Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order (Nintendo Switch)

 

Publié le Mardi 23 juillet 2019 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order (Nintendo Switch)

Super héros en bois ?

imageAlors que Marvel caracole en tête du box-office ciné avec d’innombrables films, à tel point que le spectateur lambda est vite paumé dans les liens qui unissent chaque héros et chaque opus, Nintendo sort Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order, un beat’em all signé de la Team Ninja dont les succès ne sont plus à présenter (Dead or Alive, Ninja Gaiden…).

Et sur le papier, le jeu offre toutes les garanties d’un succès évident et fait la promesse de plaisirs nombreux et surtout, partagés. A l’heure où de (trop) nombreux développeurs ne misent que sur le multijoueur en ligne, offrir la possibilité de jouer à quatre sur un même écran reste un petit bonheur dont il ne faut pas se priver.

Côté fan-service, les développeurs ont mis le paquet. Au niveau des personnages, déjà. Ils sont (quasiment) tous là : Wolverine, Deadpool, Black Panther, Black Widow, Captain America, Dardevil, Punisher, Spider-Man, Star-Lord, Thor, Hulk, Doctor Strange, Groot, Iron Man et j’en passe. Et ils vont combattre des ennemis célèbres, de Thane à Ultron en passant par Dormammu, Juggernaut, Mysterio, Bullseye et j’en oublie.
Jeu de pétage de gueules par centaines oblige, chacun a ses propres coups, ses propres mouvements, ses propres combos, ses propres coups spéciaux, ses propres possibilités… tout en parfait respect avec les personnages originaux.

En ce qui concerne l’histoire, on est en plein dans l’ambiance Avengers: Infinity War et Avengers: Endgame. Le succès monstrueux des deux films servant de base pour attirer les fans à vivre une dernière histoire épique avant de définitivement tourner la page.


screenBref, comme je vous le disais, le jeu a tout ce qu’il faut, sur le papier, pour être le succès de l’été. Malheureusement, s’il s’en sort globalement de manière honnête, il est loin quand même d’être le mastodonte qu’on pouvait espérer. La faute à tout un tas de petites merdouilles qui viennent clairement entacher le plaisir de jeu.

Le scénario, déjà, bateau et juste prétexte à péter des dizaines et des dizaines d’ennemis, scénario qui s’étale mollement et sans aucun rebondissement digne de ce nom. Il s’agit de repousser les hordes de Thanos et récupérer les pierres de l’Infini avant qu’il ne s’en serve. On va donc le suivre sans réel intérêt, sans avoir non plus envie de s’y investir plus que ça. Finalement, le seul vrai plaisir que l’on a est de créer sa petite équipe de super-héros préférés et de les faire collaborer. Switchant de l’un à l’autre en solo ou s’éclatant à plusieurs.

screenParce que techniquement, il faut bien avouer que le jeu est vraiment faiblard. Visuellement daté, manquant vraiment de détails, doté d’un level design qu’on n’avait plus vu depuis une quinzaine d’années au moins, force est de constater que le jeu n’est pas à la fête. Oh, les personnages sont bien animés, bien faits, les coups pleuvent et on est vraiment en plein jeu de super-héros. Le cell-shading est un peu crade mais fait globalement son office, malgré quelques textures un brin plastoc. Par contre, l’action très brouillonne avec les effets spéciaux à gogo qui gâchent la lisibilité de l’action (éviter de jouer en mode portable, notamment), la caméra qui a tendance à se barrer n’importe où et un vrai problème de localisation des personnages lors du jeu en multi local (parfois, on combat… hors de l’écran…) plombe carrément le jeu.
Ajoutez des niveaux parfois franchement ratés et un gameplay répétitif ainsi que des ennemis peu variés, et on est loin de l’excellence espérée avec ce Marvel Ultimate Alliance 3.

Bref, vous l’aurez compris, je n’ai pas été plus emballé que ça. Malgré tout, le jeu n’est pas à jeter, je vous rassure. Si en solo, l’ennui vous guettera sans doute au bout d’un moment, en multi local, à jouer entre potes, il prend toute sa saveur et s’avère être un bon petit jeu fun et crétin. Pas spécialement compliqué, il offre toutefois un challenge intéressant, qu’une fine équipe d’amis prendra comme un bon défouloir. Et c’est pour cela qu’il faut prendre ce Marvel Ultimate Alliance 3 : un bon défouloir. Pas plus. Pas moins. Ce qui n’est déjà pas si mal.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order (Nintendo Switch)

Plateformes : Wii U

Editeur : Nintendo

Développeur : Team Ninja

PEGI : 12+

Prix : 60 €

Aller sur le site officiel

Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order (Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

 

 

Images du jeu Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order (Nintendo Switch) :

0