F1 Manager 2023 (PC, PlayStation, Xbox)

 

Publié le Mardi 10 octobre 2023 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Test de F1 Manager 2023 (PC, PlayStation, Xbox)

Et le fun ?

imageDéveloppé par Frontier Developments, spécialiste des jeux de gestions comme Jurassic Wolrd Evolution 1 et 2 ou les Planet Zoo et Coaster, F1 Manager 2023 est ; comme son nom laisse supposer ; un jeu où l'on gère une équipe de Formule 1 durant la saison 2023-2024.

Et ça tombe bien, puisqu'à la rédaction de Gamalive, je suis le spécialiste de la F1 ! (ndlr : comprenez par-là que c’est celui qui pète le plus de bagnoles). C'est donc avec plaisir que je me suis lancé dans F1 Manager 2023 pour me prendre pour Toto Wolff ou Christian Horner.

Le jeu nous met dans la peau du directeur de l'une des 10 écuries en compétition cette saison. On va donc devoir gérer l'écurie, que ce soit au siège ou sur les circuits pendant les week-ends de course. Et donc tout un tas de chose à gérer : les pilotes et potentiellement le recrutement de nouvelles recrues venant d'autres écuries de F1 ou des futures pépites venant de F2 mais aussi les ingénieurs et tous les spécialistes qui permettront de développer et d'améliorer votre voiture.

Ainsi le jeu se déroule en deux parties distinctes : la gestion de l’usine et la gestion de la course.

Concernant la gestion de l’usine, nous allons à la fois gérer le personnel (pilotes et ingénieurs), améliorer le bâtiment en lui-même ainsi que gérer les évolutions de nos voitures.

Pour la gestion du personnel, il va falloir veiller au bien-être de nos pilotes, ces derniers disposant d’un score de « moral » qui influe sur leurs performances et leur envie de rester ou non dans votre équipe. En théorie. Car en pratique, le moral baisse très lentement et remonte rapidement pour peu qu’on les brosse dans le sens du poil via un bonus financier, une prolongation de contrat ou un objectif de course facile à atteindre. De même, si un pilote, que l’on tient absolument à recruter, refuse notre proposition, pas de souci, il suffit de le harceler en lui proposant en boucle, il finira par dire oui. Comme quoi, le harcèlement, ça marche…


imageSur le perfectionnement de l'usine, notre boulot est d’améliorer les différents départements et sections. Mise à jour des simulateurs et de la salle d’entraînement, agrandissement de la soufflerie ou encore création d’un lieu pour célébrer les trophées et les victoires. On peut même améliorer l'héliport et la salle de réunion ou encore la salle des trophées. Parce que pourquoi pas après tout, les sponsors ont aussi le droit de venir plus vite en hélico à l'usine voir les trophées….

Et pour rendre nos voitures plus performantes, on va pouvoir concevoir et fabriquer de nouvelles pièces (moteur, châssis, suspensions, aillerons avant et arrière, etc…) On pourra choisir de créer les nouvelles pièces en prenant plus ou moins notre temps, soit parce que qu'on veut mettre plus de temps dans le développement et/ou la construction pour avoir une meilleure pièce soit parce qu'on veut économiser de l'argent. Ou au contraire, on veut les pièces le plus vite possible et on dépense sans compter.

Concernant la gestion de la course, nous avons à gérer la préparation des pilotes et des voitures, des essais à la course en passant par les qualifications. On va devoir apprendre à nos pilotes le tracé de la course, le comportement de la voiture. On va aussi devoir prévoir les stratégies (pneus et comportement en course) ainsi que les réglages de la voiture. Et en course viennent se rajouter la gestion du carburant, de la batterie, de l'état des pneus et même le comportement des pilotes en course (agressif, prudent ou défensif).

imageBref un beau programme avec plein de chose à gérer.

Parfait pour un jeu de gestion finalement ?
Sauf que le jeu n'est ni fun, ni beau, ni plaisant.

Le jeu est une enfilade de menus bleus foncés. Des menus qui donnent accès à d'autres menus. Qui souvent donnent accès à d'autres menus… On a connu plus fun. Surtout que le tout est accompagné d’une musique insipide et de fonds d’écrans fixes d’illustrations pas vraiment inspiré. Et encore, ce n'est que la partie « usine », pour la partie course, c’est pire. Les pilotes et ingénieurs ressemblent à des modèles 3D des années 2000, les circuits sont modélisés de la même façon et n’ont aucune ambiance sonore de foule, il n’y a que le bruit des moteurs (très bien reproduits soit dit en passant).

Les seuls modèle 3D réussis sont ceux des voitures, parfaitement reproduits et qui ne donnent pas l’impression d’être faits en plastique. Par contre, chose bizarre, pendant la course quand on utilise les caméras extérieures, les trajectoires des F1 ne sont pas fluides et ont des à-coups. C’est particulièrement flagrant en virage ou lorsqu’elles doublent. En caméra intérieure, le phénomène ne se produit pas.

imageUne autre chose qui rend le titre peu attrayant et globalement peu vivant, ce sont les commentaires des présentateurs. Vides, creux et sans personnalité ils rappellent les pires moments des commentaires sportifs des jeux vidéo de sport. Mais c’est presque bon comparé aux échanges radio entre pilotes et ingénieurs. Si les voix ont l’air d’avoir été enregistrées par les intervenants eux-mêmes, le rendu manque cruellement de vie. Échanges limités et répétitifs, absence de « vie » dans les voix, on finit par se dire que les pilotes n’ont pas d’âme. C’est encore plus flagrant avec des pilotes « explosifs » comme Yuki Tsunoda qui ici est incroyablement plat et neutre.

C’est l’impression globale qui ressort de F1 Manager 2023. Plat et neutre. Sans surprise. Tout est calibré pour que rien ne dépasse ni n’égratigne le petit monde de la F1.

C’est dommage car le jeu a tous les éléments dont un fan de F1 et/ou un fan de jeu de gestion peut rêver.

Tout sauf l’amusement.

imageimageimageimageimage

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

F1 Manager 2023 (PC, PlayStation, Xbox)

Plateformes : PC - Xbox One - PS4 - PS5 - Xbox Series

Editeur : Frontier Developments

Développeur : Frontier Developments

PEGI : 3+

Prix : 54,99 €

Aller sur le site officiel

F1 Manager 2023 (PC, PlayStation, Xbox)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 5/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0