Bob L'Éponge : Bataille pour Bikini Bottom Réhydraté (PC, PS4, Switch, Xbox One)

 

Publié le Mardi 21 juillet 2020 à 12:00:00 par Walid Hamadi

 

Test de Bob L'Éponge : Bataille pour Bikini Bottom Réhydraté

Un Bikini Bottom pas si propre

imageRessortir un jeu de 2003 en 2020 est-il une bonne idée ? La question mérite d’être répondue ! Bob l’Eponge : Bataille pour Bikini Bottom Réhydraté est à mi-chemin entre un remaster et un remake pur et dur : les textures et les scènes précalculées ont été refaites par THQ Nordic, mais le gameplay est resté dans son jus d’il y a 17 ans. Le résultat est agréable pour les yeux, même si les couleurs sont très flashy, et moins pour les autres sens.

Tout commence chez Plankton, le méchant de Bikini Bottom, qui se foire en voulant lever une armée de robots pour prendre le contrôle de la ville. Si ses minions sont bien assemblés, il a accidentellement oublié de les programmer pour lui obéir et tout part à vau-l’eau. Bob et Patrick, à cause de leur inintelligence légendaire, croient que cette invasion est de leur faute et tentent alors de la repousser. Vous sortez donc de votre ananas pour récolter des objets brillants, des spatules et des sous-vêtements qui vous permettront de débloquer de nouvelles zones et ainsi de suite jusqu’à tout nettoyer. Ce jeu est donc ce qu’on appelle communément « un collectathon ».

Bob est le personnage que jouerez principalement, bien entendu. Il est capable de sauter, de charger vers le haut et le bas, ainsi que de taper avec son filet. Tout ceci servira à détruire des caisses, des robots et surtout franchir les nombreuses plateformes qui jalonnent les niveaux. Si graphiquement tout a été refait, la jouabilité est d’époque et les sauts aussi. Eux et la caméra ont une certaine rigidité qu’on ne connaît plus aujourd’hui et qu’on ne regrette pas du tout. Il faut se réhabituer à viser avec l’ombre projetée sous le personnage pour ne pas tomber lors d’un saut qui a l’air pourtant simple.

Dans chacune des 15 zones du jeu, vous aurez l’occasion de prendre les commandes d’un acolyte de Bob : Patrick l’étoile de mer ou Sandy l’écureuil. La force de frappe et la capacité de manipuler des objets lourds caractérisent le premier, tandis que la seconde peut planer sur des distances impossibles à combler pour les deux autres grâce à son lasso. Ces personnages sont bienvenus car pris séparément, ils n’ont pas beaucoup de variété dans leurs mouvements. Le choix du compagnon est imposé et on ne vous demande pas de vous creuser trop longtemps la tête pour résoudre les petits puzzles de chaque niveau. Vous comprenez vite que, comme en 2003, le jeu s’adresse principalement aux très jeunes. Rien n’a changé de ce point de vue-là.


 Les zones sont intelligemment construites : vous pourrez vous amuser en les traversant de plusieurs manières quand le jeu vous le proposera. Mais il n’y a qu’une manière d’arriver au bout à chaque fois. Les murs invisibles qui en délimitent les bords sont aussi de retour pour notre plus grand déplaisir. Car quand on croit pouvoir monter à un endroit, une force invisible vous fait comprendre que vous n’êtes pas censé faire ça. Il faut donc se résoudre à collecter des objets brillants, sorte de monnaie de base pour débloquer des objets et accès à d’autres zones, des spatules pour ouvrir des portes, des slips, pour votre santé et des chaussettes, pour Patrick. Ces dernières ne sont là que pour corser un peu la complétion du jeu à 100%. On peut donc heureusement les ignorer. Et pourtant, avec tous ces collectibles, les niveaux semblent vides. Car depuis 2003, on était habitué à plus d’interactions. Même à l’époque Jak and Daxter et Ratchet et Clank étaient plus étoffés. Ce n’est pas pour rien que certains jeux ont plus marqué les mémoires que d’autres.

image Nous avons testé le jeu sur Switch et autant vous prévenir : on a eu de mauvaises surprises concernant la technique. Si la console est dockée à son support, il n’y a pas grand-chose à redire, mais en mode portable, l’aliasing est très visible et le framerate est décevant. Cependant, le travail de refonte graphique est sympathique à l’œil dans les conditions optimales, et il est plaisant de retrouver les voix officielles des dernières saisons du dessin animé, que ce soit en VO ou en VF. L'ambiance est sympathique grâce à l'univers fidèlement reproduit : Carlo, le capitaine Krabs et tous les personnages secondaires font des apparitions. Néanmoins, malgré des touches d’humour par-ci par-là, les dialogues, assez nombreux, sont carrément oubliables. Les musiques sont réussies mais se répètent en boucle trop rapidement, au point qu’elles peuvent finir par agacer. C’est la même chose pour certaines répliques de Bob qui reviennent toutes les 5 secondes si on repasse très vite dans les mêmes coins (vous allez très vite comprendre où il range ses comics). Ce genre de défaut aurait pu être corrigé dans ce remake.
image
Un dernier mot concernant le multijoueur de Bataille pour Bikini Bottom qui amusera quelques minutes. Le temps de virer les vagues d’ennemis dans une arène avec un ami fan de la série, vous défouler un peu et passer à un vrai jeu orienté multi.

Au final on a affaire à un jeu qui se veut sympathique, qui est joli dans l’ensemble, coloré, qui nous rappelle à la série par plein de petits détails et par les voix bien connues des personnages. Mais qui sent clairement le daté. Le gameplay a les défauts des premiers jeux 3D des années 2000 alors que ses contemporains proposaient déjà mieux. Il y a beaucoup d’objets à ramasser dans chaque niveau, mais on ne fait que ça. On passe son temps à regretter que plein d’aspects n’aient pas été améliorés. La difficulté est très modérée car le jeu se destine à un public jeune. Heureusement, pour 30 €, ça peut être une bonne façon de faire découvrir les jeux de votre jeunesse à un jeune d’aujourd’hui. Il comprendra ainsi l’évolution du gameplay, du level design, de la technique et de tout ce qui fait un bon jeu de nos jours.
 

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Bob L'Éponge : Bataille pour Bikini Bottom Réhydraté (PC, PS4, Switch, Xbox One)

Plateformes : PC - Wii U - Xbox One - PS4

Editeur : THQ Nordic

Développeur : Purple Lamp

PEGI : 3+

Prix : 29,99 €

Aller sur le site officiel

Bob L'Éponge : Bataille pour Bikini Bottom Réhydraté (PC, PS4, Switch, Xbox One)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 5/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0