Bullshot (PC)

 

Publié le Mercredi 30 novembre 2016 à 14:00:00 par Matthias Johan

 

Test de Bullshot (PC)

Un taureau ? La vache !

imageVous incarnez un Valérien surnommé Frank F. Franky,  infiltré dans les rangs des méchants Cardesiens faisant régner la terreur sur la planète. Malheureusement, vous avez été découvert, la solution ? Tous les flinguer, quelle question…
Sorti le 22 novembre 2016 sur Steam et développé par le studio espagnol Gato Salvaje, Bullshot est un run and gun aux inspirations assez rétro où l’on joue un taureau humanoïde. Le but est de terminer les niveaux en tuant un maximum de Cardesiens, zombis, ou robots et en combattant les quelques boss.

Alors niveau gameplay ça donne quoi ? Un shooter très classique à la prise en main rapide avec un système de visée inspirée de Metal Slug. On se balade dans un couloir avec des plateformes, des échelles et des ascenseurs en on tire sur tout ce qui bouge grâce aux 6 armes du jeu. On a le droit a du très classique avec du lance-flamme et fusil à pompe, efficace mais manquant de feedback. De plus hormis certains passages, la mitraillette de base fera parfaitement l’affaire. Le jeu dispose également d’un système de couverture et on a la possibilité de charger les ennemis de façon assez jouissive, et c’est parfait quand on a marre de tirer.

Le bestiaire est banal et assez inégal, même si par moment vous vous retrouverez contre une vingtaine de zombis en même temps, ça sera toujours plus facile que contre un lance-roquette à tête chercheuse. Heureusement, si certains passages sont assez tendus car il est facile de mourir sans trouver le point de sauvegarde du niveau, vous pouvez facilement manipuler l’IA qui, en fonction des ennemis, ne peut pas tirer en haut ou en bas. Malgré leurs défauts, ils donneront quand même plus de fils à retordre que les boss aux patterns très facilement identifiables. Normalement, pas besoin de prendre le taureau par les cornes.


screenVous pourrez également jouer les cinq niveaux bonus au gameplay exotiques comme la conduite d’une moto ou le pilotage d’un mécha, phases rafraichissantes et presque plus intéressantes que le reste du jeu mais trop courtes et sous-exploitées.

Avec sa direction artistique mêlant 3D et 2D, le jeu n’est pas une claque graphique mais il n’est pas non plus vilain, les animations sont cela dit rigides et trop lentes. Les items trop classiques dans des niveaux archétypaux comme le désert et les égouts rendent l’univers assez bancal. Par contre, le menu, lui, est magnifique avec ses étincelles, un gros titre en 3D à la Doom et des riffs de guitare électrique.  Vous pouvez également noter la présence de modes TV nostalgiques comme le noir et blanc et le filtre cassette, une fonction assez sympa, dommage qu’il faille passer par le menu pour aller dans les options.

screenOn aurait également souhaité plus de soin au niveau du son. Le bruit des armes, des tirs et des morts ennemis est un peu faible et il n’y a aucun son d’ambiance dans les niveaux. De temps en temps on peut entendre Franky sortir une de ses quatre répliques mais ça ne va pas plus loin. Musicalement, les mélodies de certains morceaux sont sympas, cependant même si on est un gros amateur de synthé années 90-2000, il faudra s’armer de patience quand on bloque dans un niveau car les boucles sont redondantes. Mais il paraît que si on chante les airs, ça part plus vite…

screenEn termes de contenu, il vous faudra moins de trois heures pour finir le jeu en ligne droite (ou quatre si vous êtes mauvais). Après, libre à vous de chercher les objets cachés dans les niveaux à collectionner et d’augmenter votre score mais ça reste une rejouabilité très limitée. On rajoute à ça le multijoueur, jouable jusqu’à quatre en local ou en réseau et on a fait le tour. Malheureusement, ce n’est pas de la coop mais du deathmatch dans 4 petites arènes, marrant 2 minutes mais le manque d’intérêt et les bugs de caméra et de spawns dans le vide deviennent rapidement lassants.

Concrètement, Bullshot en vaut difficilement la peine. Après avoir passé un peu plus d’un an à développer AR-K, Gato Salvaje aura du mal à attirer un grand public avec ce nouveau jeu.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Bullshot (PC)

Plateformes : PC

Editeur : Gato Salvaje

Développeur : Gato Salvaje

PEGI : 16+

Prix : 4,99 €

Aller sur le site officiel

Bullshot (PC)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 4/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Bullshot (PC) :

0