Twelve Minutes (PC, Xbox One, Xbox Series, PS4, PS5, Switch)

 

Publié le Jeudi 16 décembre 2021 à 12:00:00 par Vincent Cordovado

 

Twelve Minutes (PC, Xbox One, Xbox Series, PS4, PS5, Switch)

12 minutes sans fin

imageMoins de 6 mois après son lancement, l'exclusivité de 12 Minutes sur les machines Xbox vient d'arriver à son terme. Le titre de Nomada Studio et Annapurna Interactive est désormais disponible, depuis le 7 décembre dernier, sur PS4, PS5 et Switch. L'occasion pour nous, qui n'en avions pas fait le test à l'époque, de voir avec vous s'il faut se laisser tenter par ce thriller surnaturel ? On prend quelques minutes, mais promis, pas plus de 12, pour faire le point.

12 Minutes est un thriller surnaturel qui raconte le calvaire d'un homme piégé dans une boucle temporelle de douze minutes. Après avoir terminé sa journée de boulot, le monsieur rentre tranquillement chez lui et découvre que sa femme lui a préparé une petite surprise afin de lui annoncer, en grande pompe, qu'elle est enceinte. Tout pourrait aller bien dans le meilleur des mondes, sauf qu'un inspecteur de police fait irruption, accuse votre femme du meutre de son père 8 ans auparavant et vous tue tous les deux pour récupérer une montre dont vous ne connaissiez même pas l'existence. Et la scène se répète inlassablement jusqu'à ce que vous trouviez une échappatoire. Qui est ce policier ? Pourquoi accuse-t-il votre femme ? Votre femme a-t-elle vraiment commis un patricide ? Quelle est donc cette montre  ? Et pourquoi cette boucle temporelle ? Autant de questions auxquels vous allez essayé de répondre en revivant indéfiniment cette séquence.

image12 Minutes est un point'n click assez différent de ce qui se fait d'habitude, dans le sens où il s'agit d'un huit clos. Toute l'action du jeu se focalisera dans un seul lieu : votre appartement et on n'y verra que très peu de personnages. La boucle étant relativement courte, tout a été fait pour faciliter nos recherches : la vue du dessus permet de repérer assez rapidement les éléments de la pièce et le côté assez minimaliste du contenu de l'appartement se justifie par le fait de vouloir un peu aiguiller le joueur concernant les objets qu'on peut sélectionner ou non. Pour le reste, c'est du classique : on chope des objets, on tente de les combiner et on les utilise sur soi ou autrui avec plus ou moins de succès. Souvent moins.

imageCar oui, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on progresse en tâtonnant. Si le jeu ne nous donne aucun indice direct dans la manière de résoudre certaines situations, préter l'oreille aux remarques de notre femme ou du policier permet parfois d'avoir un élement de réponse pour débloquer une situation. Pour le reste, c'est du pur tâtonnement. A vous donc de prendre les objets que vous trouvez ou d'interagir avec les élements du décor pour voir les impacts que cela peut avoir sur vous ou les autres protagonistes. Et c'est là qu'on se dit qu'heureusement que l'action se passe dans un petit 3 pièces et pas dans une villa de 1500 m² pendant une fête. Parce que même sans trop avoir d'objet sous la main, on galère joyeusement à s'en sortir mais avec une grande satisfaction lorsque ça fonctionne.

Un petit exemple, sans trop spoiler, avec l'interrupteur défectueux de votre chambre dont votre femme vous parle : s'il semble s'agir d'un détail, cet interrupteur pourra aussi bien ne servir à rien dans votre run, qu'à vous coller un coup de chataîgne tellement violent que vous allez finir inconscient quelques minutes ou encore tout simplement tuer votre femme. Oui, oui. Et très honnêtement, ce petit côté sandbox est vraiment très sympathique sur les deux premières heures de jeu, lorsqu'on est encore en phase de recherche dans l'utilisation des divers objets qu'on trouve.

imageLe problème avec 12 Minutes est que, passé la découverte, le titre est bridé par son concept. Forcément, être bloqué dans une boucle, c'est aussi se retaper les mêmes choses à chaque tentative : les mêmes actions à refaire et les mêmes blabla à écouter. Le jeu propose bien de faire passer plus vite certaines séquences, de garder certaines actions en mémoire et de pouvoir accélérer les dialogues déjà écoutés, mais dans les faits, ça n'empêche pas le sentiment de lassitude. Entre les boucles qu'on est obligé de recommencer parce qu'on a fait un mauvais choix, celles qu'on doit recommencer parce qu'on a raté le moment nécessaire pour exécuter l'action et celles qui demandent d'être refaite plusieurs fois avec pour seule différence un objet à présenter tout à la fin de la run, ça devient assez vite redondant. D'autant que le jeu montre également ses limites dans l'enchainement de certaines actions : réalisez certaines actions dans un ordre qui n'est pas prévue et votre femme sera frappée d'amnésie, la faisant passer pour une personne bipolaire.

imageEt c'est franchement dommage parce que l'ensemble est quand même assez accrocheur. 12 Minutes possède une certaine tension et une histoire suffisamment intriguante pour qu'on souhaite en connaitre la conclusion. L'enrobage du titre est également très propre. Si graphiquement, il n'a rien de fou, avec quand même quelques très beaux effets de pluie et de lumière sur les fenêtres, c'est surtout au niveau des doublages qu'il se révèle excellent. Dommage cependant que la conclusion ne soit pas à la hauteur des promesses, et ce, malgré la présence de nombreuses fins et le sujet inattendu qu'il traite.

Au final donc, Twelve Minutes est autant accrocheur qu'il refroidit. Le concept est vraiment top et le côté sandbox miniature, où l'on avance à tatons, est plutôt amusant durant les deux premières heures de jeu. Puis 12 Minutes atteint ses limites : on se retrouve piégé par le cadre qui vient tuer le côté ludique de l'expérience pour n'être plus qu'une contrainte qu'on ne suit que pour connaitre le fin mot de l'histoire. Et c'est quand même dommage de trouver redondant un jeu qui propose, de base, une expérience assez courte, puisqu'on le termine en 5-6 heures. Bref, 12 minutes, c'est un peu l'exemple parfait qu'il ne suffit pas d'une excellente idée pour un faire un excellent jeu et que ce qui passe très bien au cinéma n'est pas forcément très adapté au jeu vidéo.

Vous pouvez retrouver ce test en vidéo sur la chaîne de File Dans Ta Chambre. Promis, pas de risque de se retrouver dans une boucle temporelle et il ne dure pas 12 minutes.
 

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Twelve Minutes (PC, Xbox One, Xbox Series, PS4, PS5, Switch)

Plateformes : PC - Xbox One - PS4 - Switch - PS5 - Xbox Series

Editeur : Annapurna Interactive

Développeur : Nomada Studio

PEGI : 18+

Prix : 24,99 €

Twelve Minutes (PC, Xbox One, Xbox Series, PS4, PS5, Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0