Alvin et les Chipmunks : À fond la caisse, la critique du film

 

Publié le Mercredi 3 février 2016 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Alvin et les Chipmunks : À fond la caisse la critique du film

Mon royaume pour de la chevrotine

imageC'est la quatrième aventure des tamias (écureuils d’Amérique du Nord) en image de synthèse et aux voix de crécelles qui sort aujourd'hui sur les écrans. Une série de films clairement destinée aux enfants. Ce n'est pas pour cela qu'on ne peut pas se faire un petit plaisir et se rendre compte si on en a gardé l'âme, à défaut du corps. Parce que pour ce qui est des corps d'enfants, on en a plein le congélo de la rédac. Mais passons. Alvin. Les Chipmunks. Un film. Pour enfants, donc. Mais un film sympa, ou un gros navet bien lourdingue ?

Dans ce film, Alvin, Simon et Théodore, les 3 Tic & Tac amateurs de rap, s'offrent un road-trip jusqu'à Miami dans l'espoir d'empêcher leur père adoptif, un humain (fallait suivre les précédents épisodes, hein) n'épouse Samantha, dont le fils est un insupportable crétin.

On va pas se mentir, ce n’est pas vraiment le genre de film que l’on affectionne particulièrement. Parce que l’histoire est enfantine et moralisatrice, parce que plusieurs  scènes sentent la promo déguisée d’artistes en mal de reconnaissance, parce qu’on a un nombre de clichés qui frôle le record et surtout parce que les voix des Chipmunks sont insupportables.

Et c’est pire quand ils chantent !


screenMais voilà, pour une raison inconnue, on rigole de leurs bêtises, des gags aux raz des pâquerettes, des personnages et des situations loufoques. On se prête au jeu. On tombe sous le charme. On ralentit même en voiture quand on voit passer un écureuil alors que jusqu'à maintenant, on avait tendance à appuyer sur l'accélérateur. Le charme opère. Et une fois le générique de fin qui déroule, on se prend même à penser que, zut flûte crotte caca boudin, on a passé un bon petit moment.

Alvin et les Chipmunks : À fond la caisse n’est pas un chef d’œuvre. A destination des enfants, il réussira quand même à faire rire les adultes.

Et ce n’était pas gagné d’avance.

screenscreenscreen

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Alvin et les Chipmunks : À fond la caisse, la critique du film

Plateformes :

Editeur : Twentieth Century Fox France

Développeur : Walt Becker

PEGI : 7+

Prix : Cinema

Alvin et les Chipmunks : À fond la caisse, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Alvin et les Chipmunks : À fond la caisse, la critique du film :

0