Buzz L'Éclair, la critique du film

 

Publié le Mardi 21 juin 2022 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Buzz L'Éclair, la critique du film

Loin de l'infini et bien en-dessous

imageEn 1995 sortait le film Toy Story. On y suivait les aventures de Woody et Buzz, deux jouets du jeune Andy. Le jeune garçon recevait Buzz, un astronaute futuriste, après avoir vu et adoré le film Buzz L'Éclair.

Film qui est dorénavant sur nos écrans. En effet, le nouveau Pixar est ce film hypothétique du premier Toy Story, qu’aurait hypothétiquement vu Andy…

On y suit donc Buzz et Alisha, Rangers de l’espace, chargés d’explorer des mondes inconnus et de veiller à la sécurité de l’équipage du vaisseau d’exploration.

Cependant, à la suite d’un accident lors d’une évacuation sur une planète hostile, le vaisseau est cloué au sol, bloquant l’équipage sur ce monde inconnu, mais pas franchement accueillant.

Buzz va alors tout mettre en œuvre pour permettre aux membres de l’équipage de rentrer chez eux.

Mais rien ne va se passer comme prévu.

Buzz L'Éclair est donc un « spin-off » de la franchise Toy Story. C’est une sorte de film dans le film puisque c’est le film qu’Andy est sensé avoir vu et qui lui a donné envie d’avoir son jouet. Une sorte de métaphore des blockbusters et de leur merchandising finalement.


imageCe film d’animation est réalisé par Angus MacLane, d’après un scénario de Jason Headley et Angus MacLane. Au casting vocal nous avons Chris Evans, qui prend la relève de Tim Allen, Peter Sohn, Keke Palmer, Dale Soules, Taika Waititi, Uzo Aduba, James Brolin et Efren Ramirez. Pour ce qui est de la version française, nous avons François Civil, Michaël Gregorio, Lyna Khoudri, Tomer Sisley, Chantal Ladesou, Jean Barney, Maïk Darah et Virginie Emane.

Nous avons vu le film en version française et si globalement le résultat est convainquant, on n’est absolument pas convaincu par la prestation de François Civil, qui manque de punch et de conviction. Quant à Chantal Ladsou, sa voix reconnaissable entre mille et si particulière est indéniablement un frein à l’immersion dans le film et donc un choix malheureux, tout aussi grande actrice soit-elle. On regrette aussi que ce ne soit pas Tim Allen et donc Richard Darbois en VF qui reprennent le doublage du plus connu des Ranger de L’espace.

imageNotez que ce Buzz L'Éclair ne garde pas l’esthétique très cartoon des Toy Story mais lorgne sur une esthétique à la fois plus réaliste et plus science-fiction. A vrai dire, dès le début du long-métrage, la musique à l’air de sortir d’un épisode de Star Trek, les vaisseaux, les costumes et les ordinateurs, voire finalement toute la séquence de réveil de Buzz ne seraient pas reniés par la saga Alien. Le film regorge d’ailleurs de références aux différents univers de SF que l’on connaît. Et de ce côté-ci, ça passe plutôt bien. C’est visuellement, à un ou deux choix près (les monstres, notamment les mouches, et les robots auraient pu être plus détaillés) une réussite.

Mais au niveau de l’histoire, c’est le principal problème du film. Non pas qu’elle soit mauvaise. Mais elle est extrêmement classique. Voir basique. A vrai dire, elle est même en retrait par rapport à ce que Pixar nous a habitué. Moins de niveaux de lecture, plus simpliste, parfois enfonçant des portes ouvertes et ne jouant pas forcément la carte de la SF à fond mais restant dans des clous de l’histoire familiale avec juste ce qu’il faut de suspense et rebondissements pour tenir en haleine les plus jeunes.

Cependant, Buzz L'Éclair est quand même un film qui est plaisant à regarder avec un personnage attachant (mais préférez la VO) le tout dans une ambiance de pure science-fiction.
L'avis supplémentaire de Cedric :
imageSi au final, je mettrai la même note que Sylvain à ce Buzz l'éclair, j'avoue que globalement, ça a été une vraie déception pour moi. J'en attendais peut-être un peu trop. Mais outre un doublage français très discutable, c'est effectivement l'histoire le vrai point noir du film. Le film est trop rythmé. Il évacue rapidement les moments sentimentaux qui, donc, tombent à l'eau. Tout y est totalement convenu et très attendu. On a l'impression d'un manque flagrant d'imagination et d'originalité assez consternant. Et certains passages qui auraient pu être de grands moments épiques tombent, au final, totalement à plat. Même la révélation du personnage de Zorg est, au mieux décevante, au pire un vrai mauvais choix, particulièrement incompréhensible. 
Finalement, s'il y a un film qui aurait mérité de sortir directement sur Disney+ et non pas au cinéma, c'est bien celui-là.
Note : image

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Buzz L'Éclair, la critique du film

Plateformes :

Editeur : Disney

Développeur : Pixar

PEGI : 3+

Prix : Cinema

Buzz L'Éclair, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0