Dieselpunk Wars (PC)

 

Publié le Jeudi 14 janvier 2021 à 12:00:00 par Théo Valet

 

Test de Dieselpunk Wars

Panne sèche

imageQu’est-ce que Dieselpunk Wars ? C’est avant tout un jeu de construction de véhicules de combat. Dans ce jeu vous avez à disposition 300 éléments de construction afin de créer votre machine de guerre, qu’elle soit terrestre, aérienne ou navale. Le jeu est développé par Image Power S.A., un studio de jeu indépendant qui n’a pour le moment rien fait de très marquant. Ils sont accompagnés de Roasted Games, un studio qui travaille de base sur des jeux de plateau.

Malgré cette idée très alléchante, les développeurs ont oublié le côté fun du jeu. Vous savez, le truc qui permet de continuer de jouer et de s’amuser.

Comme je l’ai dit, dans ce jeu vous allez construire des machines permettant de faire la guerre dans différents modes de jeu. Vous commencez par un tutoriel complet qui vous permet d’apprendre le fonctionnement du mode création ainsi que le pilotage de vos futurs véhicules. Le tutoriel est vraiment bien fait et prend bien le temps de tout expliquer. Malgré ça, on commence déjà à se rendre compte que le jeu va être très peu intuitif et va vite se répéter. Dans Dieselpunk Wars, vous aurez une multitude de commandes et de raccourcis à mémoriser sous peine de prendre des heures à faire vos véhicules. Un rappel est en permanence affiché à l’écran mais même avec ça on s’y perd. Vous pourrez modifier les touches pour être plus à l’aise mais ne le faites pas dans le tutoriel car il ne prend pas en compte ces changements et reste sur la configuration de base.

Après avoir fait le tour du tuto et appris les bases, j’étais confiant sur le potentiel du jeu. Les commandes m’ont laissé sceptique mais le reste avait l’air drôle. La personnalisation est déjà très bien trouvée avec la gestion de plein de petits éléments très sympas comme les réserves de carburant, l’équipage et les munitions. Bref, cette partie là m’avait déjà plus ou moins conquis.


imageJe me suis lancé dans la campagne du jeu avec hâte. On peut dire que j’ai pris une sacrée douche froide. Je me retrouve dans une zone de jeu pas très belle, un peu vide, où je dois enchainer des petites missions sans but précis et sans aucune histoire qui rattache le tout. Pire, j’ai l’impression de refaire le tuto dans un autre enrobage, sans rien de très attrayant en plus. Certaines missions sont très mal indiquées, on ne sait pas quoi faire et on ne sait pas où aller. Il y a en plus plein de bugs qui ruinent l'expérience. Par exemple, la cible à détruire n’est même pas affichée sur la mini-carte. Je me retrouve donc à tourner en rond comme un poisson rouge dans son bocal. Je relance donc la campagne pour voir si ça corrige le bug et en effet ça marche. Mais les missions qui suivent ne sont guère mieux indiquées et je passe mon temps à me perdre. L’interface n’y est pas pour rien dans ces moments d’égarement qui se répètent. Au bout d’un moment, j’arrive enfin à trouver la cible prévue et le combat commence. Là je prends enfin mon pied, c’est de la bonne grosse baston comme on l’aime. Les véhicules explosent, dispersant leurs morceaux et les arbres plient sous le poids des mastodontes qui s’éclatent mutuellement. Je commence à pardonner un peu le jeu pour ces défauts, tout en restant méfiant pour la suite.

imageAprès avoir vaincu mon ennemi, j’enchaine encore quelques missions pour voir si ça va mener quelque part et si le tout va s’améliorer. Mais la zone de jeu reste toujours aussi vide et très peu entrainante. Je commence à m’y habituer à la longue. Je croise de nouveaux ennemis qui sont côte à côte et le deuxième affrontement débute. Je n’ai pas eu le temps de leur tirer la moindre salve que le plus gros fait un virage foireux, rentre dans son petit partenaire et l’explose. Je reste un moment sans rien faire, à me demander si j’ai bien vu ce que j’ai vu. Je me dis au bout de quelques secondes que cet accident est un cas isolé plutôt drôle et rare. Mais que nenni ! Les combats d’après seront soit potables pour certains soit totalement foirés pour d'autres à cause d’une IA débile à manger du foin. Quand il y a peu de véhicules en jeu tout va bien mais dès qu’il y en a trois ou quatre en même temps c’est la fin. Les ennemis se rentrent dedans, se retournent à cause d’un mouvement raté, ou se plantent d’une façon ridicule dans le décor. Vous vous dites que j’abuse mais je vous jure que non, c’est la première fois que je vois une IA aussi déficiente. Ces incidents seront présents dans la campagne mais aussi dans tous les autres modes de jeu que j’ai testé par la suite.

