John Wick HEX (PC, PS4, Xbox One)

 

Publié le Vendredi 29 novembre 2019 à 12:00:00 par Djason Nathiez

 

John Wick HEX (PC)

Tout en finesse

Après le troisième opus de la série de film John Wick, voici que John Wick HEX voit le jour sur nos écrans de PC. Rien à voir avec le jeu FPS en VR John Wick Chronicles, ici nous avons affaire à un jeu d’action/stratégie dans lequel on incarne le célèbre John Wick qui doit faire face à Hex et la Grande Table : c’est un prequel situé juste avant le début du premier film. À nous de faire avancer John Wick à travers des parties au tour par tour afin d’avancer dans l’histoire.

Finesse et précision

John Wick HEX se présente comme un jeu action/stratégie au tour par tour où l’on se déplace de case en case dans un brouillard de guerre à l’intérieur duquel peuvent se cacher des ennemis. Ces derniers peuvent être tués soit avec une arme à feu, soit au corps à corps. Le jeu présente un système de timeline où chaque décision mettra un temps à se réaliser, de même pour les réactions des adversaires pour lesquels la barre se situe juste en-dessous de la nôtre : c’est à nous de bien gérer les timelines pour ne pas se faire dépasser par les hommes de Hex. On ne va pas se le cacher, c’est une véritable joie que de réaliser des combos incroyables dans un combat à un contre quatre.

L’état d’esprit principal est de faire ressortir l’intelligence et le talent de combat de John, une chose sublimée dans le jeu par les stratagèmes que doit mettre en place le joueur pour se débarrasser de ses ennemis. En effet, nous n’aurons pas le droit à l’erreur tant le jeu va jouer sur l’aptitude du joueur à s’adapter à des situations inattendues et qui gagnent en complexité au fur et à mesure de la partie jusqu’à atteindre un niveau de difficulté où l’envie de manger sa propre souris se fait sentir. En plus de cela ajoutons le fait que le jeu n’apportera pas vraiment de nouvelles mécaniques supplémentaires en avançant dans l’aventure, certainement pour permettre au joueur de maîtriser complétement des principes simples pour faciliter la prise de décision stratégique.

Malgré cela, le jeu propose un vrai défi où nous allons devoir analyser notre terrain et toutes les possibilités avec attention avant de faire un choix qui pourrait être fatal pour l’ennemi ou pour nous-même.


Une direction artistique intéressante

Nous ne pouvons pas parler de John Wick HEX sans aborder sa direction artistique originale. Celle-ci est minimaliste avec des couleurs qui feront directement penser à John Wick 3 : Parabellum et ses néons dignes des années 70. Le jeu reste cependant très épuré, permettant une meilleure lisibilité des situations de stratégies même si l’obscurité cachant des adversaires qui arrivent un peu de nulle part nous met dans des situations de frustrations. Cela dit, on notera forcément le manque de diversité dans le design des ennemis que l’on croise tout au long du jeu, nous laissant légèrement sur notre faim visuellement.

Malgré ces quelques points négatifs, John Wick HEX n’en reste pas moins un bon jeu de stratégie, qui applique la philosophie du « die and retry » pour permettre au joueur de mieux gérer des situations de plus en plus compliquées, d’autant plus que le tutoriel de départ nous permet de rapidement appréhender le gameplay très accessible du jeu. À conseiller aux personnes qui aiment la stratégie avec un brin d’action et de souffrance.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

John Wick HEX (PC, PS4, Xbox One)

Plateformes : PC - Xbox One - PS4

Editeur : Good Sheperd Entertainment

Développeur : Mike Bithell's Game

PEGI : {PEGI}

Prix : 15,99 €

John Wick HEX (PC, PS4, Xbox One)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Derniers Commentaires

- À quoi jouez vous ce week-end ? par clayman00

- À quoi jouez vous ce week-end ? par jymmyelloco

- Le dessin du jour de Solène par jymmyelloco

- Waifu Uncovered par Tirelipimpon

- L'Edito du dimanche par Azu

- Ennio Morricone n'est plus par Azu

- L'Edito du dimanche par jymmyelloco

0