Diablo III (PC)

 

Publié le Lundi 26 septembre 2011 à 12:00:00 par Tristan Bories

 

preview Diablo III (PC)

Le diable s'habille en Blizzard

imageAprès une longue et terrible attente, la voilà qui débarque enfin sur nos ordinateurs. La fameuse beta de Diablo 3. On l'attendait un peu comme le messie, mais alors qu'en est-il vraiment ? Est-ce un futur premier de la classe ou plutôt un pétard mouillé ? Réponse tout de suite.
 
Le premier contact avec la bête laisse, il faut le dire, comme une impression de déjà vu. Que ce soit au niveau des interfaces, des menus ou encore de la présentation générale du jeu, il faut avouer que tout cela transpire le WoW à grosses goutes. Je n'ai rien contre World of Warcraft, au contraire j'y joue de temps en temps, mais disons que les deux univers sont au départ très différents. Diablo est tout de même bien plus sombre et ses graphismes plus réalistes. J'y reviendrai par la suite, mais sachez que l'influence de WoW est omniprésente dans le jeu, ce qui n'est pas forcement positif.
 
La beta nous emmène donc à New Tristram, un nom qui devrait être évocateur pour les habitués de la série. Suite à la chute d'une mystérieuse étoile, les morts se sont mis à revenir à la vie, ce qui va poser une problème évident de cohabitation avec les vivants. Notre personnage, veinard qu'il est, a été choisi pour aller enquêter sur le site du crash afin de trouver une solution pour régler le problème. Voilà pour la petite histoire. Je n'en dis pas plus mais sachez que certains évènements sont directement liés à Diablo 2 et qu'il sont présentés sous forme de clins d'oeil très sympathiques.
 
screenscreenscreen
 
screenPour ce qui est des environnements, ceux-ci restent très fidèles à la série. Ils sont surtout très animés. On se balade à travers d'immenses cimetières où les tombes s'écroulent sur notre passage pour laisser s'échapper des hordes de zombies affamés, au milieu de maisons  en ruine qui s'effondrent... L'exploration est essentielle si l'on ne veut pas passer à côté d'endroits camouflés, comme des grottes secrètes ou encore des puits cachés. Les environnements regorgent également d'éléments destructibles et de divers cachettes. D'un simple coup d'épée on peut détruire une table, une tombe, une rambarde ou encore un tonneau. Les donjons sont vastes et générés de manière aléatoire. Les changements ne sont pas non plus spectaculaires d'une partie à l'autre (voir screenshots), mais cela permet tout de même d'atténuer la monotonie qui s'installe après avoir fait plusieurs fois le même donjon. Les monstres sont toujours aussi nombreux et on prend un plaisir certain à taper encore et encore dans cette masse de chair en décomposition.
 
screenOn va maintenant passer aux personnages et à leur évolution dans le jeu. Et autant dire que là, la frustration est au rendez-vous. Je m'explique.
Dans Diablo 3, il n'y aura plus de système de points à répartir dans les diverses compétences, ni le choix de l'orientation de ses pouvoirs. Avant pour un mage on pouvait par exemple choisir entre trois écoles de magie différentes. On pouvait choisir de se concentrer dans une branche ou bien de disperser ses points entre les trois. Maintenant c'est fini. On se retrouve dans un système où la simplification règne en maître. En effet, lors de chaque passage de niveau on gagne un nouveau pouvoir, sachant la liste des pouvoirs est prédéfinie par niveau. Par exemple, le mage au level 2 gagnera forcement le sort « Armure de glace », tandis qu'il aura accès au pouvoir « Vague de force » au level 4 et ainsi de suite. Au départ, on ne peut utiliser que deux sorts en même temps, mais les cases de sorts se débloquent tous les six niveaux pour atteindre un nombre final de six cases. Sachant que l'on débloque un sort par niveau, autant vous dire qu'il va falloir faire des choix, surtout que certaines aptitudes débloquées à bas niveau ont toujours leur utilité après de nombreuses heures de jeu.
Mais alors qu'est-ce qui différencie deux personnages de la même classe? Puisqu'il n'y a pas de répartition de points de compétences et que tout le monde débloque les mêmes pouvoirs au même moment, il va falloir se démarquer! Et c'est là que débarque le système des « Runestones ». En effet, il est possible de modifier les effets des différents sorts afin de les rendre uniques en ajoutant ces fameuses pierre de Rune dans la barre du sort. Je n'ai personnellement pas pu essayer ce système, n'ayant pas trouvé de Runestones au court de mes parties. Je n'en dirai donc pas plus, attendant de voir ce que cela peut donner dans la version finale.
J'ai par contre pu expérimenter le système de craft du jeu. En allant voir le forgeron, on a la possibilité de créer des objets magiques depuis une liste qu'il nous propose. Pour avoir accès à une liste d'objets plus puissants, il faudra au préalable trouver des objets qui se nomment les « Pages of training ». Au bout de cinq pages, on peut les rassembler pour créer un « Tome of training », qui est indispensable pour augmenter le niveau de craft auprès du forgeron. Dès que l'on passe un niveau de craft, de nouveaux objets sont disponibles dans la liste. Sachez que l'on peut également trouver des plans de craft sur les ennemis.
 
