Les Trolls, la critique du film

 

Publié le Jeudi 20 octobre 2016 à 14:00:00 par Sylvain Morgant

 

Les Trolls, la critique du film

Voyage réussi au pays des jouets

imageIl y a plusieurs années, le Roi Peppy a réussi à libérer son peuple les Trolls des méchants Bergens. Aujourd’hui, c’est au tour de la Princesse Poppy, aidée de Branch, un Troll paranoïaque et survivaliste, de se mettre en route pour aller sauver certains de ses amis, capturés par l’ancienne Cuistot en chef des Bergens.

Car durant des siècles, les Bergens, créatures malheureuses, méchante et pathétique, ont mangé les Trolls pour la simple et bonne raison que c’est la seule façon pour eux de ressentir le bonheur.

Poopy et Branch arriveront-il à sauver leurs amis ?

Il y a des films que l'on va voir en trainant les pieds. Parce que bon… Les Trolls… Alors certes, vous vous dites que Justin Timberlake a fait les voix en V.O…. Mais pour le coup, c’est Matt Pokora et Louane pour les voix V.F…. et avouez que ça n’encourage pas vraiment…

Et puis vous allez quand même voir un film dont quelqu'un s'est dit que ce serait génial de faire une histoire à partir des petites figurines de Trolls multicolore aux cheveux bizarres.

Bref, vous êtes dans la salle, et vous aimeriez limite mieux être chez vous à faire du repassage ou encore chez le médecin pour votre dépistage de la prostate.

Puis la séance démarre.


screenEt au final, vous pensez que vous êtes une vraie andouille avec vos aprioris.

Parce que le film est sympa, marrant, bien réalisé par Mike Mitchell et Walt Dohrn. La patte graphique est très mignonne aussi, donnant l'impression que certains personnages et décors sont en tissus.

Vu en VO, avec entre autres donc les voix de Justin Timberlake, Anna Kendrick, Gwen Stefani, Russell Brand, Christine Baranski et Zooey Deschanel, le film vous captive peu à peu et vous entraîne dans son univers. Et vous vous laissez emporter avec un plaisir non dissimulé.

screenLe pitch est tout bête, mais on se prend au jeu, on se laisse porter par ces aventures et surtout par les chansons. Le film regorge de morceaux musicaux, créés pour l'occasion par Timberlake ou réinterprétés par les acteurs. Et ça le fait ! Autant par leur choix que leur utilisation au sein du film.

La vérité, c'est qu'on est allé voir Les Trolls en trainant les pieds. Et qu'on est reparti en dansant.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Les Trolls, la critique du film

Plateformes :

Editeur : Twentieth Century Fox France

Développeur : Mike Mitchell, Walt Dohrn

PEGI : 3+

Prix : Cinema

Les Trolls, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Les Trolls, la critique du film :

0