Mosaic (PC)

 

Publié le Vendredi 6 décembre 2019 à 12:00:00 par Corentin Castric

 

[Test] Mosaic sur PC

Le travail c'est la santé...

Présenté lors du PC Gaming Show à l'E3 2019 et disponible sur Apple Arcade depuis le lancement du service, Mosaic est un jeu d'aventure à l'ambiance sombre et singulière. Après avoir exploré les horreurs de l'enfance avec Among The Sleep, les Norvégiens de Krillbite Studio reviennent titiller nos entrailles avec cette fois-ci la monotonie et la solitude de la vie d'adulte.

Dans ce jeu d'aventure aux airs de "walking simulator", vous incarnez un jeune homme, employé chez Mosaic Corp, une multinationale où vous semblez passer le plus clair de votre temps. Malheureusement, ici, le travail n'est pas la santé.
Vous commencez chaque journée dans votre lit, réveillé par l'alarme de votre téléphone portable, et des messages de votre entreprise vous pressant pour ne pas être en retard au travail ou votre banque vous avertissant que vous ne pouvez pas payer vos factures. Bref, un stress omniprésent dès le réveil. C'est donc après votre routine matinale que vous vous mettez en route pour aller trimer.
Avec son rythme particulier, Mosaic vous emmène peu à peu dans les abysses d'une routine solitaire. Même si vous semblez entouré de prime abord, cette foule anonyme semble ne vivre que pour l'individualité, peut-être même dans la crainte de l'autre (l'ascenseur, un véritable moment de bonheur chaque jour...)

Vous l'aurez donc compris, Mosaic est donc un ovni proposant une expérience ayant pour but d'amener à la réflexion quant à la vie d'adulte moderne, et notre société actuelle. Travailler pour manger, pour payer son loyer, pour vivre. Mais à quel prix lorsque le travail nous isole, nous ruine autant la santé et le compte en banque ?
Là où des jeux comme Inside ou Limbo apportaient des histoires aux ambiances sombres, avec quelques éléments de plateforme par-ci, par-là, Mosaic se concentre sur l'immersion du joueur et sur sa capacité à s'identifier au personnage principal.


Le titre soulève un point également très intéressant grâce au téléphone portable. En effet, à tout moment de l'aventure, vous pouvez utiliser ce dernier pour tout un tas de choses. Outre vos messages, le menu du téléphone vous propose plusieurs options. L'onglet Infos vous permet de lire les actualités de ce monde fictif et ainsi vous immerger plus profondément dans l'univers du jeu. On y voit donc ici la satire d'une société asservie par la consommation à outrance, les médicaments, mais également une critique de la manipulation médiatique des masses, afin d'aligner tout le monde sur le même schéma de pensée (Les médicaments, c'est bien, les artistes de rue, c'est mal).
Votre portable vous permettra également d'accéder à des applications, telles que BlipBlop, un clicker-game débilisant, mais qui embarque un système de récompenses totalement scotchant, ce qui nous laisse entrevoir une critique évidente de la monétisation des jeux mobiles ; ou encore Love, une application proche de Tinder, sauf qu'on peut y voir les statistiques (nombre de personnes qui vous likent, OU PAS), ce qui est au final terrible pour l'ego de n'importe quelle personne.

Mais assez parlé des "possibilités" qu'offre Mosaic, et penchons nous sur l'aventure en elle-même. Enchainant entre les phases où l'on se rend au travail, et ce travail en lui-même (représenté par un mini-jeu de gestion de ressources, sympathique), l'ambiance de Mosaic fait les montagnes russes en proposant des moments sombres et intrigants, mais également des séquences psychédéliques, comme un désir de liberté, de créativité dans ce monde si sombre et solitaire. Difficile de réellement en parler sans en dire trop sur le déroulé de l'histoire, mais une rencontre aquatique sera un des seuls piliers vous rattachant à vos rêves et à votre envie de changement.

Petit point artistique avant de conclure, Mosaic opte pour une réalisation en low-poly du plus bel effet, avec des angles et mouvements de caméra proche d'une réalisation cinématographique, le tout avec des jeux de lumière particulièrement intéressants. Le tout est supporté par une bande-son complètement adéquate au propos, que ce soit lors des moments sombres ou lors des envolées psychédéliques proposées par le titre.

Alors oui, c'est un test assez abstrait, pour un jeu-expérience ayant visiblement pour vocation de transporter le joueur dans une autre réalité, une autre vie. Mais l'ensemble est si cohérent et bien réalisé que c'est avec un plaisir immense que j'ai réservé à peu près 4-5 heures de mon temps pour Mosaic. Si vous êtes curieux, ou que vous avez apprécié des titres comme Inside ou Limbo, vous pouvez y aller les yeux fermés.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Mosaic (PC)

Plateformes : PC

Editeur : Raw Fury

Développeur : Krillbite Studio

PEGI : 12+

Prix : 19,99 €

Mosaic (PC)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 10/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0