Mario Party 10 (Nintendo Wii U)

 

Publié le Mardi 17 mars 2015 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test Mario Party 10 (Nintendo Wii U)

Même jeu, même plaisir ?

imageSérie phare de chez Nintendo, Mario Party revient dans un premier épisode à paraître sur Wii U. Par de révolution. Ce Mario Party 10 ne change pas fondamentalement sa formule, par rapport à l’opus précédent. Cet opus précédent était, lui, suffisamment novateur pour insuffler une nouvelle vie à la saga. Pas de grand changement, cette fois-ci, donc, mais du contenu étoffé et quelques petites surprises, globalement bienvenues.

Mario Party 10 vous propose comme d’habitude d’évoluer sur un plateau de jeu. Comme dans le 9, les déplacements ne se font plus indépendamment les uns des autres, mais tous ensembles dans le même véhicule. 4 joueurs se retrouvent donc à lancer les dés l’un après l’autre, à parfois décider de la direction à prendre, mais surtout à s’affronter dans d’innombrables mini-jeux. Et c’est là que la différence s’opère : il s’agit de récolter un nombre important d’étoiles, plus que ses adversaires, pour remporter la partie.
Certains mini-jeux sont à jouer en équipe, d’autres vous laissent seul face à l’adversité, certains même vous mettent à un contre trois, mais globalement, la dextérité et la chance font tous deux partie du jeu.
De très nombreux mini-jeux, certains nouveaux, d’autres parfois réchauffés par rapport aux opus précédents et ayant un goût de déjà-vu, sont disponibles :
Frapper des balles de golf le plus vite possible (mais éviter de cogner les bombes), rester debout sur des blocs de pierre mouvants, récupérer des nuages, faire une course par-dessus des boules de neige, tenter de rester debout sur un socle de 3 places alors que vous êtes 4, récupérer un max de poissons, jouer à une sorte de bomberman mais avec des pistolets de peinture, faire une course de hors-bord, faire une sorte de balle aux prisonniers avec des noisettes, faire des passes et des smashs de volley-ball, match de foot en équilibre sur un ballon géant, shooter une taupe avec des canons après avoir traversé un labyrinthe, faire un match de badmington…
Rien de révolutionnaire, des contrôles très simples, voire simplistes, ce Mario Party 10 se destine clairement à un public (très) familial. Gamers, passez votre chemin. Et ? Peu importe. Ils sont variés, assez fun, et même si on aurait préféré un peu plus de baston entre les personnages, façon sales coups à se faire les uns les autres, c’est globalement une nouvelle fois une réussite : on s’amuse, on s’invective, on jubile, on râle… bref, c’est du fun à partager en famille et entre amis.


screenPetite nouveauté toutefois : un Bowser géant, retenu par des verrous, règne sur le plateau. Verrous qui sautent les uns après les autres pour finalement le libérer et le faire s’attaquer aux joueurs… Une version avec Toad, mais qu’il faudra là, par contre, volontairement libérer de ses chaines via des dés pipés, est également disponible.

Ce qui nous amène à un nouveau mode de jeu : le mode Bowser. Dans ce mode, un cinquième joueur incarne le grand ennemi de Mario. Et court après les joueurs pour les défier dans les mini-jeux et les vaincre. L’idée est sympathique, d’autant plus que dans ce mode, l’entente et la coopération sont réellement de mise, bien plus que la compétition, même si à la fin, il ne peut y avoir qu’un vainqueur. On regrettera malheureusement le peu de mini-jeux disponibles mettant en scène les cinq protagonistes, ce qui lui confère une certaine répétitivité malvenue. Même si ce mode reste, globalement, assez fun et modifie suffisamment les règles pour mériter un coup d’œil.

screenEnfin un mode Amiibo Party offre, pour chaque nouvelle figurine, des bonus quotidiens, mais également un plateau de jeu, assez simplifié, permettant d’évoluer avec sa figurine. On lui attribue des bonus, et le but est d’arriver à attraper les grosses étoiles avant ses concurrents. Un petit plus, certes loin d’être indispensable, mais un petit plus quand même.

Les mini-jeux, débloqués, seront accessibles indépendamment.

Au final, loin d’être révolutionnaire, ce Mario Party 10 se contente de surfer sur le succès du précédent opus et n’offre que de timides innovations. De la même manière que l’utilisation des Amiibos n’est sans doute pas assez mise en valeur et reste totalement accessoire. Et alors ? Ce n’est pas pour autant une déception. Même si là encore on peut lui reprocher des mini-jeux parfois trop simplistes. Mais Mario Party 10 est clairement un jeu familial, destiné à toute la famille et dont le but est de réunir parents et enfants autour de la console. Et il le fait avec merveille. Autant dire qu’on s’y amuse. Même entre adultes, finalement, après un bon dîner ou lors d’un apéro. Les parties durant entre 30 et 45 minutes, on a largement de quoi s’éclater, se haïr, s’aimer, s’insulter, se congratuler, bref, avoir un condensé de haine et de bonheur comme les jeux de société savent en apporter. Une réussite, donc.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Mario Party 10 (Nintendo Wii U)

Plateformes : Wii U

Editeur : Nintendo

Développeur : Nintendo

PEGI : 3+

Prix : 50 €

Mario Party 10 (Nintendo Wii U)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Mario Party 10 (Nintendo Wii U) :

Derniers Commentaires

- L'Edito du dimanche par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par dieudivin

- L'Edito du dimanche par dieudivin

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par dieudivin

0