Black Mesa : Half life source (PC)

 

Publié le Mardi 18 septembre 2012 à 12:00:00 par James Soban

 

Test de Black Mesa : Half life source (PC)

Putain c'est bon !

image7 ans !!!!! C’est le temps qu’il a fallu à une équipe pour nous pondre plus qu’un mod de Half Life, carrément un remake HD du célèbre FPS de Valve, à base du moteur Valve Source Engine ( Half Life ², Portal …etc.). Mais vaut-il le coup quand on voit la piètre qualité des derniers remakes HD sur consoles ?

Petite piqûre de rappel pour la jeunesse et tous ceux étant passé à côté de ce monument du genre.

Fin des années les FPS pullulent sur PC et console, tous bourrins et décérébrés. En 1998 un petit studio sort un énième jeux du genre : Half Life. Dans la peau de Gordon Freeman, un scientifique piégé dans le complexe de Black Mesa, un obscur laboratoire de recherche scientifique travaillant avec le gouvernement US. Entre des extra-terrestres peu amicaux et des militaires voulant faire le ménage par le vide, le joueur est parti pour plus de 20 heures de jeu à dézinguer de l’ET et du bidasse. Ce qui fera qu’HL restera dans l’histoire du jeu vidéo, c’est sa narration : contrairement aux FPS de l’époque faisant exclusivement la part belle aux gunfights, ici dès le début du jeu, vous serez dans la peau du héros, muet comme une carpe, et vous ferez quelque chose de rare dans les jeux vidéo : vous irez bosser. Aucune séquence en image de synthèse ou scène précalculée. Uniquement des séquences de dialogues où chaque personnage vous parlera directement, histoire de renforcer encore plus l’immersion. Toute la progression sera rythmée par un script s’activant à certains moments du jeu.
Pour l’époque Half-Life était magnifique et ne nécessitait pas une configuration de malade, seulement une carte supportant la 3DFX.

Le moteur étant tellement souple, des dizaines de « mod » (packs de modifications) vont voir le jour, dont les plus connus : Day of Defeat et surtout Counter-Strike. Bref, Half Life est et restera dans les annales du FPS et sera toujours la référence pour certains.
screenscreenscreen

screenRetour dans le présent. Après une annonce en 2006, un trailer en 2008, et un black out de 4 ans, une équipe de moddeurs nous livre un remake du jeu basé sur la nouvelle version du Source Engine. Contrairement à certains voulant tuer la créativité des moddeurs, Valve a décidé d’aider cette équipe. Reste à savoir ce qu’elle nous prépare et quelle différence il y a avec le jeu original…

D’abord une refonte graphique totale avec le moteur source, ce qui inclut des effets lumineux du plus bel effet (ombres, lumières, poussières et cadavres), les monstres désormais horriblement beau (les chiens de l’enfer mes préférés), les visages largement plus détaillés, et un nombre incalculable de détails fourmillant sur les bureaux. Lire les notes sur les tableaux vous fera perdre un temps fou (avec des petits clins d’œil à Portal et Left for Dead) . Évidemment le moteur de Valve ayant déjà de l’âge il ne faut pas s’attendre a du Skyrim version 4K, mais c’est beau.

screenQui dit moteur source, inclut forcement le moteur physique Havok, apparut avec Half-Life². Il fera surtout office ici d'accessoire, mais s’avère plutôt fun. Prendre un morceau d’alien pour repeindre le mur avec son sang fluorescent visqueux c’est fun. Déplacer des bidons d’essence piégés par une mine et appâter des soldats afin qu’ils repeignent la pièce en rouge, c’est fun. De plus une nouvelle “arme” fera son apparition… mystère !

Côté gameplay, c’est du 100% jeu d’époque, c’est-à-dire aucun assistanat. Et ça fait plaisir de ne pas avoir un pop-up « Pour tuer un ennemi utilisez une arme » après 5 heures de jeu. Aussi, une arme se ramasse en marchant dessus et pas besoin d’appuyer 30 secondes. Que c’est bon !
Avoir la possibilité de choisir plus de deux armes, recharger sans perdre des munitions ou pouvoir sauvegarder ou l’on veut... Bref tout ce qui était bon dans les FPS et a été détruit par des COD et autres Battlefield 3 se retrouve ici.

screenscreenscreen

screenDe plus par comparaison aux FPS million-sellers actuel, Half Life n’a pas à rougir de son IA qui est largement plus redoutable. C’est plutôt aux jeux actuels d’avoir honte, de proposer des ennemis bloqués par un canapé dans le désert ou une cabane dans un jardin. Et je ne parle pas des scripts qui suivent constamment le même schéma de : J’avance, script, je tire, dialogue, j’avance, script, je tire. L’IA de ce Black Mesa est un retour vers le bon goût et le plaisir pur. De plus, avec une durée de vie de quasiment 20 heures, c’est 4 fois plus qu’un Medal of Honnor… Notez qu’il sera possible d’appréhender une situation de plusieurs manières (sans être un Deus Ex pour autant) même si ça finira très souvent en boucherie.

Pour ceux connaissant Half-Life original par cœur, vous aurez quelques surprises, des endroits ont été modifiés, des dialogues changés (en bien) ou même les succès de Steam seront de la partie.

screenDes défauts, Black Mésa en a très très peu, je pourrais vous parler des chargements constants mais c’est lié au moteur source entre certaines salles. De plus qui dit changement de moteur, dit apparition de divers bugs absents à l’époque. Par exemple j’ai croisé quelques objets en lévitation, des caisses bloquant des mécanismes ou certaines armes ne faisant pas ce qu’elles doivent faire… les grenades dans le réacteur ne fonctionnent pas toujours par exemple.

Alors faut-il jouer à Black Mesa ? Oui bien sûr. D’abord il est gratuit, à l’heure où certains font payer 1 € un skin ou 15 € un pack de maps. Avoir un remake d’un grand jeu gratis c’est toujours ça de pris. Ensuite le jeu est bon, peut être meilleur que nombre de FPS sortant à l’heure actuelle. Et pour ceux ne l’ayant pas fait, c’est un pan d’histoire du FPS que vous aurez sur le disque dur à l’instar de DOOM ou Duke Nukem. Attention toutefois, le remake n’étant pas fini, il manque la dernière partie, l'arrivée sur Xen. Soit pas loin de 4 heures de temps de jeu… c’est dire si Half-Life est long

 
image



 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Black Mesa : Half life source (PC)

Plateformes : PC

Editeur :

Développeur : Black Mesa Modification Team

PEGI : 16+

Prix : Gratuit

Aller sur le site officiel

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 9/10

 

 

Images du jeu Black Mesa : Half life source (PC) :

0