screenscreenscreen 
 
screenMais la grosse déception vient pour moi de l'inventaire. A vouloir toujours tout simplifier, parfois ça devient « trop » simple. En effet, certains objets ne se limitent plus à un par case. Je stocke d'ailleurs actuellement plus de cinquante potions dans la même case, ce qui était impossible avant. C'est pareil pour les parchemins d'identification, fini le passage où l'on ne sait plus où les mettre tant l'intentaire est plein. Fini l'achat du fameux livre pour regrouper les parchemins. On peut en stocker à volonté dans une seule et même case. Et puis comme si ce n'était pas déjà assez simplifié, Diablo 3 nous parvient avec deux objets fondamentaux disponibles à volonté à partir de l'inventaire. Il y a d'abord le chaudron, qui permet de transformer tout objet en or en le vendant directement, sans jamais retourner en ville. Puis la pierre de rappel (un peu la même que dans Wow). Celle-ci permet d'ouvrir un passage vers New Tristram à n'importe quel moment, un peu comme le faisaient les parchemins de porte des villes dans Diablo 2.
Dans la famille des nouveaux objets, j'ai pu remarquer l'apparition des parchemins d'invocation de familiers. Ceux-ci permettent d'invoquer aléatoirement un animal qui vous suivra jusqu'à ce qu'il se fasse tuer. J'ai eu l'occasion d'invoquer un serpent, une chauve-souris et un cochon. Ils récupèrent juste l'or à votre place.
 
screenMais je vais quand même finir sur une note positive. Car Diablo 3 c'est avant tout un défouloir, avec des effets très impressionnants ainsi qu'une incroyable impression de puissance. Je me suis pour l'instant attardé sur le mage, qui possède une large panoplie de sorts destructeurs. Comparé à Diablo 2, le mage est bien plus résistant. Pour vous dire, je ne suis même pas mort une seule fois en combattant le boss final de la beta. Après il peut s'agir d'un réglage qui sera corrigé plus tard par Blizzard, mais le fait est que le mage est vraiment très puissant. Et puis c'est une beta.
Le barbare quant à lui... Et bien c'est le barbare. Il est très puissant et possède bien évidemment un sacré stock de vie. Son évolution m'a encore une fois fait penser à Wow, dans le sens où ses coups font grimper une jauge de furie, qui est ensuite utilisée par ses différents pouvoirs.
Le Moine est le personnage qui m'a le plus déçu. Moins impressionnant que le mage et moins resistant que le barbare, celui-ci a du mal à trouver sa place au milieu des champs de batailles.
En ce qui concerne le Witch Doctor, il faut le voir comme le successeur du nécromancien. Il peut invoquer trois chiens zombies qui combattent pour lui et ainsi lancer des sorts destructeurs tout en restant en retrait. Certains de ses pouvoirs sont vraiment beaux à voir et très destructeurs. Je ne citerai que le lancer de jarre qui libère des araignées ou encore la projection de zombies putréfiés et accessoirement toxiques.
Le Demon Hunter est également très agréable à jouer avec ses puissantes attaques à distance, à l'arc ou à l'arbalète (il peut avoir une mini-arbalète dans chaque main) qui se combinent à merveille avec des sorts de zone impressionnant.
 
screenscreenscreen

screenAu niveau des monstres, nous avons pu combattre différentes sortes de morts-vivants, plus ou moins puissants et résistants, des squelettes, des chauve-souris, des putréfiés qui explosent en vous occasionnant des dégâts, des sortes de pygmées, et comme dans les précédents épisodes, il y aura des mini-boss. Des ennemis dont le nom s'affiche en jaune, et affublés d'une cour qui les protège, ainsi que des ennemis plus résistants, dont le nom s'affiche en bleu. Ces boss lâcheront comme d'habitude des armes magiques et plus d'or qu'un adversaire lambda.

On notera enfin quelques bugs, certains (très) problématiques. Mais rappelez-vous, c'est une bêta, ils ont été identifiés et seront corrigés. Par exemple, certains problèmes de quêtes validées lorsque vous arrivez sur une partie d'un ami qui en est plus loin que vous dans le jeu (on peut à tout moment inviter ou être invité sur des parties d'amis).
 
screenPour conclure, je dirais que Diablo 3 s'annonce comme étant un digne successeur de ses ainés. Malgré une facilité parfois déconcertante (que j'attribue au fait que ce soit une version beta), et une simplification du système de jeu, il reste néanmoins un formidable défouloir. Plusieurs adjectifs traversent mon esprit à l'évocation de ce jeu. Beau, brutal, puissant, maitrisé, gore, fluide. Et j'en passe et des meilleurs. Je ne doute pas que les possibilités de crafting ainsi que son tout nouveau système d'évolution en ravira plus d'un.
 
Sur ce je vous laisse, j'ai encore des zombies sur le feu là. Rendez-vous très porchainement à New Tristram pour de nouvelles aventures. Miam.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Images du jeu Diablo III (PC) :

Derniers Commentaires

- Pause croquis de Marion par clayman00

- L'Edito du Dimanche par clayman00

- A quoi jouez-vous ce weekend ? par clayman00

- A quoi jouez-vous ce weekend ? par jymmyelloco

- L'Edito du dimanche par Quantum

- Pause croquis de Marion par Papa Panda

- L'Edito du dimanche par clayman00

0