Forza Horizon 5 (PC, Xbox One, Xbox Series)

 

Publié le Lundi 22 novembre 2021 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Forza Horizon 5 (PC, Xbox One, Xbox Series)

MAGISTRAL !

imageTombé, à l’époque, amoureux de Forza Horizon 4, alors que les jeux de courses ne sont ni ma spécialité, ni ma tasse de thé, c'est avec une impatience et une appréhension non dissimulée que j'attendais ce nouvel opus de Forza Horizon.

Impatience parce que je suis véritablement tombé fan de la licence Forza Horizon et appréhension parce qu'on n'est jamais à l'abri d'un gros raté ou du moins d’un opus mou du genou.

Disponible sur Xbox One, Xbox Series X/S et PC via le Xbox Game Pass et en édition physique depuis le 9 novembre, même si on vous l'avoue, on a craqué pour le "petit pass premuim" en promo permettant de jouer quelques jours en avance, ce cinquième volet est toujours développé par Playground Games et Turn 10 Studios pour Microsoft. Il y a bien entendu la synchronisation PC/console, qui permet aux joueurs de passer de l'un à l'autre support et de retrouver leurs parties.

Bienvenidos a México amigos de autos hermosos y carreras salvajes.

Comme vous l'aurez deviné, cet opus se passe dans un Mexique représenté par une variété de biomes : 11 au total. On trouvera donc le Canyon, la côte Tropicale, les champs, les collines arides, la jungle, le désert vivant, la côte rocheuse, le désert de sable, les marais, la ville de Guanajato et le volcan. Le tout dans une carte que les développeurs nous annoncent 50% plus grande que celle du monde de Forza Horizon 4. On veut bien les croire, tant ce monde ouvert est absolument immense. Pour vous donner une petite référence, l'une des courses vous fera faire le tour de la carte. Il y en a pour 15 minutes à près de 200/250 km/h…
On retrouve le cycle jour/nuit et aussi le changement de saison tous les jeudis. Petite variante, Mexique oblige, le Printemps correspond à la saison chaude, l'Été à la saison humide tandis que l'Automne est la saison des tempêtes et l'Hiver est la saison sèche. Bah oui, si vous vous attendiez à trouver de la neige, ce n'est peut-être pas au Mexique qu'il faut aller…

Au premier lancement du jeu, on est directement mis dans le bain, à la manière des anciens volets, avec une sorte de mini-tutorial, permettant de mettre la main sur divers bolides. Un aérolargage et une course contre ledit avion et des motos plus tard, on est lâché directement dans le nouveau Festival Horizon.


imageEt on s'arrête là.

Parce qu'on pose ça manette. Et on profite du paysage.

Putain c'est beau. Enfin, pas beau. Magnifique. Vraiment. Sur Xbox Series X, c'est une vraie claque graphique. C'est le premier jeu, de la génération actuelle de Xbox qui met une claque pareille. Et que ce soit en mode "Graphique" ou en mode "Performance", c'est le même constat. En plus d'être beau, c'est fluide et sans saccade, même à très haute vitesse. Les effets météo comme la pluie ou le brouillard sont très bien rendus, comme les effets dus au sable, à la fumée ou aux projections de boue et d'eau. Et les traversées des tempêtes, grande nouveauté de cet opus, donnent à la carte un coté Mad Max Fury Road très amusant. Et la lumière ou le ciel, splendides aussi !

