Test : Mirror's Edge (PC)

 

Publié le Lundi 19 janvier 2009 à 12:12:39 par Cedric Gasperini

 

Test : Mirror's Edge (PC)

Faith ? No more !

Bien. Vous avez peut-être lu notre test de Mirror's Edge sur console. Si non, tant pis pour vous. Notez qu'il n'est pas trop tard, hein. Si oui, ben, Mirror's Edge sur PC' c'est la même chose. A quelques nuances près, toutefois.

Vous jouez toujours Faith. Ça, ça n'a pas changé. Vous êtes toujours dans un monde tenu d'une main de fer par un gouvernement tyrannique. Vous jouez toujours une runner. Un de ces messagers qui se déplace sur les toits, portant des messages pour les organisations criminelles ou simplement pour des personnes qui désirent un peu de discrétion dans ce monde où tout est contrôlé, analysé. Le futur prétendant à la mairie vient d'être assassiné. Votre s'ur est accusée de ce crime et vous, êtes accusée d'être sa complice. Toutes les forces de Police se lancent à vos trousses. Vous allez devoir non seulement leur échapper, mais tenter de faire éclater la vérité. Voilà pour le background.

Pour le reste, c'est toujours une vue subjective, à la FPS, et un jeu dans lequel on saute, on glisse, on grimpe, on défonce des portes, on court sur les murs et, accessoirement quand on n'a pas réussi à les éviter, on dézingue du méchant policier. Sur console, soyons honnêtes, le principe nous avait largement séduit, mais rapidement gavé. L'idée est bonne. L'enrobage, nettement moins. Le graphisme, déjà, avec cet univers propret aux couleurs saturées. Pas à notre goût. Le fait que la progression soit ultra-balisée, à nous faire avancer dans des couloirs (aucune liberté de mouvement, vous allez là où l'on vous dit, par le chemin que l'on vous dit) nous avait nettement refroidi.

Enfin, la durée de vie, franchement courte, avait achevé de faire de Mirror's Edge un jeu décevant. Pas forcément mauvais, bien au contraire, mais décevant par rapport à ce que Dice, son studio de développement, aurait pu en faire. Et les différents parcours que l'on peut faire et refaire pour améliorer son chrono n'arrivait pas à relever la note. La version PC est en tout point identique. Pas de surprise. Ou du moins, si, mais pas spécialement bonne. Graphiquement, déjà. Quelques petits ajouts par-ci par-là, genre bâches plastiques animées dans les décors, ne rendent pas le jeu spécialement plus « vivant » ou plus joli. C'est même, finalement, de qualité totalement comparable aux versions consoles.

Le jeu nécessite une carte graphique 250Mo de RAM gérant le pixelshader 3.0' on se demande finalement un peu pourquoi' Mais la plus grande déception, finalement, vient peut-être de la jouabilité. Finalement, on a beau arranger les touches de la meilleure manière possible sur le clavier' on se rend compte que c'est un jeu nettement plus facile à jouer au paddle. Du moins nettement plus intuitif. Le jeu demande des réflexes, de la coordination, du rythme' et c'est finalement plus simple avec une manette.
Notez que j'ai bien cru, au début, qu'une pratique régulière de jeux console avait porté préjudice à ma dextérité sur un clavier. Que cela venait sans doute de moi, pas du jeu. Je n'ai pas hésité à remettre mes capacités en question, hein. Et j'ai fait le test. J'ai demandé à un joueur PC, et exclusivement PC, plutôt habitué des FPS, à venir faire un parcours pendant que je réalisais le même sur console' Sauf ratage (si, si, j'ai raté d'un cheveu cette barre, je t'ai dit), il n'a pas réussi une seule fois à battre mes temps. Quand bien même je lui avais filé le jeu quelques jours avant pour qu'il s'entraîne.

Au final, donc, Mirror's Edge n'a pas plus la côte sur PC que sur console. Moins, même. Et ce n'est pas le fait qu'il soit filé avec un CD de remixes de la chanson du jeu, « Still Alive », qui y changera quelque chose.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Test : Mirror\'s Edge (PC)

Plateformes : PC

Editeur : Electronic Arts

Développeur : DICE

PEGI : 16+

Prix : 50€

Aller sur le site officiel

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0