L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 22 mars 2020 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Ouais enfin Mad Max, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

imageMardi 17 mars : Confinement jour 1

7h52
Ça y est, nous y sommes. Le Président a décrété un confinement avec des autorisations de sortie exceptionnelles. Nous sommes en guerre. Ce sont ses mots.
Personnellement, je me suis préparé toute ma vie pour ce genre de situation : j’ai vu tous les Mad Max, j’adore les univers post-apocalyptiques et j’enseigne même cette matière. Bref, la survie, c’est mon truc. Le confinement ? Même pas peur.

10h38
Ouais enfin Mad Max, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

11h42
Le plafonnier de ma cuisine vient de cramer, mon grille-pain a cassé et mon bureau n’a pas de porte. L’Apocalypse est vraiment en train d’arriver, en fait.

14h28
Je décide d’aller faire des courses, parce que je n’ai pas eu le temps ce week-end et que, force est de constater que les placards sont vides. Et qu’il y a plus de bouches à nourrir que d’habitude. Et que ça me permettra de prendre l’air.

15h12
C’est la jungle, dehors. Le rayon de pâtes et de riz a été balayé par un tsunami. M’en fous, j’suis italien, j’ai toujours une réserve de pâtes chez moi. Le rayon des œufs est vide. Les rayons boîtes de conserve, pain de mie, papier toilette et lingettes désinfectantes ont été pris d’assaut. J’ai récupéré un dernier pain de mie oublié au fond d’un rayon, tout en bas et en voyant ça, un petit vieux a voulu me mordre pour que je lui donne. Même le rayon crème fraîche est dévasté. Les gens vont passer leur confinement aux chiottes en bouffant des pâtes carbonara.

15h13
Alors que merde, y’a pas de crème fraîche dans les carbonaras.

16h28
Ma femme me demande pourquoi j’ai acheté encore des couteaux. En fait, elle est nulle en survie. Heureusement que je suis là.

16h32
Mes filles me demandent pourquoi je n’ai pas acheté de bonbons et de chocolats. Quand je leur réponds que Mad Max, il ne mange pas de bonbons ni de chocolat, j’ai le droit à un regard entre incrédulité, mépris et haine.

22h38
Quand j’ai suggéré de définir des heures de garde, ma femme m’a juste répondu un « t’es trop con » et est partie se coucher.

Mercredi 18 mars : Confinement jour 2

12h38
J’ai passé toute la matinée dans ma cave à chercher des outils susceptibles de nous aider, ou à en créer d’autres. Bon, j’avoue, niveau fabrication d’arc, je suis nul. Et puis un élastique de slip pour faire la corde, c’était moyen comme idée. Par contre, une chambre à air, un bout de bois et hop, j’ai réussi à construire quatre lance-pierres. Ça marche vachement bien. Et de toute manière, la voisine d’en face est chez ses enfants sinon elle se serait rendu compte qu’elle avait trois carreaux de cassés.

15h16
Ouais enfin Mad Max, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

17h29
Essayez d’expliquer à des gamines que ce n’est pas parce qu’elles sont à la maison qu’il s’agit de vacances, et que de toute manière, vous l’avez vu où la mer et peut-être que dehors il fait 19°C mais non, on ne va pas voir les copines, on est en confinement, bordel.

18h26
Je fais des pâtes. Comme tout le monde. A la Carbonara. Sans crème fraîche, merde à la fin.

22h48
Quand j’ai suggéré de définir des heures de garde, ma femme m’a juste répondu un « t’es trop con » et est partie se coucher.


Jeudi 19 mars : Confinement jour 3

9h33
Va falloir que j’adapte mon cours sur la survie. Même en tant que spécialiste, j’avoue que je découvre des trucs auxquels je ne m’attendais pas. Ouais enfin Mad Max, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

11h29
On va rapidement manquer de viande. Et pour survivre, il nous faut des protéines. J’ai décidé d’appâter les chats du quartier et les shooter au lance-pierres. En plus, j’ai récupéré des billes d’acier de vieux roulements que j’avais gardé « au cas où ».

12h05
A deux centimètres près, je l’avais. Mais il a bougé la tête au dernier moment. Résultat, la bille a traversé son oreille, a rebondi par terre et est allée exploser la fenêtre de la voiture de mon voisin.
Résultat, ma femme me traite de malade, mes filles me traitent de tueur. Elles sont vraiment nulles en survie. En plus, elles m’ont confisqué mon lance-pierres.

12h06
M’en fous, j’en ai trois autres.

17h36
Confinement ou pas, Macron n’a pas à supporter deux petites connasses qui chantent du Sniper ou du Billie Eilish à longueur de journée. J’ai besoin d’aller faire un tour. Ma femme décide de m’accompagner pour prendre l’air. Elle m’oblige toutefois à retirer les branches et les feuilles que j’avais collées sur mon blouson pour le camouflage. Elle est vraiment, mais vraiment nulle en survie.