Après avoir testé cette campagne ennuyeuse et mal foutue, je suis allé faire un tour sur le mode qui m’intéressait le plus, le mode créatif. Et là je n’ai pas été déçu. Il est vraiment très sympa avec un nombre de véhicules à faire quasiment illimité. On est totalement libre de faire tout ce qu’on veut avec toutes les pièces qu’on veut. On peut en plus faire apparaitre des ennemis quand on le veut en appuyant seulement sur une touche. Ces ennemis nous permettent de tester nos véhicules et de les remodeler s’il y a un problème ou selon nos envies.


imagePour passer de la phase créative à celle de test il suffit là aussi d'appuyer sur une touche, c’est très simple. Ce mode est probablement celui où je me suis le plus amusé avec le mode sans fin que je vous présente juste après. J’ai pu faire des véhicules débiles ou au contraire très performant et les tester instantanément (avec une IA toujours aussi débile).

Le mode sans fin, est donc une sorte de mode créatif mais avec plus d’enjeux. Ici on doit construire un véhicule avec un nombre restreint de pièces afin d’affronter des vagues d’ennemis de plus en plus puissants. Lorsqu’on remporte le combat, on obtient des points et on débloque de nouvelles pièces pour améliorer notre machine pour la prochaine vague. Le concept est vraiment très sympa et fonctionne bien même si l’augmentation de la difficulté n’est pas très bien équilibrée. On passe d’un seul ennemi à une armada qui nous éclate en cinq secondes chrono.

Pour finir, après avoir bien rigolé sur le mode créatif et sans fin, j’ai lancé le mode simulation de bataille. Comme son nom l’indique, on simule des batailles en gérant deux équipes auxquelles on ajoute autant de véhicules qu’on veut (allez-y doucement quand même sous peine de faire fumer votre PC). On peut faire s’affronter nos créations pour voir laquelle est la meilleure et c’est très drôle. Là encore l’IA fait n’importe quoi mais c’est moins dérangeant voire drôle par moments vu qu’on observe le désastre. Cependant on fait vite le tour de ce mode qui ne propose rien d’autre.  

imageDu côté technique, le jeu est vraiment en retard. Comme je l’ai dit, les zones de jeu sont peu nombreuses (seulement quatre pour tous les modes), vides et n’offrent rien. Les graphismes ne sont globalement pas folichons, à part pour les véhicules qui sont un peu plus travaillés que le reste, sans être renversants pour autant. Le jeu est en plus rempli de bugs, que ce soient les missions qui ne se lancent pas, les objectifs et les ennemis qui n’apparaissent pas ou encore les fenêtres qui restent affichées en grand sur l’écran par moments. On a aussi divers moyens de finir coincer dans un mur ou dans un élément de la zone de jeu sans possibilité de pouvoir ressortir. Et puis l’IA comme je l’ai dit, est un gros bug à elle toute seule.

imageimageimage

Très honnêtement je n’ai pas détesté le jeu mais je me suis juste demandé pourquoi autant de choses sont ratées. Pourquoi faire une campagne aussi inutile qui ressemble à un gros tuto mal foutu ? Alors que des petits niveaux comme ceux dans Besiege auraient été bien plus pertinents au lieu de se retrouver dans des zones de jeu à moitié ouvertes sans vie et sans élément.
Pourquoi ne pas avoir expliqué dans le tutoriel la construction des véhicules marins et volants ? Sans ça, on est condamné à galérer des heures pour faire voler ou flotter nos satanées machines.
Pourquoi la physique du jeu est-elle aussi bizarre ? Avec des tanks qui se retournent quand ils se prennent un petit caillou de rien du tout et ne peuvent plus se remettre sur leur roue. Ça gâche à peu près 15 pourcents des combats.
Et enfin pourquoi une IA aussi attardée ? On est en 2021 et on doit encore se taper des IA totalement détraquées alors que dans ce jeu c’est le deuxième élément le plus important. C’est un jeu de combat de véhicules nom de Dieu !

imageLe pire dans tout ça vient du fait que ces problèmes gâchent toutes les bonnes choses de ce jeu. Comme je l’ai répété plusieurs fois, la construction de véhicule terrestre est vraiment très amusante, avec beaucoup d’éléments et plein de paramètres à gérer. Les combats sont aussi très intéressants quand ils fonctionnent correctement. Les véhicules perdent des morceaux petit à petit à chaque impact et c’est super classe de voir ça visuellement. Le jeu se montre même intelligent dans ses commandes avec le passage rapide et simple entre la construction et le combat. Dès qu’on voit que ça ne va pas, on peut tout arrêter et directement modifier notre engin pour repartir de plus belle au combat. Mais ce point est gâché par les autres commandes qui sont bien trop mal pensées.
Pour finir, il faut parler un peu de la musique du jeu qui est bien bourrine et entrainante. On a envie de se battre quand on l’entend et ça c’est bon !

J'ai donc vécu une expérience en demi-teinte sur ce Dieselpunk Wars. Il n’y a pas tout à jeter là-dedans mais il y a énormément de choses à retravailler pour en faire un jeu qui vaut ses douze euros. L’expérience de jeu m’a légèrement rappelé par moments World of Tank pour les combats, mélangés à Besiege pour la construction. Tout ça en étant très loin de ces deux jeux au niveau de la qualité.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Dieselpunk Wars (PC)

Plateformes : PC

Editeur : Image Power S.A., PalyWay et HeartBeat Games

Développeur : Image Power S.A. et Roasted Games

PEGI : 7+

Prix : 12.49€

Aller sur le site officiel

Dieselpunk Wars (PC)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 4/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0