Lego City Undercover (PS4, Xbox One, Nintendo Switch)

 

Publié le Lundi 10 avril 2017 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Lego City Undercover (PS4, Xbox One, Nintendo Switch)

Jaune de plaisir

imageSorti en avril 2013 sur Nintendo Wii U, Lego City Undercover fut un véritable coup de cœur, ici, à la rédaction. Et il reste encore, dans nos petits cœurs de gamers passionnés de briques jaunes, l’un des meilleurs jeux sortis sur cette console.
Autrement dit que son portage sur Xbox One, PS4 et Nintendo Switch ne pouvait que nous ravir. Nous l’avons d’ailleurs reçu sur la toute nouvelle console de Nintendo.

Petit rappel des faits : Chase McCain est un flic à la gloire ternie par une petite bourdasse comme lui seul sait en faire : Après l’arrestation de Rex Fury, l’ennemi public numéro 1, il a révélé le nom du témoin principal, Natalia, qui se trouvait en plus être sa petite amie. Banni de Lego City pendant deux ans, il est aujourd’hui de retour. Et pour cause : Rex Fury s’est échappé et dirige désormais la ville grâce à ses nombreux réseaux mafieux. Chase McCain va donc courir après – littéralement – et tenter par la même occasion de reconquérir le cœur de son ancien amour, Natalia.

Le jeu n’a pas bougé d’un iota. Il s’agit toujours d’une sorte de GTA en mode Lego. Autrement dit, avec tout l’humour qu’on connait à la marque. C’est con, c’est débile, c’est loufoque, mais c’est complètement énorme.

Dès les premiers instants, le constat est saisissant : Lego City Undercover est un jeu prenant où il y a beaucoup à faire. Si la ville n’est pas spécialement graned, elle offre une richesse incroyable, allant même jusqu’à vous offrir un coin de forêt ou une ferme avoisinante. De nombreux bâtiments la composent, bâtiments sur lesquels vous pourrez généralement grimper, mais aussi certains dans lesquels vous pourrez aussi rentrer.
On peut détruire des milliers d’objets, ne serait-ce que pour récupérer des pièces qui seront essentielles pour construire d’autres bâtiments (des plateformes pour récupérer une voiture, par exemple). Il y a des parcours, des secrets, des courses, du basket… Sans oublier que l’on peut « emprunter » un véhicule à n’importe qui, à n’importe quel moment. Le jeu est vraiment impressionnant. C’est bien simple, s’il vous faudra une quinzaine d’heures pour remplir le scénario, vous pouvez facilement en rajouter autant, voire le double, parce que vous irez fouiner çà et là. Il y a tant à voir, à découvrir, et la ville est tellement variée et fascinante !


screenChase va se lancer non seulement à la poursuite des casseurs, voleurs et autres voyous, mais tenter également de s’infiltrer dans différentes organisations criminelles et grimper les échelons pour atteindre Rex Fury.

Hilarant, multipliant les références aux séries et films policiers, le jeu est un vrai bonheur. Un bonheur aujourd’hui partagé puisque le principal défaut de la version Wii U est ici corrigé : on peut désormais jouer à deux, en coop. A condition d’avoir deux manettes, toutefois… (mieux vaut éviter de jouer chacun avec un Joy-Con, c’est peu pratique au final).

screenOn pourra quand même reprocher quelques petites choses sur cette version Nintendo Switch : les possibilités tactiles ont disparu (elles auraient pu être en option lorsque l’on joue sur la tablette) et surtout, rien n’a été véritablement amélioré. L’aliasing est toujours présent, le clipping également… tout comme certains ralentissements. Sans parler des temps de chargement, un peu longuets.
Si la version « portable » s’en sort mieux, dès que l’on passe sur l’écran télé, ça se gâte un peu… sans pour autant être non plus catastrophique.

Quoi qu’il en soit, le résultat est là : La sortie de ce Lego City Undercover sur de nouvelles plateformes permet de remettre en lumière un excellent jeu. Et désormais de le partager à plusieurs. Et ça, ce n’est rien que du bonheur. Et quitte à me mettre à dos toute la communauté des amateurs de nains verts aux oreilles pointues et avec un nom à la con, c’est tout simplement le meilleur jeu sur Nintendo Switch à l’heure actuelle.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Lego City Undercover (PS4, Xbox One, Nintendo Switch)

Plateformes : Wii U - Xbox One - PS4

Editeur : Warner Bros. Games

Développeur : TT Games

PEGI : 7+

Prix : 55 €

Lego City Undercover (PS4, Xbox One, Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Lego City Undercover (PS4, Xbox One, Nintendo Switch) :

0