22h58
Quand j’ai suggéré de définir des heures de garde, ma femme m’a juste répondu un « t’es trop con » et est partie se coucher.


imageVendredi 20 mars : Confinement jour 4

10h24
Après avoir découpé de vieux t-shirts en petits carrés réutilisables et sur le point de m’attaquer aux rideaux, ma femme m’explique que c’est très con, parce qu’on a toujours deux paquets de papier toilette d’avance dans la buanderie et que, donc, on n’est pas près de tomber en rade. Je réponds que ça peut servir de bandages aussi. Mais il nous reste des pansements, donc ça ne sert toujours à rien.

11h38
Ma femme me demande si je peux aller chercher du pain à la boulangerie. Et de la brioche. Et pourquoi pas un dessert pour remonter le moral de tout le monde. Quand elle me voit mettre la feuille de boucher dans ma ceinture, mon lance-pierres dans ma poche et mon flingue airsoft dans mon sac à dos, elle m’explique que finalement, elle va y aller à ma place.

12h07
Elle est partie sans arme. J’ai peur que ma femme ne soit plus de ce monde. J’explique à mes filles, en larmes, que leur maman est morte.

12h09
Ma femme est revenue en expliquant qu’il y avait un peu de monde et que ça prend plus de temps que d’habitude, mais c’est bon, elle a tout. Moi, je reste persuadé qu’elle a juste eu beaucoup de chance de s’en sortir. Parce que faut dire ce qui est, elle est nulle en surive : elle n'a même pas emmené le moindre petit canif.

15h13
Ouais enfin Mad Max, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

23h08
Quand j’ai suggéré de définir des heures de garde, ma femme et mes filles m’ont juste répondu un « t’es trop con » et sont parties se coucher.

Samedi 21 mars : Confinement jour 5


07h29
Je me suis levé avant tout le monde pour être tranquille et j’ai pu me préparer comme j’ai voulu avant de partir au marché. Un petit marché en plein air, avec très peu de monde, donc capable de ne pas contrevenir aux règles sanitaires imposées.

08h16
En fait, ce sont tous les gens qui sont nuls en survie. J’ai shooté un chien au lance-pierres et bien croyez-le ou non, mais le mec qui l’avait au bout de la laisse n’a jamais voulu que je l’achève au couteau et qu’on se partage la viande.

09h33
J’ai acheté des brocolis. Et des haricots verts. Et des épinards frais. Et du fenouil. Et des panais. Et du potimarron. Mais pas de pommes de terre. HA HA HA ! Ouais enfin Mad Max, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados et n’a jamais eu besoin de trouver un moyen de se venger.

14h16
Ma femme cherche depuis dix minutes son taille haie pour s’occuper du jardin. Le temps que je le détache du manche à balais et je lui rends. C’est con, ça faisait quand même une belle lance.

20h00
Mes filles m’expliquent que pour afficher son soutien au personnel hospitalier, ce qu’il faut, c’est faire du bruit en applaudissant, mais que faire l’hélicobite sur son balcon, ça ne marche pas. Franchement, les français ont un manque d’imagination consternant.

23h18
Quand j’ai suggéré de définir des heures de garde, ma femme et mes filles m’ont juste répondu un « t’es trop con » et sont parties se coucher.

Dimanche 22 mars : Confinement jour 6

06h55
Je me suis levé tôt pour partir à la chasse. Sauf que ma femme m’a caché tous mes couteaux. Finalement, je retourne me coucher.

10h22
Ouais enfin Mad Max, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Mikis le 22/03/2020 à 14:30

 

1

avatar

Inscrit le 21/12/2011

Voir le profil

Quand je leur réponds que Mad Max, il ne mange pas de bonbons ni de chocolat, j’ai le droit à un regard entre incrédulité, mépris et haine.
T'es sympa, à ta place je leur aurais acheté une boite de pâté pour chien, c'est ça que Max mange dans le film (au début du 2, si je ne me trompe pas)

1444 Commentaires de news

Ecrit par jymmyelloco le 22/03/2020 à 21:58

 

2

avatar

Inscrit le 03/05/2009

Voir le profil

Une seule solution LEXOMIL !!!! C'est pas compliqué bordel.

Bon après si tu leurs fout Mad Max 3, je comprends vu comment il était naze.

3500 Commentaires de news

Ecrit par 10r le 23/03/2020 à 12:04

 

3

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

We don't need another hero !!!

Me suis bien marré smiley 13

4776 Commentaires de news

Ecrit par Costello le 24/03/2020 à 02:23

 

4

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

ca fait déjà 3 mois de confinement, j'en peux plus...
ah non merde, seulement 7 jours putain

1400 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

38806-confinement-journal-de-bord-quotidien-survie-mad-max