Sucide Squad, la critique du film

 

Publié le Mardi 9 août 2016 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Critique du film Suicide Squad

Un film qui aurait besoin d'être sauvé

imagePeu après la mort de Superman, Amanda Waller, directrice de l'Argus, une agence secrète, décide de créer la Task Force X, composée de criminels et de méta-humains. Ce groupe sera chargé de neutraliser de façon officieuse les prochaines menaces méta-humaines qui apparaitront. Le colonel Rick Flag est chargé de mener ce groupe au combat.

Il y a Deadshot l'assassin, Harley Quinn la fiancée du Joker, Killer Croc l'homme crocodile, El Diablo capable de contrôler le feu, Captain Boomerang expert en lancé de boomerang, Katana spécialiste du combat au sabre, l’Enchanteresse une sorcière et Slipknot le spécialiste des cordes.

Alors qu'une force ancestrale apparait à Midway City, la Task Force X est activée…

Réalisé par David Ayer, Suicide Squad est donc le 3eme film du DC Extended Universe, après Man of Steel et Batman v Superman. Niveau casting, nous avons Joel Kinnaman, Margot Robbie, Will Smith, Jai Courtney, Cara Delevingne, Adewale Akinnuoye-Agbaje, Karen Fukuhara, Jay Hernandez, Adam Beach, Viola Davis et Jared Leto. Ben Affleck et Ezra Miller passe aussi faire coucou.

Que dire si ce n'est que la déception est grande ?

Suicide Squad avait tout pour plaire. Porter à l'écran une équipe de super-vilains contrainte et forcée, sous peine de mort, de faire le sale boulot du gouvernement US, ça aurait changé de ce qu'on voit d'habitude dans les adaptations de comics (enfin !). Mais voilà, Ayer (qui y est justement, ailleurs...), Warner et DC ont totalement foiré le film.


screenD'abord le réalisateur, en pondant une histoire idiote, pleine d'incohérences, de clichés et de débilité. En loupant la caractérisation de ces personnages : non, bordel de merde, Deadshot n'est pas un gentil papa qui veut le bonheur de sa fille. Dans le Squad, seuls Harley et Deadshot sont développés, les autres ne sont là que pour le moment où l'on a besoin de leur capacité... Et quand Ayer tente de nous faire apprécier un personnage en particulier, on s'en contrefout.

Le Joker, qu'on nous a teasé a mort, que Leto était un gros psychopathe durant le tournage, qu'il offrait des cadeaux zarb', etc. Tout ça pour ça ? Même si il avait de l'idée d'en faire une sorte boss mafieux réellement amoureux de Harley (au contraire du comics), ces scènes, peu nombreuses loupent le coche. Pendant qu'on est sur Harley, même si l'actrice s'en sort bien dans le rôle de la fiancée du Joker, on a beaucoup de mal avec sa tenue, ultra sexualisée.

screenPour en revenir à l'histoire et ses incohérences, c'est tout simplement une histoire à la con, pleine de faux rebondissements et de débilité. La Suicide Squad n'est en réalité activée que pour allez chercher quelque chose et quelqu'un, avant que, poussée par Dead "Will Smith je suis un bon papa" shot elle décide d'aller sauver le monde d'une menace totalement hors de leur portée parce qu'au fond d'eux, ils ont un bon fond et ils sont en quête de rédemption...

Non, à la base, la Suicide Squad, c'est une équipe de bras cassés et de seconds couteaux, utilisée par Waller pour faire des missions suicides ultra dangereuses sans que personne ne le sache !

Pourtant, le film regorge de références aux comics, via des scènes entre Mister J et Harley, entre Boomerang et Slipknot. Dans des décors, des costumes.

screenscreenscreen

screenEt surtout la Warner et DC Comics, échaudés par les critiques sur MoS et BvS, ont lancé des reshoot pour rajouter du Will Smith en gentil papa et leader morale de l'équipe, ont rajouté des blagues, dont la plupart sont nulles, de la musique "rétro" pour faire comme dans les Gardiens de la Galaxie sauf qu'ici, le placement des musiques est fait n'importe comment et elles sont coupées à l'arrache. C’est tout le ton du film qui a été changé en mettant du fun et de la couleur comme dans les Marvel.

En mai, des journalistes ont vu une version du film fini avec un autre montage, une autre bande son, plus de Joker, plus de Batman et surtout moins de Dead"Will Smith, je suis un bon papa"shot. Car oui, la Warner a accepté qu'un acteur voit son rôle modifié pour le rendre plus gentil, plus "je suis un bon papa". Alors que ce même acteur n'est plus que l'ombre de ce qui le rendait talentueux et qu'il ne fait que de la merde depuis des années. En panique depuis BvS, ils n'ont pris que des mauvaises décisions pour rendre le film soi-disant meilleur...

screenDC et Warner ne savent toujours pas quoi faire avec leur DC Extended Universe. Au lieu de continuer sur la lancée de Zack Snyder avec un ton différent, des héros différents, Warner et DC se mettent à vouloir copier/coller leur concurrent Marvel. Au mépris des artistes en charge de créer les films. Et du public à qui on livre une bouillie prémâchée humoristique.

Si vous tenez à voir la Suicide Squad en action, il y a le Blu-Ray/DVD Batman : Assaut sur Arkham.
 

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Sucide Squad, la critique du film

Plateformes :

Editeur : Warner Bros.

Développeur : David Ayer

PEGI : 7+

Prix : Cinéma

Sucide Squad, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 1/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Sucide Squad, la critique du film :

0