Dark Souls (PC)

 

Publié le Lundi 17 septembre 2012 à 12:00:00 par Alexandre Combralier

 

Test Dark Souls (PC)

Monument ou imposture ?

imageL’automne dernier, Dark Souls sortait sur consoles et passait entre les mains expertes et sensuelles de Cedric ; celui-ci, avec sa vision incroyablement pénétrante des essences des jeux, mais toujours alliée à cet humour si raffiné qui fait tout le charme de ses écrits, avait su rendre un avis solennel qui étonne aujourd’hui la postérité par son incroyable justesse. A l’heure où je suis chargé de répandre mes confuses et indignes pensées sur la version PC du jeu, ému de succéder à un tel monument journalistique qui, sans être surpassé, pourra au moins être honoré, et alors que j’attends toujours mes goodies et mes T-Shirts Borderlands 2 gratos (c’est bon, j’en ai fait assez ?), force est de constater que je partage vraiment le verdict que Cedric avait livré : Dark Souls est un bon jeu, mais aurait pu être encore meilleur s’il avait été moins difficile. A l’opposé, Super Meat Boy, au hasard, apparaît comme l’exemple le plus réussi de jeu impardonnable : on n’y passe pas autant du temps à récupérer âmes ou points d’expérience à chaque mort ; mais la partie recommence immédiatement, évitant toute démarche fastidieuse. 

Dans le test de ce portage PC, il n’est pas question de refaire l’inventaire de tout ce que propose Dark Souls et de mettre en balance chaque caractéristique du jeu. Pour cela, il y a donc le test d’octobre dernier. Avant de rentrer dans les spécificités de cette version PC, s’il y en a, justifions-nous. L’évaluation de Dark Souls pose une question simple en apparence, tortueuse une fois son fil déroulé : la difficulté du jeu est-elle un moyen simple, économe et fainéant pour le rendre plus attractif ? Autrement dit, Dark Souls est-il un jeu moyen rendu soudainement, et presque miraculeusement, bon, par sa difficulté ? Sa qualité serait par conséquent toute artificielle. Irons-nous jusqu’à penser cela ? Assurément non. 
 
screenscreenscreen
 
screenMais s’il a été élevé au rang de jeu mémorable par certains, cela dénote d’abord une chose à nos yeux : non pas que Dark Souls soit un soft incroyablement puissant, mais que les titres ardus sont aujourd’hui bien rares ; et, lorsqu’il en sort un, les critiques, trop reconnaissantes, en deviennent complaisantes. Le gameplay de Dark Souls, Action-RPG à la troisième personne très classique en apparence, est en réalité extrêmement exigeant ; mais cela n’en fait pas automatiquement un monstre de profondeur. Comme le disait Cedric, on est finalement plus proche d’un rhythm game que d’un jeu d’action à proprement parler. A l’image de Top Spin 4 ou même d’un Starcraft 2, Dark Souls fait partie de ce genre de jeux qui brouillent les frontières entre gameplay automatique et mécanique et gameplay libre et autonome. On poursuivrait aisément cette discussion métaphysique (tout jeu n’est-il pas d’abord un rhythm game ?), si l’on ne devait pas revenir sur la qualité du portage PC. A regret, puisqu’à présent, on va devoir être vraiment méchants.
 
screenA sa sortie, Dark Souls version PC était un désastre. Framerate de consoleux (30 images par seconde), résolution limitée à 1024X720 Pixels : autrement dit, une honte. Un patch non-officiel prit les devants d’un autre officiel. Désormais, il est possible d’aller vers les plus hautes résolutions. Un moindre mal. Mais le framerate reste bloqué à 30 images par secondes et il y a toujours aussi peu d’options graphiques disponibles (en fait, deux : l’anticrénelage et le flou mouvement). Cela tombe plutôt mal, puisqu’à la base, Dark Souls n’était pas vraiment un très beau jeu. Parmi la pauvreté évidente des textures intérieures, se dégage néanmoins une ambiance plus réussie en extérieur, permettant ainsi d’oublier quelque temps la médiocrité technique du titre.
 
screenscreenscreen
 
screenLe principal attrait d’une version PC par rapport à ses homologues consoles est, en temps normal, sa supériorité graphique évidente. Là, on a peine à voir la différence. Le jeu élimine certes nombre de ralentissements de la version Xbox 360 notamment, mais se permet même de plafonner, selon des tests extérieurs au nôtre, à moins de 20 images par secondes sur une Radeon HD 5850. Graphiquement, donc, Dark Souls version PC n’apporte pratiquement rien. 
 
Non, Dark Souls PC est réellement un portage. Au sens strict du terme : une simple translation, sans ajout. Bien sûr, il est possible de jouer au clavier/souris. Si vous avez envie de mourir plus rapidement, c’est même une bonne idée. Le soft se révèle, vous l’aurez compris, particulièrement mal adapté au couple clavier/souris : on ne peut cependant blâmer From Software pour cela, tant la tâche semblait impossible. Impératif catégorique : JOUEZ A LA MANETTE. 
 
screenMais alors ? Si j’étais médisant, je dirais que l’ajout le plus remarquable de Dark Souls PC est Games for Windows Live. Problème ergonomique bien sûr mineur, mais tout de même énervant, puisque le joueur devra lancer et Steam et Games for Windows Live pour pouvoir profiter de son produit. On a vu plus marrant.
 
Gros paresseux dans l’âme finalement, les gars de From Software n’auront paradoxalement pas trop peiné pour livrer leur monument de difficulté aux joueurs. Pourquoi ne pas avoir expurgé les éléments les plus gonflants du jeu de base ? Pourquoi ne pas avoir proposé plus d’options graphiques ? Deux manquements majeurs. Alors, prenons la note finale du test original, retirons-y un point, pour la forme. Mais pas plus, parce que, d'abord, la version PC est née d'une pétition des joueurs eux-mêmes (bien fait pour eux) ; mais surtout parce que, pour celui qui a suffisamment le temps de s’y livrer corps et âme, Dark Souls est tout de même une relique du passée d’où peut naître un plaisir oublié : celui du goût de l’effort. Reste à voir la part de mystification qui le constitue.
 
 
 
image



 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Dark Souls (PC)

Plateformes : PC

Editeur : Namco Bandai

Développeur : From Software

PEGI : 18+

Prix : 40 €

Aller sur le site officiel

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Dark Souls (PC) :

0