FIFA 20 (PC, PS4, Xbox One, Nintendo Switch)

 

Publié le Lundi 14 octobre 2019 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

FIFA 20 (PC, PS4, Xbox One, Nintendo Switch)

Une simple mise à jour

imageNous l’avons reçu (très) tardivement, le test de FIFA 20 arrive donc (très) tardivement. CQFD. D’un autre côté, EA Sports n’a pas vraiment besoin des tests pour vendre ses jeux par paquets de douze, les fans aveuglés se pressant plusieurs jours avant la date de sortie dans les rayons des magasins pour harceler les vendeurs à grands renforts de cris déchirants « Vooooouzavélederniéfifaaaaa ? ».

Car encore cette année, le jeu va se vendre. Enormément. Laissant les développeurs se retrancher derrière le sempiternel « pourquoi faire mieux, de toute manière ça se vend ? » alors que, encore cette année, il y a quand même pas mal à redire…

On ne reviendra pas sur le contenu pléthorique du jeu. Ah pardon. On me souffle dans l’oreillette qu’il ne faut pas utiliser de tels mots, incompréhensibles pour les fans de FIFA. Donc. On ne reviendra pas sur le contenu « vachement beaucoup » de FIFA 20. Comme les précédents opus… euh… comme les versions des autres années, y’a plein plein d’équipes, plein plein de championnats, plein plein de joueurs. Souvent imité, jamais égalé, FIFA 20 défonce tout en matière de contenu. Mis à part la Juventus de Turin, bizarrement disparue des radars et remplacée par une équipe lambda. Ça la fout carrément mal.


screenOn notera la disparition du mode histoire à base de l’insipide Alex Hunter, remplacé par Volta, un mode, une sorte de FIFA Street où, sur petits terrains, on s’affronte par équipe de 3, 4 ou 5 joueurs. On peut même incarner une joueuse, puisque c’est dans l’air du temps (même si en termes de contenu, sachez qu’il n’y a toujours que 16 équipes féminines jouables dans le jeu, et toujours sans possibilité de faire des matchs mixtes, ce qui est franchement ridicule et casse-couilles).
Volta est une sorte de mini-histoire à base de foot de rue, sympathique, dans lequel vous allez devoir monter votre équipe (un peu comme le mode FUT), et où le jeu est plus technique (les gestes sont plus simples à sortir). Ça manque quand même clairement d’ambition, pour ne pas dire de finition, et au final, Volta ressemble plus à une sorte de mode entraînement aux gestes techniques qu’autre chose. Bourré de bonnes idées, prometteur, mais clairement pas assez développé, on espère que ce mode Volta aura plus de consistance dans les prochains opus.

Mode carrière (un peu plus complet mais avec encore trop de manques), mode FUT (aucun changement notable), matchs rapides, championnat, tournois, en solo, en local, en ligne… on retrouve tout ce qui a fait, donc, le succès de la licence depuis de nombreuses années : tant sur les modes de jeux que sur les stats des joueurs ou des équipes, FIFA a une base relativement complète et tout fan de foot sera ravi de jouer son équipe favorite (sauf les fans de la Juve, donc) dans n’importe quel mode.

screenDans le jeu, malheureusement, on retrouve les mêmes problèmes, les mêmes bugs, les mêmes permissions et la même IA très perfectible que l’année précédente, faisant de ce FIFA 20 une simple mise à jour extrêmement timide par rapport à l’année dernière. Quelques mouvements supplémentaires, quelques nouvelles animations… et un système de coups francs revu (et un peu plus technique) ne viennent pas trancher suffisamment en faveur de cette nouvelle version.
Les coéquipiers ont toujours une IA parfois consternante dans leurs placements ou leurs courses, les gardiens qui sortent parfois n’importe comment ou viennent boxer un ballon qu’ils pourraient capter facilement puisqu’il n’y a aucun adversaire à proximité…

Le jeu n’est pas désagréable en soi. Il est juste… basique. Avec finalement un système qui favorise les contre-attaques et le jeu en profondeur, au détriment de la construction.

Bref. Si vous avez aimé FIFA 19, vous serez ravi de vous offrir quasiment le même jeu à prix fort. Nous, on attendait quand même plus, mieux et surtout, plus de nouveautés.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

FIFA 20 (PC, PS4, Xbox One, Nintendo Switch)

Plateformes : PC - Wii U - Xbox One - PS4

Editeur : EA Sports

Développeur : EA Sports

PEGI : 3+

Prix : 60 €

Aller sur le site officiel

FIFA 20 (PC, PS4, Xbox One, Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu FIFA 20 (PC, PS4, Xbox One, Nintendo Switch) :

0