Redeemer Enhanced Edition (PS4, Xbox One, Nintendo Switch)

 

Publié le Jeudi 1 août 2019 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Redeemer Enhanced Edition (PS4, Xbox One, Nintendo Switch)

Chauve qui peut

imageAncien soldat d’élite, Vasily a quitté une vie de violence pour une vie de paix et de sérénité, dans un monastère. Quand ses anciens employeurs envoient leur armée tuer ses nouveaux compagnons de spiritualité, Vasily retourne à ses premières amours, armes en mains, pour que justice soit faite.

Hack’n slash décomplexé, complètement bourrin, avec un scénario qui tient sur une feuille de papier toilette (mais on s’en fout), Redeemer a fait les beaux jours du PC il y a deux ans. Le voilà qui débarque sur consoles, à savoir Xbox One, PS4 et Nintendo Switch.

D’abord à mains nues, puis avec les armes, nombreuses, qu’il trouvera sur sa route, Vasily va faire un vrai carnage dans les rangs ennemis. Armes de poings, armes à feu, à vous de choisir ce avec quoi vous êtes le plus à l’aise. Puis laissez parler votre colère.
Gros défouloir bien jouissif, Redeemer est un jeu totalement basique. On démonte, on gagne de quoi faire progresser son personnage avec quelques perks (compétences) bien senties pour faire encore plus de dégâts, et on repart au combat. Proposant une campagne de 7-8 heures environ, le jeu laisse derrière le personnage des corps démembrés et des hectolitres d’hémoglobine, répandus sur les murs et sur le sol. Voire sur le plafond.

Le jeu se base sur un principe de contres, qui permet de défoncer plus efficacement ses ennemis, dans une danse macabre où les corps s’effondrent les uns après les autres. Parfois dans des cinématiques délirantes et où le sang gicle à foison, vous pourrez jubiler face à ce déferlement de violence gratuite. Certains éléments du décor étant utilisables (une fois) pour des « finish moves » de grande classe.


screenUn bon gros jeu bourrin des familles, sans aucune subtilité, qui pourtant aurait peut-être gagné à en avoir un brin : on se retrouve vite à défoncer des hordes et des hordes d’adversaires, sans réfléchir, inlassablement. Un manque de variété, voire de passages un poil différents pour offrir d’autres sensations et d’autres plaisir, doublé d’un manque d’évolution flagrante du personnage et du ressenti des armes pousse vers une certaine répétitivité mal venue sur un titre aussi court.

Heureusement, le jeu s’offre dans ces versions consoles, une mise à jour proposant du jeu en coop, à deux. Un poil brouillon, il s’avère quand même nettement plus fun que seul. Parce qu’on ne le répètera jamais assez, mais un jeu qu’on peut partager, c’est deux fois plus de plaisir ressenti.

screenQuelques ralentissements sur Nintendo Switch sont à noter. Et on pestera également contre la gestion des sauvegardes : checkpoints mal placés (certains passages sont vraiment trop longs et galère tandis que d’autres se font les doigts dans le nez) et nécessité de redémarrer le niveau depuis le début quand on lance une partie, quel que soit le checkpoint auquel vous vous êtes arrêté.

Quoi qu’il en soit, malgré ses défauts non rédhibitoires mais bien chiants quand même, Redeemer est un jeu d’action bien bourrin, bien défoulant, bien crétin, bien sanglant, que l’on prendre plaisir à faire seul… ou à partager entre amis.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Redeemer Enhanced Edition (PS4, Xbox One, Nintendo Switch)

Plateformes : PC - Xbox One - PS4

Editeur : Good Shepherd Entertainment

Développeur : Sobaka Studio

PEGI : 18+

Prix : 29,99 €

Aller sur le site officiel

Redeemer Enhanced Edition (PS4, Xbox One, Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Redeemer Enhanced Edition (PS4, Xbox One, Nintendo Switch) :

0