Manette PS4 Subsonic Gator Claw

 

Publié le Mardi 15 décembre 2015 à 14:00:00 par Vincent Cordovado

 

Test de la Manette PS4 Subsonic Gator Claw

Une solution moins chère ?

imageBien souvent, ce qui pose souci lors de l’achat d’une console, c’est que si l’on souhaite y jouer à deux, il faut remettre la main dans son portefeuille déjà bien agonisant pour acheter une seconde manette. Si les officielles reste la référence, leur prix élevé en rebutera souvent plus d’un. Fort heureusement, certains constructeurs proposent des alternatives. La Gator Claw en est une sur PS4. Reste à savoir ce qu’elle vaut. Nous l’avons trituré dans tous les sens, lui faisant vivre les pires sévices et après plusieurs heures d’utilisation, voici notre conclusion.

Ca commençait pourtant pas trop mal pour cette petite Gator Claw, avec comme premier bon point, le fait de proposer des sticks asymétriques. Je sais, il y a deux écoles, mais j’ai toujours fait partie de ceux qui préfèrent avoir le stick gauche bien plus haut que le stick droit. Je trouve que c’est une position bien plus naturelle et souple pour la main. Ça reste une affaire de goût, mais un goût qui me plait bien. Son deuxième bon point, le confort de jeu. La prise en main est excellente. La manette tient bien en main. Les contrôles répondent très bien. Testé sur plusieurs types de jeu (FPS, jeux de sport), il n’y a rien à redire. Sauf que, sauf que… pour le reste, c’est un peu le naufrage.

imageA commencer par le fait qu’il s’agisse d’une manette filaire, avec un câble d’une longueur de 3 mètres. C’est toujours chiant à ranger et c’est vraiment disgracieux dans un meuble de salon, sans compter que cela vous utilise un port USB. Là encore, c’est une histoire de goût, mais là, ça ne me plait pas. Mais le véritable reproche que l’on pourrait lui faire, c’est surtout qu’elle ne possède pas toutes les capacités de la Dual Shock. Pas de gyroscopie. Pas de possibilité de démarrer la console à partir de la manette. Pas de pavé tactile (il s’agit d’un bouton de façade). En résulte de grands moments de solitude. Impossibilité d’aller dans certains menus (expérience vécue dans MGS) ou de réaliser certaines tâches. Autant dire que ça plombe carrément l’expérience de jeu. Histoire de faire mon Ponce Pilate et d’enfoncer encore un peu plus profondément le clou, la manette n’étant pas officielle, il faut la mettre à jour sous peine de se voir déconnecter toutes les 20 minutes. A voir s’il sera nécessaire de faire ça à chaque mise à jour de la PS4…

C’était pourtant bien parti pour la Gator Claw, avec un confort de jeu convaincant et un prix plus faible qu’une manette officielle (35 euros pour la Gator Claw contre 50 pour une manette officielle). Mais l’absence de certaines fonctionnalités plombe carrément l’expérience de jeu. Certes, on me dira que pour certains jeux ça n’est pas gênant (jeu de sport en général) mais c’est faire l’acquisition d’un objet dont vous savez d’avance que vous serez bloqué pour certains titres. Honnêtement, autant débourser les 15 euros supplémentaires pour une Dual Shock. Vous aurez la garantie d’une manette qui fonctionne et ce, quel que soit le jeu. Dommage pour la Gator Claw.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Manette PS4 Subsonic Gator Claw

Plateformes : PS4

Editeur : Subsonic

Développeur : Subsonic

PEGI : 3+

Prix : 35 €

Aller sur le site officiel

Manette PS4 Subsonic Gator Claw

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 4/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Derniers Commentaires

- À quoi jouez vous ce week-end ? par clayman00

- À quoi jouez vous ce week-end ? par jymmyelloco

- Le dessin du jour de Solène par jymmyelloco

- Waifu Uncovered par Tirelipimpon

- L'Edito du dimanche par Azu

- Ennio Morricone n'est plus par Azu

- L'Edito du dimanche par jymmyelloco

0