Little Town Hero (Nintendo Switch, PS4)

 

Publié le Jeudi 2 juillet 2020 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Little Town Hero (Nintendo Switch, PS4)

Un JRPG raté

Développé par Game Freak, à qui l’on doit quand même la série des jeux Pokémon, Little Town Hero est sorti en version française sur Nintendo Switch et PS4. Un JRPG, ou un jeu de rôle japonais, si vous préférez, destiné au grand public qui n’a jamais réussi à franchir le pas des Dragon Quest et autre Final Fantasy…

Dans Little Town Hero, vous incarnez Axe. Un jeune gars qui rêve de voyage alors qu’il habite dans un petit village enclavé, où les habitants n’ont pas le droit de franchir les murs sous peine de mort violente par des créatures belliqueuses. Du moins, c’est que les anciens racontent…

Le jour où des monstres attaque le village, notre héros comprend qu’il s’agit d’une triste réalité. Il se rend surtout compte qu’il est capable de les poutrer, grâce à une pierre mystérieuse.

Axe va donc partir à l’aventure, en quête de gloire et de richesse.

Little Town Hero part d’un bon sentiment et est d’ailleurs construit sur des idées intéressantes. Il est divisé en deux phases bien distinctes. La première, c’est l’exploration. Il va falloir se promener, discuter avec les gens pour débloquer des quêtes ou des réponses à vos questions…
La seconde concerne les combats. Il s’agit d’un mélange de jeu de cartes (grosso modo) et de jeu de plateau (grosso modo aussi) au tour par tour.
Vous allez en effet devoir choisir des « idées » appelés « izzit » (un beau nom à la con) que vous validerez selon vos points de pouvoir disponibles pour les transformer en « Dazzit » (un autre beau nom à la con) qui attaqueront les idées de l’adversaire. Si vos idées battent celles de votre ennemi, vous pourrez alors, s’il vous reste encore des points d’action, lui infliger des dégâts.
Entre deux tours d’affrontement, une sorte de jeu de plateau permet, selon les chemins prix, de récolter certaines nouvelles idées, parfois puissantes, ou encore des alliés qui vous permettront d’utiliser des compétences spéciales.

Sur le papier, c’est assez complexe à expliquer. En jeu, c’est plus fluide et plus simple à appréhender.


C’est juste dommage qu’on se fasse autant chier dans ce jeu, en fait. Tout y est mal pensé, mal fagoté et rempli de choix douteux. La phase exploration, extrêmement frustrante, ne laisse aucune liberté au joueur. Vous êtes guidés de A à Z, bloqué par des personnages pour ne pas vous écarter du chemin. En fait d’exploration, il s’agit plutôt d’une phase de mouvement… Les personnages, parlons-en justement. On sent nettement la consanguinité. Certes, le village est replié sur lui-même et personne ne sort de ses murs, mais graphiquement, ils se ressemblent tous plus ou moins. Bref, Little Town Hero, c’est une sorte de promenade dans une ville où tout le monde est cousin. Ça peut expliquer le scénario un peu neuneu, qui aurait gagné à avoir plus d’envolée héroïques.

Alors certes, c’est mignon, les décors sont sympas (les textures du sol sont malheureusement souvent pourries), on sent la patte Pokémon sur certains lieux. Mais bon. Ça reste quand même très basique et manque terriblement de finesse et de détails.

Quant aux phases de combat, ma foi, elles sont longues. Longues. Longues. Et répétitives. Répétitives. Répétitives. Répétitives. Répétitives. Répétitives. (vous avez compris ou j’en rajoute un ?). Certains affrontements peuvent même s’étaler sur plusieurs dizaines de minutes… c’est dire si c’est rapidement casse-couilles.

Au final, ce qui aurait pu être un petit JRPG amusant, destiné à un large public, n’est que source d’épuisement, d’énervement, de pénibilité… Bref, c’est raté dans les grandes largeurs.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Little Town Hero (Nintendo Switch, PS4)

Plateformes : Wii U - PS4

Editeur : Game Freak

Développeur : Game Freak

PEGI : 7+

Prix : 25 € (eshop) 50 € (boîte)

Aller sur le site officiel

Little Town Hero (Nintendo Switch, PS4)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 4/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0