Shokz Open Swim, un casque pour la natation

 

Publié le Jeudi 23 juin 2022 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test Shokz Open Swim, un casque pour la natation

Recommandé par ''The Rock''

imageDans le milieu, on m’appelle The Rock. Parfaitement. Bon. D’accord, c’est dans le milieu de la natation qu’on m’a donné ce surnom. Mais quand même. Quand je ne précise pas, ça en jette un peu, non ?

Vous l’aurez compris, la natation et moi, ça fait 2. Oh, je sais nager, hein. Non, en fait, je peux même dire que je sais bien nager. Je brasse, je crawle, je dos crawlé, je papillonne, je fends les flots en apnée… non, sincèrement, je me démerde plutôt bien. Mais je déteste ça. Je n’y peux rien, la flotte et moi, ça fait deux. Il n’y a que dans mon bain que je me sente bien. Et même si j’ai une (très) grande baignoire, avant de faire le dos crawlé, faudra que j’agrandisse un peu. Et une piscine municipale, encore moins. Leurs restrictions à la con, sous (faux) prétexte sanitaire, à base de bonnet de bain même pour les chauves et de moule-bite, très peu pour moi.

Autant dire que quand Shokz nous a proposé de tester leur casque mp3 Open Swim, pour les nageurs… ben on a sauté sur l’occasion. Moi, surtout. Putain de curiosité qui me perdra.

A l’origine baptisée Aftershokz, la société Shokz commercialise des casques mp3 pour sportifs : course et natation, surtout.


imageEt donc, ce Shokz Open Swim. Première particularité : il ne s’agit pas d’un casque Bluetooth. Parce que la portée du Bluetooth est de 10 mètres et que les smartphones ont une tendance à faire la gueule quand on les immerge pendant longtemps dans une piscine ou dans la mer. Et puis, vous le coincez où, votre 6,5 pouces, dans le maillot de bain ?

Bref. Il s’agit d’un casque mp3. Vous allez le connecter, via un adaptateur spécial (fourni), à votre PC. Et vous allez y mettre des mp3. 4 Go de mémoire, ça donne grosso modo, un peu plus de 1000 chansons en encodage 128Kbps (pas besoin d’une meilleure qualité sur ce genre de casque). Notez que le casque accepte aussi les formats wav, wma, aac et flac. Si on table sur 3’30 par chanson, vous en avez pour plus de 58 heures de musique… Je doute que vous arriviez à nager autant.

De toute manière, le casque a 8 heures d’autonomie. Il est étanche IP68, donc conçu pour la natation, jusqu’à deux mètres de profondeur. Au-delà, ça risque d’être désagréable cela dit. Enfin, le casque peut être placé sous le bonnet de bain, sans trop de gêne.

Autre particularité : il s’agit d’un casque équipé de la technologie Premium Pitch 2.0, à conduction osseuse. Même si des bouchons de natation sont fournis dans le package, ils ne conduisent pas la musique. Pour faire bref et sans rentrer dans les détails, le casque se pose sur le cartilage, juste avant l’oreille, et le son se diffuse via conduction osseuse. Honnêtement, ça fait très bizarre. On s’y fait rapidement, mais quand même, c’est étrange.

imageLe casque pèse 30g. Il se case derrière la tête, via une sorte de « serre-cou ». Ce n’est pas dérangeant, ça tient très bien en place et durant les tests, nous ne l’avons pas perdu une seule fois. Même quand j’ai fait la bombe en plein milieu du cours de bébés nageurs.

En utilisation, le casque est agréable à porter. Surprenant au départ, mais pas désagréable. En ce qui concerne le son, on est bien évidemment loin d’un bon casque intra ou d’un casque intra filaire vendu au même prix. Le son manque de relief et de puissance, de rondeur, et sonne un peu « plat ». Rien de rédhibitoire pour autant, notez bien. Ça reste agréable à l’écoute et remplit parfaitement son office. Comparons donc ce qui est comparable. Et pour le coup, ce Shokz Open Swim vaut son prix. Idéal pour les nageurs qui, pour le coup, entendront quand même ce qui se passe autour d’eux, à condition de ne pas mettre les bouchons d’oreille. Pratique pour entendre venir les requins (toujours acompagnés d’un Tadam, Tadam, Tadam, Tadamtadamtadamtadam…), les autres nageurs, les abrutis en scooters des mers et j’en passe.

Non, franchement, j’ai été positivement surpris par la qualité globale et surtout le côté « ça marche et c’est pratique » du produit. Même si je me suis fait virer de deux piscines sous prétexte que non, on ne fait pas la bombe dans le petit bassin et que le fait que la chanson « Jump » de Van Halen passe dans le casque, ça n’est pas une raison. On valide, donc.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Shokz Open Swim, un casque pour la natation

Plateformes :

Editeur : Shokz

Développeur : Shokz

PEGI : 7+

Prix : 159,95 €

Aller sur le site officiel

Shokz Open Swim, un casque pour la natation

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0