Ralph 2.0, la critique du film

 

Publié le Mercredi 13 février 2019 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Ralph 2.0, la critique du film

Toujours aussi bon

imagePlusieurs années après avoir sauvé Vanellope et réussi à devenir un héros auprès des autres personnages de jeux vidéo de la salle d'arcade, Ralph continue sa petite vie tranquillement.

Lui et Vanellope sont devenus les meilleurs amis du monde et passent tout leur temps libre ensemble.

Un jour, deux événements viennent bouleverser leurs vies : le gérant installe un routeur Wifi pour connecter la salle d'arcade à Internet et la borne du jeu de Vanellope est très endommagée par une utilisatrice.

Le seul moyen d'empêcher le débranchement de Sugar Rush est de trouver un nouveau volant.

Ralph et Vanellope décident donc d'aller sur Internet pour en trouver un.

Mais leur amitié va-t-il survivre aux pièges d'un monde qu'ils ne connaissent pas ?


Ralph 2.0 ou Ralph Breaks the Internet chez nos amis Trumpiens, est la suite des aventures de Ralph la casse et Vanellope Von Schweetz. On retrouve pratiquement la même équipe de réalisation, de production et scénaristique, équipe artistique identique, avec John C. Reilly, Sarah Silverman, Jack McBrayer et Jane Lynch qui reprennent leurs rôles de Ralph, Vanellope, Felix et Tamora. Idem en langue de Molière où François-Xavier Demaison, Dorothée Pousséo, Donald Reignoux et Isabelle Desplantes reprennent aussi leurs rôles de Ralph, Vanellope, Felix et Tamora.

Bref, Ralph 2.0 c'est le même en mieux ?

Presque.


screenAu rayon des nouveautés, une pléthore de nouveaux personnages, dont les plus marquants sont Shank, pilote d'un MMO, doublé par Gal Gadot et Yesss, qui gère un simili-Youtube, doublé par Taraji P. Henson. Les autres personnages, s'ils sont rigolos, n'ont qu'une ou deux scènes, à l'image de Spamley et JeSaisTout. Ou des Princesses Disney…

A ce propos, un grand bravo à Disney pour s'auto-troller lors du passage dans l'univers Disney. On y retrouve, outre les Princesses du Buzz L'éclair, du Star Wars, des nains de Blanche-Neige et plusieurs autres personnages emblématiques de la société à la souris. Mais on y trouve aussi un petit passage moqueur sur les stéréotypes liés aux fameuses Princesses Disney. L'une des séquences les plus marrantes du film.

screenConcernant l'univers du film, c'est un grand oui. La retranscription d'Internet par Disney est très bien vue. Que ce soit la représentation des technologies, des sites web connus et de leur façon de fonctionner. Que l'on s'y connaisse ou pas, tout est parfaitement clair et compréhensif. On pourrait même dire que si vous avez besoin d'expliquer comment Internet fonctionne, servez-vous du film.

D'un point de vue technique, c'est toujours la très grande classe. L'animation est belle, propre, fluide. Idem pour les décors. Walt Disney Animation Studios n'a rien a envie à Pixar.

D'où viens le presque alors ?

screenDe l'histoire. Plus précisément, d'un détail de l'histoire qui nous gêne. Lorsque Vanellope et Ralph découvrent le MMO où officie Shank, l'attitude de nos deux amis pour la vie changent du tout au tout. Et pas en bien. Vanellope ne veut plus le quitter et abandonne toute idée de sauver sa borne d'arcade, et donc de sauver les autres personnages du jeu. Sans aucun doute ni remord. Quant à Ralph, il devient un homme toxique qui ne supporte pas que "la femme de sa vie le quitte" et va jusqu’à tout foutre en l'air pour la garder près d'elle. Surtout que tout revient dans l'ordre grâce au pouvoir de l'amitié…
Ça manque de logique et de fluidité.

Mais bon, passé ce détail, Ralph 2.0 est toujours un très bon film. Pas parfait, mais très bon.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Ralph 2.0, la critique du film

Plateformes :

Editeur : The Walt Disney Company France

Développeur : Rich Moore, Phil Johnston

PEGI : 3+

Prix : Cinema

Ralph 2.0, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0