Windbound (PC, PS4, Xbox One, Nintendo Switch)

 

Publié le Mardi 13 octobre 2020 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Windbound (PC, PS4, Xbox One, Nintendo Switch)

Seul au monde

imageIntriguant, voire très intéressant alors qu’il se dévoilait au gré des vidéos postées par les développeurs, Windbound est un jeu de survie en archipel sauvage.

Echoué sur une île déserte, du moins déserte de toute vie humanoïde, vous voilà naufragé, seul, affamé, mais bien vivant. Votre quête va donc débuter avec l’essentiel : chasser, vous nourrir, et récolter toutes les ressources nécessaires pour vous échapper de cet îlot inhospitalier. Ce premier contact avec la survie insulaire, en guise de tutoriel, n’est que le début d’une longue aventure à explorer de nouvelles îles. Encore plus inhospitalières. Parce qu’un animal, ça refuse de se faire tuer tranquillement. Et pareil pour les monstres. C’est ballot.

Avec votre esquif de fortune, vous allez donc explorer, chercher, découvrir, apprendre, et surtout récolter des ressources. Chaque île apportera son lot de découvertes et de nouvelles créations destinées à faciliter votre survie.

Vous allez devoir gérer votre jauge de vie, certes, mais aussi d’énergie. Energie qui vous sert à courir (devant des ennemis trop forts) et qui se remplit lorsque, justement, votre panse est bien pleine. Windbound, cela dit, ne va pas non plus trop loin en termes de survie : pas de maladie à gérer et autres petits tracas quotidiens. Le jeu se veut accessible et « familial ». En témoigne également ce graphisme très dessin, que l’on pourrait éventuellement comparer à un Zelda Breath of the Wild. Visuellement, d’ailleurs, le jeu s’en sort honorablement. On n’est clairement pas devant un blockbuster, ou devant une superproduction aux textures flamboyantes et avec un niveau de détails délirant. Mais ça fait le job et confère au titre un certain charme. La Direction Artistique est d’ailleurs assez réussie. Décors, personnages, faune et flore offrent une cohérence bienvenue.


imageA mettre également au crédit du jeu, la possibilité de corser la difficulté. Deux modes sont en effet proposés, un mode histoire classique et un mode survie à la façon d’un Rogue-like, dans lequel vous perdez tout et recommencez à zéro si vous mourez.

Enfin, la gestion de la navigation et donc du vent est également assez sympathique et grisante une fois maîtrisée. Certaines îles entourées de récifs seront difficiles d’accès et demanderont un certain skill en navigation. Sans oublier les monstres marins… résultat, la partie sur l’eau est assez fun et amène une petite bouffée d’oxygène au jeu.

imageLe reste, malheureusement, est moins bien géré. Pourtant doté d’un fort potentiel, Windbound s’enlise dans une répétitivité rapidement pénible. On découvre des îles, on récupère des cristaux, on cherche les autels cachés sur la carte pour débloquer un nouveau chapitre de l’histoire et atterrir dans un nouvel archipel, avant de… recommencer encore et encore… Pas assez de renouvellement au niveau gameplay ou au niveau possibilités, au fil de l’avancée du maigre scénario proposé. Sans compter que ledit gameplay est très perfectible, le personnage s’embourbant dans des contrôles rigides qui nuisent à certains passages, notamment les combats. Ces derniers deviennent rapidement pénibles, la faute à une visée automatique merdouilleuse et une caméra parfois capricieuse.

Dommage. Windbound a de très bonnes bases. Le jeu aurait gagné en divisant de moitié l’aventure qu’il propose dans cette forme, et offrir une seconde moitié radicalement différente et plus inspirée.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Windbound (PC, PS4, Xbox One, Nintendo Switch)

Plateformes : PC - Xbox One - PS4 - Switch

Editeur : Deep Silver

Développeur : 5 Lives Studios

PEGI : 12+

Prix : 29,99 €

Windbound (PC, PS4, Xbox One, Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 5/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0