Ori and the Blind Forest (Xbox One, PC)

 

Publié le Mercredi 11 mars 2015 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test d'Ori and the Blind Forest (Xbox One, Xbox 360, PC)

Un vrai coup de coeur

imageOri est un esprit de la lumière. A mi-chemin entre le renard et l’écureuil, c’est une créature gardienne de l’arbre ancestral de la forêt de Nibel. Le jour où Ori tombe de l’arbre, elle est recueillie par Naru, une créature humanoïde bienveillante. Naru va alors s’occuper et protéger Ori comme s’il s’agissait de son propre enfant.
Seulement quand les ténèbres envahissent la forêt et emportent avec eux Naru, Ori se lance dans une quête pour sauver son habitat. Guidé par Sein, la voix de l’arbre, il part à l’aventure…

Ori and the Blind Forest est un jeu indépendant, signé Moon Studios, et qui sort sur Xbox One et PC. C’est avant tout une plongée poétique dans un monde onirique et porté par une musique envoûtante, omniprésente, qui va vous guider tout au long de l’aventure.

Quand vous prenez le contrôle d’Ori, il ne sait que sauter et se déplacer. Au fil de l’aventure, il va trouver des pierres qui, réunies, lui permettront d’acquérir de nouveaux pouvoirs. Le double saut. Ou la bille de lumière qui vient frapper les ennemis. Sauter sur les murs. « dasher » (se projeter) via des points lumineux. Et bien d’autres encore.
Car tout aussi « indépendant » soit-il, Ori and the Blind Forest n’est pas un « petit » jeu. Doté d’une bonne dizaine d’heures de durée de vie, il va vous entraîner dans des décors vastes et variés, changeant au gré de votre pérégrination. De végétation dense en cavernes, d’arbres morts en buissons touffus, d’ambiance jungle en forêt fantastique… vous allez naviguer de tableaux en tableaux, passant les obstacles les uns après les autres.

screenscreenscreen

screenCar le jeu est avant tout un jeu de plateformes. Et quel jeu ! Si son ambiance onirique, si ses personnages mignons pourraient vous faire croire qu’il s’agit d’un jeu pour enfants, détrompez-vous : Ori and the Blind Forest est un jeu résolument gamer et qui propose un vrai challenge. De vraies difficultés. Il vous faudra une dextérité à toute épreuve. Les sauvegardes n’étant d’ailleurs pas (toujours) automatiques, mais limitées par des boules lumineuses que vous trouverez sur votre route, il faudra apprendre à les déclencher au bon moment et, surtout, avec parcimonie. Et surtout ne pas les oublier sous peine de devoir se retaper un bon bout de chemin…

De très nombreux pièges vous attendent sur votre route. Et quelques ennemis. Le tout dans des environnements somptueux. Visuellement, Ori and the Blind Forest est véritablement enchanteur. Et le jeu tout entier est savamment maîtrisé. Doté d’un bon rythme, permettant régulièrement de faire progresser son héros via un arbre de compétences à trois branches, doté d’une narration discrète et toujours juste, c’est une incroyable et splendide surprise.

screenscreenscreen

screenOn prend un vrai plaisir à jouer, d’autant plus que la prise en mains est aisée et immédiate, et que chaque nouveauté vous sera clairement expliquée. Difficile, exigeant, le jeu vous plonge dans une atmosphère incroyable, poétique, émouvante, avec un personnage attendrissant dont vous allez suivre le parcours initiatique avec émotion.

On meurt souvent. On réessaye. On s’énerve parfois devant un oubli de sa part d’avoir sauvegardé au bon moment, on prend surtout son mal en patience et on s’immerge avec délectation dans ce nouvel univers porté par une musique parfaitement orchestrée et qui s’adapte à merveille au jeu.

Bref, Ori and the Blind Forest est une vraie bonne surprise. Une vraie bonne réussite. Un vrai bon jeu. Une petite claque comme on aimerait en avoir plus souvent.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Ori and the Blind Forest (Xbox One, PC)

Plateformes : PC - Xbox One

Editeur : Microsoft

Développeur : Moon Studio

PEGI : {PEGI}

Prix : 19,99 €

Aller sur le site officiel

Ori and the Blind Forest (Xbox One, PC)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 9/10

 

 

Images du jeu Ori and the Blind Forest (Xbox One, PC) :

0