Splatterhouse (Xbox 360/PS3)

 

Publié le Jeudi 9 décembre 2010 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Splatterhouse (Xbox 360/PS3)

Splatrée de nouilles

imageJeu sanguinolent qui a fait le bonheur des psychopathes en puissance sur Megadrive et PC-Engine, Splatterhouse revient sur next-gen.
On y retrouve Rick Taylor, l’étudiant qui revêt le Masque Maudit pour se transformer en monstre violent. Le but ? Déchirer la tête des démons et autres créatures infernales.
Beat’em up complètement gore, jusqu’à la nausée, Splatterhouse est 100% bourrin, violent, et donc à réserver aux amoureux de litres d’hémoglobine. Un corps humain en contient, grosso modo, 5 litres. Dans Splatterhouse, les créatures en ont facilement 10 fois plus. Ça gicle, ça démembre, ça explose…
Et ? Et c’est bien tout. Parce que pour le reste, la réalisation est franchement bâclée. Coups peu nombreux, intérêt nul, répétitif, techniquement à la ramasse, le jeu est moche, avec des textures de type PS2 lissées, et de très nombreux et pénibles ralentissements viennent gâcher le jeu dès que quelques ennemis apparaissent à l’écran.

Finalement, tout se résume à une promenade insipide dans des couloirs, enchaînant les combats inintéressants… le seul intérêt, peut-être est que la trilogie d’origine est disponible sur cette galette (bonus à débloquer). Sans doute histoire de voir à quel point le titre a perdu de sa superbe et de son intérêt. A réserver aux frustrés de l’existence qui jubilent devant un tel déchaînement de violence et s’extasient devant des torrents de sang avant d’aller manger leur jambon-purée que leur a gentiment préparé leur môman.
Parce que pour le reste, c’est quand même bien naze.




image
 

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Splatterhouse (Xbox 360/PS3)

Plateformes : Xbox 360 - PS3

Editeur : Namco Bandai

Développeur : Namco Bandai

PEGI : 18+

Prix : 60 €

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 3/10

 

 

Images du jeu Splatterhouse (Xbox 360/PS3) :

0