agréable.

screenscreenscreen

screenAutre point dommageable pour le titre : sa réalisation technique. On aurait vraiment aimé que Square Enix retravaille correctement son titre et offre un vrai épisode HD, un vrai épisode new-gen. Or ici, on est clairement dans le portage moyen de gamme : textures pauvres, décors tristement vides, lieux manquant de vie, animations perfectibles… sans oublier une caméra très déconnante.
Bref, le portage a été bâclé techniquement parlant. Vendu au prix fort, Final Fantasy Type-0 HD ne fait donc pas honneur aux capacités de la PS4 et de la Xbox One.

screenReste que le jeu n’est pas pour autant à mettre au rebus. Déjà parce qu’il s’agit d’une aventure inédite, et qu’elle est plutôt plaisante au final. Les fans s’y délecteront et retrouveront leurs habitudes et leurs marques, pour suivre une vraie nouvelle histoire.
Ensuite, le jeu en lui-même est à la fois exigeant et agréable à jouer. Le système de combat est simple, facile à appréhender, et regorge de subtilité. Il faudra d’ailleurs bien penser à faire tourner votre équipe pour que chacun progresse et gagne de l’expérience.
Le jeu, enfin, se décompose en plusieurs phases. La première consiste à effectuer les missions, le second vous laisse le temps de vous occuper de vos personnages. Discussion avec les PNJ, balade pour récupérer des objets et de l’expérience supplémentaire ou même élever des chocobos, pour ne citer que quelques-unes des actions possibles.

screenscreenscreen

screenTrois niveaux de difficultés sont proposés, une quatrième se débloquant à la fin pour rejouer en gardant sa progression de personnages et ses objets déjà acquis. Cette nouvelle difficulté offrira d’ailleurs du contenu supplémentaire et quelques éclaircissements sur des faits mal expliqués dans le jeu de base. Notez que la difficulté est modulable à volée, et c’est tant mieux tant le jeu est mal équilibré et propose certains passages particulièrement difficiles.

Au final, tout aussi intéressant à découvrir soit-il, ce Final Fantasy Type-0 HD reste quand même une déception. Mal architecturé, proposant une gestion des quêtes annexes mal foutue, doté d’une réalisation technique passable, et ne proposant finalement ni nouveau contenu, ni cinématiques retravaillées, il aurait vraiment mérité un meilleur traitement.
Heureusement, l’ambiance, les personnages, et le système de combat plutôt réussi et rythmé, avec une histoire assez sympathique au demeurant, font de ce Final Fantasy Type-0 HD un jeu agréable et que les fans apprécieront forcément. C’est toujours ça.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Final Fantasy Type-0 HD (PS4, Xbox One)

Plateformes : Xbox One - PS4

Editeur : Square Enix

Développeur : Square Enix

PEGI : 12+

Prix : 50 €

Final Fantasy Type-0 HD (PS4, Xbox One)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

 

 

0