Call of Duty Black Ops Cold War : notre avis sur la beta

 

Publié le Mardi 27 octobre 2020 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Call of Duty Black Ops Cold War : notre avis sur la beta

Du tout bon !

imageActivision a vu les choses en grand pour la beta de son prochain best-seller Call of Duty Black Ops Cold War. Se déroulant sur plusieurs jours début et mi-octobre, elle était disponible sur Playstation 4 puis Xbox et PC.

Au programme de "ces "betas, 6 cartes multi-joueurs :
  • Miami, une carte en ville mixant rue et immeubles ;
  • Armada, un rassemblement de plusieurs bateaux en pleine mer, reliés les uns aux autres ;
  • Satellite, situé en plein désert mixant ce coup-ci dunes de sable et cavernes rocheuses ;
  • Crossroads, un avant-poste soviétique, pouvant être parcouru en motoneige ou tank, propice aux affrontements de masse ;
  • Moscow, une carte urbaine classique ;
  • Cartel, située en pleine jungle, cette base utilisée par les narco-trafiquants permettra de jolies embuscades aux joueurs adverses grâce à ses nombreuses zones pour se cacher.

Mais aussi l'intégralité de l'arsenal présent au lancement du jeu avec fusils d'assaut, mitraillettes, fusils tactiques, mitrailleuses et fusils de précision. Et concernant les modes de jeux, on est dans le classique du FPS multi avec VIP Escort, Assault, Domination et Team Deathmatch (il y aura plus de modes dans le jeu final).


imageCette béta était aussi l'occasion pour Activision de tester leur nouveau système de matchmaking. Appelé SBMM pour Skill Based Match-Making, il trie les joueurs, non plus en fonction de leur connexion/latence mais en fonction de leurs niveaux. Ce qui permet à des joueurs bas niveaux de ne pas servir de cible d'entrainement à des joueurs très haut niveau autrement appelés « Jean-Kevin, en échec scolaire depuis 25 ans et qui passe 24h par jour à jouer et qu'il est trop un boss de l'Akimbo ».

Après plusieurs heures passées sur les versions PS4 et Xbox One X, qu'est ce qu'on peut conclure sur cette béta ?

Déjà, elle a de la gueule. Quelle que soit la console, c'est beau, c'est fluide, y a des textures qui ont de la gueule, la lumière idem. A vrai dire, ça faisait longtemps qu'un Call Of ne nous avait pas aussi fait plaisir à voir. Quelles que soient les cartes, on a la même impression de "beauté". C'est propre et net, même quand vous courrez et sautez partout. Alors, Ok les intérieurs des bâtiments ne sont pas toujours aussi réussis mais globalement, ce Call of Duty Black Ops Cold War nous en met plein la rétine.

imageEnsuite niveau gameplay, eh bien, pour tout vous avouer, je n’avais pas remis les mains sur un Call of depuis plusieurs années. Et c'était un véritable plaisir de se lancer dans cette béta. Les automatismes et les réflexes sont revenus sans problème. Les sensations aussi étaient de retour. Et, sans doute grâce au SBMM, on n’avait pas l'impression de servir de cible à des niveau Elite 40, 3h après l'ouverture de la béta… Encore, mieux, on s'est amusé sur toutes les maps et quasiment tous les modes de jeu, avec sans doute une petite préférence pour le Domination sur Cartel.

Cependant, je reste quand même circonspect sur, quelques petites choses à régler, comme des armes un peu lentes à l'allumage, des bonus ou armes secondaires qui ont l'air d'avoir été conçus en dépit du bon sens et bien entendu, les fameux "bugs" comme la médaille headshoot en killcam alors qu'on voit très bien qu'on est touché dans le dos…

Bref, je ne savais pas si j’allais encore cette année faire l'impasse sur la série, mais ce Call of Duty Black Ops Cold War, après avoir joué à cette beta, je me le prendrai à coup sûr.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

0