(Test) Kick-Ass (Playstation Store)

 

Publié le Mardi 9 novembre 2010 à 14:00:00 par Maxime Steinmetz

 

(Test) Kick-Ass (Playstation Store)

Y'a des coups de pieds au cul qui se perdent.

Les mots me manquent pour exprimer le profond désespoir, l'inénarrable ennui que m'ont procuré ces quelques heures passées devant ce jeu. L'idéal pour que vous compreniez Kick-Ass serait de chercher, dans un dictionnaire des synonymes, ceux qui se rapportent au mot "vide". Mais bon comme promis, je suis censé vous donner mes impressions et étayer cette loi de Murphy en quelques lignes.

imagePar où commencer ? Allons-y pour les personnages. Vous avez donc la possibilité d'endosser le rôle d'un des trois héros du long métrage, à savoir Kick-Ass, la petite Hit Girl et son père, Big Daddy. Trois protagonistes pour trois styles de jeux me direz vous. Oui et non. Tous trois disposent d'une attaque légère et d'une attaque lourde, de trois coups spéciaux que l'on déclenche en combinant une gâchette à un symbole, d'un dash (tout à fait inutile à l'exception de quelques très rares occasions) et d'un coup sauté type marteau-pilon. En sachant ça vous pouvez oublier Kick-Ass et ses combos au corps à corps soporifiques et suicidaires, puis mettre ensuite à la poubelle un Big Daddy dont les animations sont presque autant hachées que sa rapidité est à chier. Certes il bénéficie d'un fusil à pompe puissant, mais handicapé par une fréquence de tir trop espacée et une précision chaotique.

image
Une fois ce tri fait, il vous reste Hit Girl pour espérer vous amuser plus de 10 minutes. Plus vive et plus fluide que ses comparses, on alterne avec elles coups de hallebarde et tirs aux revolvers pour un résultat plus efficace et grisant (hyperbole). Ses attaques spéciales sont, elles aussi, plus dévastatrices. En résumé il aurait été plus juste que le jeu s'appelle Hit Girl
 
Oh j'oubliais ! Inutile d'espérer une quelconque évolution de votre panel de coups au fil du jeu. Rien ne bougera. Vous aurez juste l'opportunité de grimper en niveaux pour répartir des points entre les catégories : Attaque, Aptitude Spéciales et Défense. Dernière catégorie ironique quand on sait qu'il n'existe aucune touche pour contrer les attaques. Vous serez d'ailleurs surpris à plusieurs reprises de mourir sans même vous être aperçu que vous aviez perdu tant de vie. Vie que vous récupérerez en éliminant vos ennemis ou en brisant quelques caisses disposées ici et là.

imageGraphiquement c'est l'apocalypse. On a droit à un Cell Shading grossier, pour ne pas dire dégueulasse, et à un aliasing omniprésent. Pour illustrer mon propos, si vous avez le malheur de quitter des yeux votre personnage (personnages sur lesquels est apporté un soin plus particulier il faut l'admettre) situé au centre de l'écran à mesure que vous vous déplacez, vous  perdez trois dixièmes à chaque oeil. Je l'ai fait plusieurs fois pour déconner en en fermant un au cas où : je suis borgne. Et quelle idée d'avoir mis un cercle indicateur sous notre personnage ? Pour mieux masquer la piètre qualité des ombres ? Sans doute. Le jeu existe également sur iPhone et même pour lui ce serait indigne. Je ne crois pas exagérer en affirmant qu'Ultimate Spiderman, sur PS2, était plus réussi à ce niveau là. Les environnements ne sont pas nécessairement vides, mais redondants à mourir. Je ne trouve plus de synonyme pour dire qu'on s'emmerde dans ce jeu !

image
Certains éléments son pensés pour vous permettre de venir à bout de vos opposants plus facilement. Vous pourrez exploser des barils...explosifs et, à l'instar d'un Madworld, empaler ou électrocuter vos adversaires à l'aide du décor. Pas de quoi s'enflammer cependant, vous ne pourrez le faire que si certains gangsters sont placés inamovibles devant ces fameux pièges. C'est vraiment juste histoire de dire : "Hé t'as vu tu peux faire ça...mais juste quand on veut...deux fois par niveau. Désolé...". Et ce ne sont pas les quelques bombes à poser ou caméra à détruire qui vont venir mettre du piquant dans le gameplay, d'autant que ces "subtilités" ne se présentent qu'à la moitié du jeu...

....qui n'est pas très long. Huit niveaux pour un scénario identique quel que soit le personnage choisi au départ. On suit la trame du film via des cut scènes pénibles et sans intérêt qu'on s'appliquera à passer pour atténuer notre peine et rentrer plus rapiement dans l'inaction.
 
Arrêtons d'être mesquin et amusons nous à trouver un intérêt à Kick Ass. Ah oui ! Si vous ramassez la couverture de comics cachée dans chaque niveau, vous obtenez le premier numéro de Kick Ass en VO. Génial ! Mais malheureusement, trouver la feuille de chou c'est...c'est...c'est ? C'est chiant ouais. La musique alors ? Pas mal. Les airs Rock sont assez motivants et bien construits mais encore une fois répétitifs à outrance. La tracklist se montre pauvre. Quant aux bruitages, ils disparaitront par moment si vous vous amusez à trop varier vos coups. Il faudra alors attendre que le bête se resynchronise.

Peut être que le mode coop présente un intérêt, mais j'en doute. Kick-Ass se joue avec le cerveau sur off, et c'est là tout le problème ! On ne ressent absolument rien et on se contente d'appuyer bêtement sur deux touches comme un gros légume en attendant que ça passe.
 
imageJ'ai fait ce test suite à mon pari perdu. Ma news indiquait une upgrade prévue pour ce 9 Novembre, incluant un nouveau combat agrémenté de nouvelles attaques. Je n'ai bien sûr pas pu en jouir et je vais vous faire une confidence : j'en ai rien à péter. Kick Ass ira donc gentillement rejoindre le bataillon des jeux à licence qui à eux seuls pourrissent aussi bien une oeuvre cinématographique qu'une oeuvre littéraire. On ne pourra que remercier les développeurs pour avoir eu le bon goût de sortir leur daube sur le Playstation Store et à bas prix. Maintenant, Paul Vermusse, sors de ce corps.

 

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

(Test) Kick-Ass (Playstation Store)

Plateformes : PS3 - PSP

Editeur : WHA Entertainment

Développeur : Frozen Codebase

PEGI : 18+

Prix : 9,99 €

Aller sur le site officiel

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 3/10

 

 

Images du jeu (Test) Kick-Ass (Playstation Store) :

0