Void tRrLM(); //Void Terrarium (PS4, Nintendo Switch)

 

Publié le Lundi 27 juillet 2020 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Void tRrLM(); //Void Terrarium (PS4, Nintendo Switch)

Une jolie surprise

Derrière ce nom barbare de Void tRrLM(); //Void Terrarium, que l’on préfèrera appeler Void Terrarium tout court, si vous le voulez bien, parce qu’à chaque fois qu’on essaie de prononcer tRrLM, on bave, derrière ce nom barbare, disais-je, se cache le nouveau jeu de NIS America .

Le jeu vous plonge dans une atmosphère entre onirisme et postapocalyptique, dans laquelle vous allez incarner un petit robot. Lorsque vous vous réveillez, le monde est détruit, recouvert de déchets et de champignons toxiques.
Arpentant cet environnement dévasté, vous tombez sur une jeune fille. Son nom est Toriko. Elle est mourante. Les champignons attaquent son corps. Grâce à l’aide d’une IA qui va donner des conseils et guider votre parcours, vous allez tenter de sauver la jeune fille.

Mélange de plusieurs genres, Void Terrarium vous offre plusieurs possibilités. Il faut sauver Toriko. Pour ce faire, vous devez lui trouver de quoi créer des médicaments, mais aussi de quoi améliorer son habitat. Créer des meubles, des jouets fera partie de votre mission. Non seulement vous devrez prendre en compte sa santé, mais vous devrez aussi veiller à son bien-être.

Et pour pouvoir faire tout ça, vous allez devoir explorer des donjons. Trouver des accessoires. Trouver des matériaux de construction… A la manière d’un rogue-like, les étages sont générés aléatoirement. De nombreux ennemis sillonnent les lieux et vous devrez donc les combattre. Des kits d’amélioration permettront d’augmenter sa santé, son armure, la puissance de ses armes… De la même manière, vous gagnerez de l’expérience et pourrez améliorer votre robot au fil de l’aventure.

Difficile à catégoriser, Void Terrarium mélange donc du rogue-like, de la gestion, de la construction et un petit côté Tamagotchi quand vous devez surveiller et gérer l’état de santé et d’ennui de Toriko.


Ne vous méprenez pas pour autant : le jeu est exigeant. Il faut gérer au mieux ses batteries (tout semble vouloir les épuiser tant chaque action vous coûtera) et surtout, prendre son mal en patience. La jeu a une excellente durée de vie, est assez difficile au final, mais s’avère vraiment envoûtant. L’ambiance est captivante, l’histoire est mignonne et singulière… bref, on se plaît à évoluer dans ce monde dévasté, dans la peau d’un robot bien décidé à sauver ce qui reste de l’humanité.

Beau, attachant, Void Terrarium est une belle surprise, au final. Et si on aurait aimé un peu plus de variété dans les donjons, dans les ennemis ou même plus de possibilités d’évolution et d’action, on se retrouve devant un jeu qui vaut le coup d’œil, vraiment.

Notez que la version boîte, plus chère, contient un tableau d’humeur, la bande-son sur CD, un porte-clefs, 3 pins et un poster.


 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Void tRrLM(); //Void Terrarium (PS4, Nintendo Switch)

Plateformes : Wii U - PS4

Editeur : NIS America

Développeur : NIS America

PEGI : 7+

Prix : 25 € (eshop) 50 € (boîte)

Aller sur le site officiel

Void tRrLM(); //Void Terrarium (PS4, Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0