imageAlors en revanche, c'est une claque graphique sur console. Parce que sur notre PC, c'est moins ça. Avec comme configuration le matériel suivant : Windows 11, i7-11700KF 3.60 GHz, 32 Go de DDR4, SSD M.2 Nvme Gen.4 1T, GeForce GTX 970, le résultat est moins beau. Effets de lumière atténués, textures moins bien définies, pixélisation. C'est simple, tous les réglages sont sur "Bas" avec cette carte graphique. Cependant, c'est fluide. Aucun problème là-dessus. Si comme nous, vous avec une ancienne carte graphique et que vous voulez jouer sur PC, vous devrez sacrifier la qualité d'affichage.
On avait été impressionné par la qualité audio de Forza Horizon 4, ça n'a pas changé ici. Les sons mécaniques sont bien localisés, l'effet doppler est reproduit à merveille. Je suis sur un système 7.1 et ça envoit du bois. Concernant les musiques, 6 stations radio sont disponibles, chacune ayant un style propre et certaines chansons viennent même d'artistes mexicains. En plus d'envoyer de la bonne musique, les radios permettent d'avoir des renseignements sur les épreuves en cours ainsi que des infos sur les activités cachées, tout en suivant la progression du joueur.

Le contenu du jeu est encore plus gargantuesque que l'épisode précédent. Niveau voitures, nous avons pour le lancement près de 530 voitures, réparties entre 96 constructeurs. En encore, c'est sans compter sur les futures voitures qui arriveront en DLC. Un vrai catalogue, des voitures anciennes passant par les hot-roads, les camions modifiés pour la course, aux voitures de luxe et les hypercars. Certaines sont achetables dans la boutique avec des crédits du jeux, certaines sont déverrouillables ou peuvent être reçues en cadeaux à la suite de l'activité "Tirage aux sort", d'autres encore sont exclusives aux épreuves du Festivals, qui demandera aux joueurs d'accumuler des points à échanger contre des cadeaux (voitures, vêtements pour notre avatar, sons de klaxons, etc).


imagePour réduire l'effet sapin de noël, avec tellement d'activités partout sur la carte, qu'on ne sait plus trop quoi faire, les développeurs ont modifié la progression de l'histoire. Ici, les épreuves se déverrouillent au fur et à mesure que le joueur remporte des points de distinctions, en participant aux épreuves, en collectant des voitures ou simplement en roulant à travers la carte. A chaque palier, c'est le joueur qui va décider dans quelle annexe de festival il va installer, ouvrant la voie à une nouvelle série d'épreuves thématisées. Apex va déverrouiller les courses sur route, Baja celle de cross-country, etc… Alors, honnêtement, ça part d'une bonne intention. Mais finalement, au bout de quelques heures, bah la carte ressemble quand même à un sapin de noël. Surtout qu'il y a aussi des missions d'histoire, permettant d'explorer la carte, les trésors de grange, les panneaux d'XP et de voyages rapides à trouver, les zones radar, de drift et de saut, et les zones Horizon Arcade, nouvelle version des Forzathon Live. On ne se plaint pas hein, c'est génial d'avoir plein de trucs à faire. Juste que la carte ressemble à une grosse guirlande malgré les efforts des développeurs.

imageLe multijoueur est aussi de retour, permettant de créer ou d'intégrer des convois, rassemblements de joueurs pour s'amuser ensemble.

On vous l'avoue, on l'a assez peu utilisé. Parce qu'entre le nombre d'activités à faire en "solo" et les quelques bugs de connexion au mode multijoueur, on n'a pas trop eu de temps pour le tester.

Ces bugs sur la partie multijoueur sont le seul petit reproche que l'on trouverait à redire sur le jeu. Mais sans en tenir rigueur du tout, parce qu’honnêtement ce sera rapidement corrigé via un patch et qu'on s'en fout en peu quand même.

Por último, Forza Horizon 5 es un excelente juego de carreras. Contenido divertido, hermoso, gigantesco y que dará a los jugadores cientos de horas de diversión. Imprescindible. Ay caramba hijo de puta !

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Forza Horizon 5 (PC, Xbox One, Xbox Series)

Plateformes : PC - Xbox One - Xbox Series

Editeur : Microsoft

Développeur : Playground Games

PEGI : 3+

Prix : 70 €

Aller sur le site officiel

Forza Horizon 5 (PC, Xbox One, Xbox Series)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 10/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0