Luigi’s Mansion 3 (Nintendo Switch)

 

Publié le Jeudi 7 novembre 2019 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Luigi’s Mansion 3 (Nintendo Switch)

Who you gonna coule ?

Luigi, Mario, Peach, le célèbre triangle amoureux de Nintendo, s’offrent quelques petites vacances dans un hôtel style années 50, entre dorures et style rococo. Accompagnés de quelques Toads, parce qu’il faut bien des esclaves pour porter les bagages, nos héros ne savent pas qu’ils sont en fait tombés dans un piège : L’hôtel est en fait le repère du Roi Boo, bien décidé à se venger de nos héros. Et tandis que le méchant fantôme capture le petit groupe, seul Luigi réussit à s’enfuir.

Hors de question de laisser ses amis prisonniers, figés dans des tableaux-pièges qui sont destinés à décorer la bâtisse hantée : Luigi va mettre la main à la pâte et se transformer en Ghostbusters. Pas très rassuré, le moustachu vert va s’armer d’un nouvel Ectoblast et partir en guerre contre les revenants.
Il est aidé d’un chien-spectre, bien pratique pour vous montrer le chemin.

Premier libéré, le professeur K. Tastroff, est un petit génie qui va pouvoir vous aider à combattre les spectres en améliorant votre équipement. Flasher les fantômes pour les immobiliser, souffler, aspirer, ou même attraper les fantômes afin de les taper contre le sol pour leur faire perdre des points de vie… mais aussi créer un double gélatineux de Luigi ou équiper un lance-ventouse WC qui fait office de grappin, le professeur va transformer Luigi en arme de guerre.

Vous déplaçant dans le gigantesque hôtel à l’aide d’un ascenseur dont il faudra retrouver les boutons au fur et à mesure, vous allez découvrir de nombreux étages, chacun avec son ambiance, son look, son système de fonctionnement et… son boss de fin de niveau.

Doté d’un level design solide et classieux, Luigi’s Mansion 3 offre d’innombrables possibilités. Chaque pièce regorge de leviers, de placards, de puzzles, de choses à récupérer, de fantômes à combattre… et chaque étage propose un décor spécial : jardin, pirates, et j’en passe.


C’est beau, c’est captivant et on veut à chaque pas aller un peu plus loin dans l’aventure. L’ambiance est excellente, le jeu est très abordable, bien rythmé… finalement, on pourra juste lui reprocher quelques petites choses : d’être un peu trop verbeux (les cinématiques à rallonge sont épuisantes au début de l’aventure), de parfois manquer d’indications (et en mode portable, la visibilité n’est pas toujours parfaite en raison des nombreux détails qui fourmillent à chaque pièce) et son gameplay un brin bordélique à certains moments : on se trompe de touche, on galère pour comprendre comment battre un boss, on rate des passages… ce dernier point étant très léger cela dit et absolument pas rédhibitoire.

Parce que globalement, ce Luigi’s Mansion 3 est un enchantement. Beau, hilarant, bien foutu, animé aux petits oignons, très varié, avec une ambiance exceptionnelle, accessible dans son gameplay, fun… on est totalement sous le charme.

Pour info, le jeu propose également du coop, très bien pensé, mais aussi du multijoueur, via des mini-jeux en local et un mode Tour Hantée en ligne, dans lequel on doit gravir les étages définis aléatoirement en coop avec d’autres joueurs.

Bref, Luigi’s Mansion 3 est une petite pépite. Vraiment très réussi, il devrait combler toutes vos attentes et s’inscrit très certainement comme le meilleur jeu Nintendo Switch de cette fin d’année.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Luigi’s Mansion 3 (Nintendo Switch)

Plateformes : Wii U

Editeur : Nintendo

Développeur : Nintendo

PEGI : 7+

Prix : 60 €

Luigi’s Mansion 3 (Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 9/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0