Ultracore (PS4, Nintendo Switch)

 

Publié le Lundi 29 juin 2020 à 12:00:00 par Riwan Hervouet

 

Ultracore (PS4, Nintendo Switch)

Il aurait dû rester dans sa tombe

Il aura fallu 26 années d’oubli, pour que des personnes décident de déterrer « Hardcore », un Shoot and Run qui aurait dû sortir en 1994. C’est donc, « grâce » au studio : Strictly Limited Games, que le projet a refait surface sous un nouveau nom. Ultracore est sorti sur PS4 et Switch. Et avait même une sortie antérieure sur Megadrive en mars 2019.

On est sur du Shoot and Run des années ‘90s, qui devait sortir sur Megadrive. Donc compliqué de se louper en théorie, surtout que « le jeu était à 99% fini » en 1994...

Comme quoi 26 ans peuvent vous abîmer des souvenirs...

Un des plus gros ratés, c’est le travail fait sur l'adaptation du jeu pour les manettes des nouvelles consoles, qui a dû sûrement être réalisé par un stagiaire de 3ème. On va donc avoir sans surprise un bouton pour tirer, interagir, utiliser des bombes, et changer d’armes. Mais on va avoir 3 touches pour le saut : Bouton B, Bumper Droit et Gauche, et également 2 pour tirer : Joystick Droit, et Gâchette Droite. Autant pour le saut, ce n’est pas très grave, c’est con et inutile, mais pas grave. Par contre, pour le tir, la gâchette est complètement obsolète, vu que pour viser, on utilise le joystick droit, et qu’il tire automatiquement lorsqu’on l’incline. Autre point selon moi important dans un jeu de ce genre : il n’y a aucune vibration à la manette... et ne venez pas me dire que c’est compliqué à faire !

Sinon, le reste du jeu est assez simple, vous allez avancer dans les niveaux et trouver le moyen de sortir en butant tout ce qui bouge. Il y aura des cartes d’accès à trouver pour les portes, des passages secrets, et des boss.


Le jeu est vraiment vendu, ou donne l’impression de l'être, comme si il se voulait être un regard nostalgique sur son époque. Et pour le coup, c’est réussi, ils ont réussi à garder un Game Design et une IA d’il y a 26 ans sans rien toucher !

Bon déjà le « nan, mais c’est un jeu retro tu comprends » je m’en fous. Alors oui, comme je suis trop jeune pour avoir vu cette époque, je vais juger le jeu comme un titre récent. Mais on le joue sur des consoles actuelles, et le public concerné est aussi celui qui n'a pas connu cette époque. Parce que je trouve ça quand même très fort, et honteux, qu’un studio sorte un jeu qui a été mis au placard il y a 26 ans, ne rien toucher au projet, et de vouloir surfer sur le retro gaming pour se faire de l’argent facile.

Ils n’ont même pas été foutus de corriger l'affichage du texte... parce que, petit tacle sur les ancêtres du jeu vidéo au passage, si ce n’est pas lisible pour moi qui suit dans la fleur de l'âge, ça ne va pas l’être pour deux qui ont connu la Megadrive à sa sortie et qui ont maintenant près de 40 ans. D'ailleurs, on va continuer avec l’UI du jeu. En plus de pas pouvoir lire correctement ce qu'il y a d'affiché, je tiens à rappeler aux développeurs, que lorsque qu’un texte bouge constamment parce qu’on lui colle un effet de type vague de PowerPoint, bah, ça rajoute au côté totalement illisible. Voire au côté "envie de vomir". L’écran des scores est en mouvement continu. Les textes informatifs qui passent à l’écran sont en blanc,et lorsqu'on le met au-dessus de couleurs claires, bah, on ne peut pas très bien lire. Et pour finir les minis boss ont comme barre de vie un petit carré avec des chiffres dedans, petit carré qui bouge avec le boss bien sûr... Bref, les informations à l'écran sont imbittables, mal pensées, mal designées. 

D'ailleurs, en parlant de design, d’un point de vu Game Design ce n’est pas glorieux non plus… Les patterns des ennemis sont inintéressants, sans parler de leur IA… Les ennemis vous tombent littéralement dessus quand vous êtes dans un élévateur : ils vous suivent sans prendre en compte les obstacles ou les trous. On a aussi très peu de retour sur nos actions, ou feedback, par exemple, j’ai pris 30 minutes à comprendre que certains éléments du décor étaient interactifs. Aucune info sur quoi que se soit à aucun moment. Le LD, est nul, plein d’idées qui datent d’il y a 26 ans et qu’on ne fait plus pour de bonnes raisons... citons par exemple les plateformes invisibles qui apparaissent quand on tire dessus...

Le gameplay est rigide. Le graphisme est passable, le jeu n'offre aucun plaisir, aucun fun... 

Pour finir, je dirais simplement que si vous voulez une expérience comme il y a 25 ans, et avec les défauts d’il y a 25 ans, offrez-vous le jeu et perdez votre argent. Parce qu'il y a plein de jeux retro remis au goût du jour grâce aux nouveaux standards et principes de Game Design qui méritent bien plus votre attention.

Bref, Ultracore, c'est Ultrachiant.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Ultracore (PS4, Nintendo Switch)

Plateformes : PS4

Editeur : Strictly Limited Games

Développeur : Strictly Limited Games

PEGI : 7+

Prix : 19,99 €

Aller sur le site officiel

Ultracore (PS4, Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 3/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0