Trials Evolution (XBLA)

 

Publié le Lundi 7 mai 2012 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Trials Evolution (XBLA)

Une poutrelle dans la tête

imagePetite bombe vidéolusique, Trials Evolution est un jeu XBLA qui vous place aux commandes… d’une moto. Tout simplement. Une motocross. Et vous allez parcourir de petits circuits en scolling horizontal. Autrement dit, la piste défile de droite à gauche tandis que vous voyez votre bolide de côté, légèrement sur le dessus, le tout en 3D.

Le principe est simple : il faut aller du début à la fin du circuit rapidement sans vous vautrer (pour avoir la médaille d’or), rapidement en vous vautrant juste un peu (pour avoir la médaille d’argent) ou en prenant votre temps et en vous vautrant autant que vous voulez (pour avoir la médaille de bronze).

Les parcours sont tous plus originaux les uns que les autres : sauts sur des bosses, tremplins, poutrelles, balancelles, plates-formes immobiles ou mobiles, carcasses de voitures, planches à 45°… le tout avec des difficultés plus ou moins monstrueuses. Tout est basé sur un gameplay très particulier. Le jeu joue avec une physique du personnage et sa moto poussés à l’extrême, un peu « marionnette », mais bigrement efficace. Vous gérez les accélérations et freinage (gâchettes) et la position de votre motard (stick) ce qui permettra de pencher la moto dans un sens ou dans l’autre. Très pointu, ce gameplay ne permet aucune erreur ou approximation : un saut mal négocié, un stick un peu trop appuyé, une réception un peu trop sur la roue arrière ou la roue avant… et c’est le viandage direct.

Différentes motos sont disponibles, plus ou moins puissantes, plous ou moins maniables, et génèrent là encore différents gameplay, différentes précisions.

screenscreenscreen

screenDoté d’un level design totalement canon, Trials Evolution vous emmène dans des prairies vallonnées, des décharges, des usines, et j’en passe, vous faisant parcourir des tracés plus délirants les uns que les autres, plus difficiles les uns que les autres, plus déments les uns que les autres. Il faut voudra une précision diabolique, une mémoire d’éléphant pour vous souvenir de tous les obstacles et, surtout, une patience d’ange pour faire et refaire les circuits afin d’espérer remporter une médaille… surtout que les médailles permettent, selon le nombre obtenu, de débloquer de nouveaux circuits et de nouvelles motos. Ces circuits sont assez rapides, d’une trentaine de secondes pour les plus courts à deux minutes, voire deux minutes trente pour les plus longs.

screenOutre sa cinquantaine de circuits, il propose en plus un éditeur de niveaux ultra complet permettant de créer ses pistes idéales, remplies de poutrelles, de rampes, d’obstacles et de décors, et de faire soi-même des pistes encore plus démentes.
Enfin, le jeu propose un mode multijoueur permettant notamment de jouer à 4 en réseau ou en local. L’occasion de se faire quelques championnats les uns contre les autres.

Bigrement fun et addictif, le jeu est d’un dynamisme à toute épreuve et s’apparente finalement plus à un simple jeu de plateforme qu’autre chose. Plutôt joli, bien foutu, doté d’une réalisation canon, il est sans doute l’un des jeux Xbox Live les plus excitants du moment.
A consommer sans modération.


 
image



 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Trials Evolution (XBLA)

Plateformes : Xbox 360

Editeur : UbiSoft

Développeur : RedLynx

PEGI : 3+

Prix : 1200 points MS

Aller sur le site officiel

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

 

 

Images du jeu Trials Evolution (XBLA) :

0