L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 10 janvier 2021 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Voisinage

imageComme vous le savez, donc, puisque c’est un sujet évoqué dans les derniers éditos, j’ai déménagé. Entre les enduits, la peinture, le décollage de papier peint, le carrelage… difficile de maintenir une vie sociale actuellement, tant mon temps libre n’est plus libre du tout et se retrouve condamné aux travaux forcés.

Bon, d’un autre côté, ce n’est pas non plus comme si la situation sanitaire actuelle permettait le maintien d’une vie sociale active depuis ces derniers mois, mais quand même…

Pour faire la connaissance des voisins, parce qu’elle a trop vu de films américains, ma femme a décidé d’aller sonner à leur porte et leur offrir une tarte. J’ai répondu que je me chargeais de la tarte, que ça, leur offrir des tartes, je pouvais faire, mais ma femme a préféré que je ne m’occupe de rien, si ce n’est de rester derrière elle, de sourire amicalement et de ne surtout pas parler. Mes deux filles, qui ont réussi à échapper à mon éducation cinématographique pour se perdre dans de mauvaises séries adolescentes, ont également trouvé formidable l’idée d’aller se présenter aux voisins.

C’est ainsi que nous sommes allés faire la connaissance des gens qui vont nous faire chier quand ils feront des soirées, quand leurs gamins viendront gerber devant notre portail ou qu’ils décideront de garer leur voiture dans la rue et non pas dans leur garage parce qu’aujourd’hui, un garage, c’est fait pour entreposer tout et n’importe quoi, sauf la voiture. Je le sais, on va faire pareil.

imageEpidémie oblige, on y est allés masqués. Comme ma femme m’avait dit que moi, je devais rester derrière et sourire amicalement, je me suis rendu compte que sourire quand on a un masque, ça ne sert pas à grand-chose. Et puis si la conversation s’étirait, je risquais d’avoir les zygomatiques douloureux. Mais j’ai trouvé la parade : j’ai dessiné un sourire sur mon masque.

L’un dans l’autre, la rencontre s’est bien déroulée. Moi j’ai tout bien fait ce qu’on m’a dit de faire : je n’ai pas parlé. Même quand on m’a posé des questions, je me suis contenté de les regarder et de me taire. En souriant. Sous mon masque.
Au bout d’un moment, je me suis bien rendu compte que ça avait jeté un petit malaise. Alors j’ai voulu rattraper le truc en leur donnant la tarte moi-même. Je leur ai tendu le plat en leur disant « c’est pour vous, mangez ». Mais j’sais pas, là non plus ils n’ont pas semblé très chaud. Ils ont dit qu’ils sortaient à peine de table, qu’ils étaient allergiques aux pommes et que de toute manière, ils étaient tous diabétiques dans leur famille.
Vous me connaissez, j’ai le cœur sur la main. Pas toujours le mien, mais j’ai quand même le cœur sur la main. Alors pour être sympa et faire bonne impression, j’ai emmené tous les chocolats de Noël et les goûters des petits. Ça les a fait beaucoup pleurer, mais ils me remercieront plus tard. Je leur ai sauvé la vie, rapport à leur diabète.

imageFinalement, on aurait pu s’épargner cette visite. On a appris depuis qu’ils ont décidé de déménager. Du moins c’est ce que le panneau « A vendre – Urgent » laisse entendre sur la grille d’entrée.
J’irai peut-être leur donner 2/3 conseils pour vendre mieux. Comme par exemple ne jamais dire qu’on est pressé quand on veut vendre. Comme on ne vient pas chez les gens les mains vides mais qu’ils sont diabétiques, j’apporterai un bouquet de légumes. Ou une aubergine. Tiens, oui, c’est bien, ça une aubergine. Si je l’offre à la maîtresse de maison, ça devrait le faire.

En tout cas, pour les autres voisins, ma femme a tenu absolument à y aller sans moi.

Paraît que ça ne s’est pas forcément mieux passé. Rapport à la pelle qu’ils avaient dans l’entrée, puisqu’ils venaient de faire des travaux de terrassement. Ma fille cadette leur a dit que moi aussi j’avais une pelle, mais pas pour faire des terrasses, pour enterrer des gens dans la forêt.
J’aurais p’têt pas dû lui dire ça la dernière fois, pour déconner.

J’vais p’têt aller les voir eux aussi, prochainement, pour excuser l’attitude de ma fille.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Quantum le 10/01/2021 à 22:45

 

1

avatar

Inscrit le 08/05/2009

Voir le profil

smiley 25smiley 25smiley 25smiley 25smiley 25 putain j'adore ces éditos smiley 15smiley 7

628 Commentaires de news

Ecrit par Papa Panda le 11/01/2021 à 18:54

 

2

avatar

Inscrit le 26/03/2014

Voir le profil

smiley 13

1565 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

40993-demenagement-voisins-rencontre-amitie-savoir-vivre