ReCore (PC, Xbox One)

 

Publié le Mardi 13 septembre 2016 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de ReCore (PC, Xbox One)

Une exclusivité sans intérêt ?

imageJeu d’action/plateformes signé Keiji Inafune, dont le dernier massacre en règle, Mighty N°9, méritait des baffes, ReCore est une exclusivité Microsoft disponible pour une petite trentaine d’euros sur PC et Xbox One.

Vous jouez Joule, une jeune femme pleine d’énergie (hahaha), débarquée sur Alter-Eden, une planète envahie par les robots. Joule va devoir faire le ménage et lancer la terraformation de cette planète désertique pour la transformer en terre d’accueil pour l’humanité.
Mack, votre fidèle chien robot, vous accompagne dans ce périple.

Joule court, saute, fait des glissades, marche, tire avec son fusil… et combat de nombreux ennemis robots. Un mélange de plateformes, donc, à virevolter dans les airs, à vous agripper à des plateformes grâce à votre grappin ou être tracté par Mack.

Votre petit compagnon à quatre pattes pourra vous servir en toute occasion : fouiller une zone et y trouver des objets enfouis dans le sable, mais aussi combattre via des vagues d’énergie meurtrières qu’il lance sur les ennemis.

Les ennemis, justement, parlons-en. Ils sont nombreux. Vous allez passer votre temps à éviter leurs tirs et riposter. Un savant mélange d’esquive et d’attaque. Tout au long du jeu, vous récupèrerez des matériaux pour faire évoluer votre équipement et vos compagnons… mais ce sont les gros boss robots qui vous permettront de récupérer une orbe d’énergie capable d’augmenter les capacités de chacun. Ces orbes sont particulièrement coton (voire pénibles parfois) à récupérer, puisqu’une fois le robot affaibli, il faudra envoyer un câble sur cette orbe et l’extraire en tirant le câble… mais pas trop fort pour ne pas le casser… Notez que chaque orbe a une couleur spécifique, et qu’il faudra adapter votre arme selon cette couleur, pour maximiser les dégâts. Ajoutez enfin que certains robots vous handicapent lors de ces combats, vous empêchant d’utiliser certaines capacités ou certains mouvements.


screenGlobalement, les combats sont assez nerveux. Le jeu s’avère finalement très old-school dans son fonctionnement, oubliant toute tactique ou intelligence de combat pour des affrontements à base de mouvements répétés inlassablement et de skill du joueur.

En marge de la quête principale, des donjons annexes sont à parcourir et permettront de récupérer un orbe supplémentaire. Un nombre d’orbes sera nécessaire pour avancer le jeu en débloquant certains passages.

Séduisant sur le papier, ReCore souffre toutefois de faiblesses, notamment techniques, qui plombent sérieusement le plaisir du joueur. Pour ne pas dire totalement.

screenEn premier lieu, comment ne pas pester contre les temps de chargement, d’une lenteur incroyable pour un tel jeu, et qui vous donnent tout simplement envie de laisser tomber le jeu en le qualifiant de « développé par des incapables ». Près de deux minutes de chargement pour une mort, un changement de zone… voire suite à un bug qui vous bloque ou vous tue… même les réapparitions suite à une chute lors d’une phase de plateformes sont extrêmement longues ! C’est tout simplement une honte, à ce niveau-là.
Et le souci, c’est que le gameplay induit de nombreuses morts, justement, parce que vous avez raté une de ces plateformes. Un manque de précision inhérent aux commandes un poil lourdaudes et à la programmation approximative. Il sera parfois impossible de s’accrocher à certaines plateformes, sans comprendre pourquoi, alors que votre saut paraissait parfait… des morts à répétition (donc des chargements innombrables également) dus à une imprécision technique du jeu, voilà de quoi mettre les nerfs à vif.

screenscreenscreen

Ajoutez d’autres points qui ne jouent pas en faveur de ReCore, comme un aliasing omniprésent, des zones vides, un jeu globalement sans surprise, et une fin clairement abusée dans son fonctionnement… le jeu souffre de bien trop de défauts.

screenAu final, malgré un univers original et intéressant, malgré une histoire agréable et des personnages sympathiques, malgré tout un tas de bonnes petites idées, ReCore est un de ces jeux qui n’atteignent pas le niveau requis pour être réellement plaisant à jouer. Un patch devrait venir corriger ces problèmes, notamment de chargement, mais en l’état, le jeu ne vaut pas ses 30 €.
Le pire, en fait, c’est qu’il n’est pas si désagréable, quand on y pense, et qu’il a réellement du potentiel. Il a un peu côté old-school, un petit parfum de ces jeux d’action nerveux comme on en trouvait au début des années 2000 sur PS2 ou Dreamcast, pour ne citer qu’eux. Mais développé avec les pieds, techniquement très faible, ReCore est tout simplement une immense déception.

Il faudra une grosse douzaine d’heures pour en venir à bout. Si d’aventure vous arrivez à ne pas craquer avant.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

ReCore (PC, Xbox One)

Plateformes : Xbox One

Editeur : Microsoft

Développeur : Armature Studio / Comcept

PEGI : 12+

Prix : 30 €

Aller sur le site officiel

ReCore (PC, Xbox One)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 5/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu ReCore (PC, Xbox One) :

0