Zombicide : Night of the Living Dead, un jeu de plateau indispensable

 

Publié le Mardi 9 novembre 2021 à 11:20:00 par Cedric Gasperini

 

Zombicide : Night of the Living Dead, un jeu de plateau indispensable

Du bonheur à pleines dents

imageA mi-chemin entre le jeu de plateau coopératif et le jeu de rôle, Zombicide est devenu, au fil des années, une référence incontournable des soirées geeks… et finalement, des moins geeks aussi qui veulent juste passer un bon moment. Voire un excellent moment…

Il existe beaucoup de références du jeu. Celui d’origine, déjà, dans lequel vous incarnez chacun un survivant de l’apocalypse, bien décidé à survivre face à une horde de zombies. Chaque personnage est doté de compétences spéciales. La coopération est essentielle pour survivre face à la horde de morts-vivants qui est attirée par le bruit… ou attaque quand elle voit des vivants. Outre trouver des armes pour survivre, il vous faudra compléter des objectifs précis comme trouver de la nourriture, secourir d’autres personnes, récupérer un véhicule… le tout au milieu de très nombreux zombies. Trop nombreux, la plupart du temps…
Grâce aux 10 plateaux de jeux, Zombicide offre une bonne rejouabilité, sans compter qu’il est fait pour créer ses propres scenarii (c’est même conseillé).

Bonne nouvelle : on peut y jouer de 1 à 6 joueurs. Autre bonne nouvelle : il existe des extensions, pour varier les plaisirs, mais aussi des éditions spéciales : Invader (Space Marines), Fantasy, classiques… pour plus d’une dizaine d’ambiances différentes. Chacun a ses variantes au niveau règles. Et la nouveauté, c’est l’arrivée d’un Zombicide : Night of the Living Dead. Un partenariat avec le film légendaire de George A. Romero.

imageimage

imageFondamentalement, les règles ne changent pas. Mais il y a bien évidemment quelques variantes liées à l’univers du film. La plus importante étant que ce sont 10 scènes cultes que vous allez revivre. Tout d’abord, vous allez choisir celle que vous voulez jouer et choisir l’un des personnages issus là aussi du film. Des cartes de personnages sont distribuées aux joueurs. Vous avez même la possibilité de choisir quel mode de jeu vous jouez, en fonction du recto ou du verso de la carte : le mode survivant puissant ou le mode survivant désespéré ? Le premier étant plus facile, bien entendu, que le second. Même si quand on parle de « plus facile »… ça dépendra surtout de vous.
Ensuite… et bien il va falloir buter du zombi tant et plus. Mais attention, plus la nuit passe, plus leur nombre augmente… Choper des armes, monter des barricades, récupérer le meilleur matériel possible… voire se sacrifier pour sauver ses potes ? Tout est possible dans le jeu.

Ajoutez des cartes armes, 65 cartes équipements, 46 cartes zombies… et bien entendu, des mini-figurines, des dés…

Au final, donc, on est en terrain connu par rapport à la version d’origine. Rien n’est véritablement changé, si ce n’est que vous aurez un nouvel environnement, de nouveaux personnages, de nouveaux décors, de nouveaux objectifs… Si vous connaissez déjà le jeu, cela vous permettra de varier les plaisirs. Si c’est une découverte, Zombicide n’a plus à faire ses preuves, et cette Night of The Living Dead s’inscrit dans le même registre : c’est un putain de bon jeu, prenant à souhait, qu’on vit pleinement du début à la fin. Et ce, quelle que soit la fin, justement. Le stress monte très rapidement. Le petit côté jeu de rôle à élaborer des stratégies entre survivants, à tenter de trouver les meilleures chances de finir le jeu tous en un seul morceau (et surtout, sans qu’il ne nous en manque un bout) est vraiment passionnant. Si les parties durent généralement autour d’une petite heure… il est tout à fait possible qu’elles s’étalent bien plus, selon les actions et réactions de chacun. Bref, rien que du fun.

On valide à 100%.

image
Funforge
Prix généralement constaté : 95 €

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Il n'existe aucun commentaire sur cette actualité


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

43593-zombicide-night-of-the-living-dead-avis-critique