Lego Worlds (PC, PS4, Xbox One)

 

Publié le Jeudi 30 mars 2017 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Lego Worlds (PC, PS4, Xbox One)

T'as pas 100 briques ?

imageMineCraft cartonne toujours et s’est depuis longtemps envolé vers une popularité jamais atteinte, avec plus de 120 millions de copies vendues, toutes plateformes confondues. Alors forcément, ce succès attire les convoitises. Et certaines copies s’y sont déjà cassé les dents.

Lego a toutefois décidé de tenter sa chance. Et le jeu Lego Worlds part avec un certain avantage : le monde des petits bonshommes jaunes jouit d’une popularité importante et est rentré dans la culture commune.
D’autre part, Lego Worlds n’est pas un copié-collé. Il propose certaines innovations intéressantes et certaines mécaniques de jeu particulièrement plaisantes. Le tout dans l’univers toujours aussi crétin et déjanté des Lego, que tous les fans des jeux précédents (Lego Star Wars, Harry Potter, Indiana Jones, Batman…) connaissent bien.

Mais est-ce suffisant pour faire un bon jeu et espérer devenir un incontournable du jeu de construction ? Pas certain…

Lego Worlds vous plonge dans la peau d’un bâtisseur. Jouable à deux en coop, il va vous transporter de planète en planète, dans le but de découvrir de nouveaux personnages, de nouveaux objets et bien appréhender les mécaniques de jeu.


screenSur la première planète, il faudra récupérer trois briques dorées, qui sont autant de défis proposés par les personnages que vous rencontrerez. Armé de votre fusil de créateur, vous copiez les objets et êtres vivants rencontrez. Tout est matière à copie : un personnage, un cochon, un arbre, un mur, un poulet, un squelette, une vache, un buisson, un poisson… tout. Il y a un nombre hallucinant d’objets à copier et à inscrire dans votre « briquothèque »… Vous pourrez également déplacer ces objets, les supprimer et les créer pour les faire apparaître devant vous, bien entendu.
Et la bonne nouvelle, c’est que l’on peut absolument tout faire. Chevaucher un dragon, creuser un tunnel pour y mettre un élevage de requins, mettre un éléphant sur un bateau, un T-Rex sur un tracteur… tout est possible. N’importe quelle connerie est réalisable et on a parfois l’impression que les seules limites du jeu sont notre imagination.

screenA chaque fois que vous avez remporté les défis proposés sur une planète, et récupéré les briques dorées, vous pouvez alors changer de planète. Sa taille va généralement croissante, tout comme le nombre de possibilités. Ainsi que le nombre de briques dorées nécessaires pour passer à la planète suivante. Chaque planète a sa particularité, son décor, son ambiance, ses personnages, sa faune et sa flore. Et plus vous avancez dans le jeu, plus les défis sont compliqués (tout est relatif, hein, le jeu est accessible aux enfants…) et les constructions complexes.

screenscreenscreen

Finalement, on passe son temps à tout péter, et à tout reconstruire de manière complètement débile. Plutôt amusant en solo, le jeu est bien évidemment plus fun encore à deux.
Sorte de gigantesque tutoriel proposant plusieurs dizaines d’heures à vous détailler très clairement les codes d’utilisation des briques et les possibilités offertes par le jeu, Lego Worlds proposera, au final, un monde totalement ouvert avec la possibilité de créer sa propre planète (taille, décors, personnages…). Ce but sera long (trop long d’ailleurs, puisqu’il faudra récupérer 100 briques dorées).

screenLego Worlds reste une sorte de mini-MineCraft, plutôt destiné aux plus jeunes et aux familles. C’est fun, délirant, et on y plonge avec délectation. Mais il manque quand même quelques petites choses… c’est un brin répétitif, le mode de création libre est un brin laborieux à obtenir, et le jeu présente quand même de nombreux bugs. Certes, au fil du temps, cela devrait être corrigé. Mais en attendant, c’est parfois un brin gênant. Mais c’est peut-être finalement l’esprit Minecraft qu’il manque, justement : la possibilité de se retrouver à plusieurs en ligne. Créer des mondes à 6-8 potes. Faire les cons. Sans oublier des défis spéciaux en ligne (résister à l’invasion de T-Rex par exemple ou construire un temple en moins de 5 minutes, je ne sais pas, mais des petits défis quotidiens un peu originaux).

Bref, sachez ce que vous trouverez avec Lego Worlds. Ce n’est pas un MineCraft. C’est un jeu Lego dans lequel vous allez apprendre à créer tout et n’importe quoi. Mais quoi qu’on puisse lui reprocher. Quoi qu’on puisse en dire, une chose est sûre : c’est fun, crétin à souhait et on se fait réellement plaisir en y jouant. Pari réussi, donc. Surtout à ce prix-là. Vous auriez tort de vous en priver.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Lego Worlds (PC, PS4, Xbox One)

Plateformes : PC - Wii U - Xbox One - PS4

Editeur : Warner Bros. Games

Développeur : TT Games

PEGI : 7+

Prix : 30 €

Aller sur le site officiel

Lego Worlds (PC, PS4, Xbox One)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Lego Worlds (PC, PS4, Xbox One) :

Derniers Commentaires

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par dieudivin

- L'Edito du dimanche par dieudivin

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par dieudivin

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par jymmyelloco

0