(Preview) Battlefield Heroes

 

Publié le Jeudi 7 mai 2009 à 12:00:00 par Alexis (Sergent_deden)

 

La guerre, c'est drôle

Le dernier titre sorti par DICE est Mirror’s edge, qui, bien que sympathique, n’avait tout de même pas révolutionné le « petit » monde du jeu vidéo.
Aujourd’hui DICE revient à ses premiers amours : la série Battlefield , crée en 2002. Le premier titre à sortir fut Battlefield 1942, qui avait imposé un genre particulier repris par la suite dans de nombreux jeux.1942 fut suivit par Battlefield Vietnam, Battlefield 2, Battlefield 2142 et le dernier de cette longue liste est Battlefield : Bad company sorti uniquement sur PS3 et X360 en juin 2008.
DICE a de nombreux projet en cours (Bad Company 2, Battlefield 1943 etc…), parmi ceux-ci se trouve Battlefield Heroes. Ce nouveau Battlefield pourrait être qualifié d’OVNI. En effet, il marque une « scission » avec le reste de la série : Exit le coté sérieux, exit le développement à des millions de dollars. Ce Battlefield inaugure un nouveau concept : Un jeu gratuit, simple et facile à jouer, financé par des micro-paiements et de la pub, ne demandant pas beaucoup de ressources matérielles, et adoptant une vue à la 3eme personne. A l’heure actuelle se déroule une Beta, et c’est à partir de celle-ci que cette preview à été réalisée.

Pour pouvoir jouer, il suffira de s’inscrire sur le site et récupérer le jeu en le téléchargeant.
Ensuite il faudra crée un perso (On pourra en créer jusqu'à 4).
La création du personnage est assez sympa, on choisit d’abord son camp. 2 choix sont disponibles :
• La « Royal army », sorte d’armée britannique.
• La « National army », sorte d’armée allemande.
Les deux camps sont fictifs, ainsi les croix gammées sont remplacées par des « X ».

Une fois le camp choisi, trois classes sont disponibles :
• Le « Soldier », un soldat classique équipé d’un pistolet-mitrailleur, d’un fusil à pompe, d’une trousse de soins et d’un kit explosif. Il se déplace normalement.
• Le « Gunner », un soldat « lourd » équipé d’une mitrailleuse et d’un lance-roquette déblocable avec des points d’XP. Il est plus « solide » mais se déplace plus lentement.
• Le « Commando », un soldat rapide, possédant un couteau et un sniper et pouvant devenir invisible pendant quelques secondes.

Après avoir choisi la classe, il s’offre au joueur de nombreuses options de personnalisation :
• Couleur de la peau
• Couleur des cheveux
• Coupe de cheveux
• Barbe/moustache

Après avoir créé son (ou ses) perso, on peut enfin, jouer. Le jeu lancé, on découvre tout de suite le ton : complètement « barré », les personnages sont cartoon, les musiques sont elles aussi « cartoonesques », ça sent à plein nez la satire du jeu de guerre, et ça c’est bien ! D’ailleurs au niveau du character design, on reconnait un peu la touche « Team-Fortress 2 ».
Une fois dans les menus , c’est là que l’on comprend comment le jeu sera financé : A force de jouer on accumule des points d’XP, qui vont permettre d’acheter costumes, armes, animation drôle à jouer (encore une fois comme dans TF2 et ses railleries) et atouts (Différents atouts sont disponible permettant par exemple au joueur de tirer des balles incendiaires…).
Le truc c’est que seulement une partie de ces options est accessible gratuitement, l’autre partie nécessite de payer avec des Battlefunds (5€ = 700 Battlefunds ; 10€ = 1400 Battlefunds etc…). Pour vous donner une indication, sachez qu’un casque vous coutera 280 BF, pouvoir « danser » quelques secondes en plein jeu coutera 560 BF et enfin gagner 150% d’XP en plus par action vous coutera 2290 BF, outch ! Fort heureusement l’achat d’arme est quand à lui gratuit. Il faudra simplement avoir assez d’XP pour ça. Hélas, les bonus achetés (que ce soit avec des point d’XP ou des Battlefunds) ne sont que temporaires. En effet certaines armes ne seront dispos au joueur qu’une semaine, d’autres 1 mois.
Battlefield Heroes se joue exclusivement en ligne (16 joueurs au maximum) et la connexion aux serveurs se fait par « Match-making », un système rapide pour jouer mais particulièrement détesté des joueurs PC.

Une fois arrivé dans la partie, on reprend vite ses habitudes : le principe de jeu est exactement le même que dans les BF classiques et repose sur la capture de drapeau à des endroits stratégiques de la map. Hélas, la possibilité de choisir où réapparaitre a disparu.
On découvre aussi un jeu sans team-kill et plus proche de Bad Company que de BF 1942, car les ennemis sont particulièrement coriaces et le nombre de joueurs est assez « faible » pour un BF (Je rappelle que l’on peut jouer à 64 joueurs à BF2 et BF2142). Pour information il faudra au moins deux balles de snipe pour « refroidir » les ennemis. Autre fait grisant, le sprint a disparu. Résultat, les déplacements entre les différents « lieux » de la map sont pénibles et on cherchera vite à utiliser un véhicule. Marque de fabrique de la série, les véhicules sont une nouvelles fois de la partie : Tank, jeep, avion. Ceux-ci sont faciles à piloter, pas besoin de longues heures d’apprentissage comme sur BF2 pour piloter un avion.

Au niveau technique , le jeu est fait en « Cell-shading » (L’analogie est peut-être mauvaise , mais le style du cell-shading et les couleurs utilisées font penser un peu à Worms 4) ce qui permet de faire un jeu à la fois correct graphiquement et peu gourmand. En effet les bêtes de courses nécessaires à faire tourner un Battlefield « classique » ne sont plus de la partie et un « petit » PC fera l’affaire. Néanmoins, les chipsets vidéo intégrés sont à déconseiller.

Pour conclure, on espère que DICE tachera de rééquilibrer un peu le jeu, car pour l’instant, c’est assez mou, et aussi un peu ennuyeux à cause des ennemis trop coriaces et de la relative faible intensité (et dimension) des combats. On retient quand même la customisation poussée, qui si, elle n’est pas indispensable, pousse à gagner de plus en plus d’XP. Finalement, ce nouveau Battlefield est un genre de mélange entre Team-Fortress 2, Battlefield Bad Company et Battlefield 1942, plutôt orienté « casual ». L’intérêt à long terme reste encore à prouver et on espère donc que DICE réussira à régler tous les petits détails qui handicapent pour l’instant l’expérience de jeu. Néanmoins, je précise qu’une fois que l’on s’est fait au gameplay, on s’amuse bien. Mais bon c’est quand même bien en deçà (pour l’instant) d’un Battelfield 2 par exemple. Il en faudra malheureusement plus pour faire décrocher les joueurs de BF2 et BF2142. Au niveau date de sortie, c’est le flou pour l’instant. En effet, BF Heroes a été repoussé maintes fois et n’a pour l’instant aucune date de sortie précise.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Images du jeu (Preview) Battlefield Heroes :

0