Way of the Samuraï 3 (PS3)

 

Publié le Vendredi 19 mars 2010 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Y'a plus qu'à se faire Seppuku

imageBienvenue dans le Japon féodal du XVIème siècle. Nous sommes en 1560, pour être plus précis, en pleine époque Sengoku. Et pour les incultes, l’époque Sengoku n’a rien à voir avec le personnage de One Piece ou le jeu vidéo éponyme d’il y a une dizaine d’années. L’époque Sengoku est une époque de guerre des clans qui dura une cent cinquantaine d’années, à partir du milieu du XVème siècle jusqu’au début du XVIIème. Elle marquera d’ailleurs la fin du Japon féodal.
Vous êtes un Ronin. Un samouraï sans clan. Sur le territoire d’Amana, trois factions s’affrontent : les villageois de Takatane, le clan Oka, hors-la-loi qui veulent renverser le seigneur en place, et ledit seigneur, le tyrannique Shuzen Fujimori.
 
En discutant avec les personnages, vous allez remplir des missions… et finalement choisir votre camp. Rien ne vous empêchera, cela dit, d’intégrer une faction pour ensuite la trahir, voire monter une armée pour prendre vous-même le pouvoir.

Way of the Samouraï 3 vous propose ainsi un scénario à tiroirs. D’innombrables tiroirs. Pas du genre commode où vous rangez votre linge. Du genre usine de commodes. Il y a des dizaines de manières de jouer à Way of the Samouraï 3. Les personnages que vous rencontrerez auront des attitudes différentes selon vos actes passés ou votre appartenance à un clan qui n'est pas forcément le leur. Il faudra ruser, ou ruer dans les brancards. On peut effectivement tuer ces personnages. Tous. Vous privant ainsi, pour certains, de quêtes annexes. Mais bon… parfois, sur une impulsion… Notez que les personnages pourront être différents selon l'heure de la journée à laquelle vous arrivez à un endroit.
 
screenscreenscreen

screenQue dire d’autre ? Le jeu pourra se terminer prématurément si vous décidez de zigouiller tout le monde rapidement, du genre plié en moins de 5 heures, et pourra s’étaler sur de plus longues heures si vous tentez de suivre le code des samouraïs, ne tuer personne (on peut assommer quelqu’un à la place, en se servant du plat de son sabre), et devenir un homme d’honneur. Parfois, quelques personnages viendront vous prêter main forte temporairement, suivant la mission que vous effectuez…
 
En fait, le point fort de ce Way of The Samuraï 3 est de proposer un scénario qui changera du tout au tout selon votre comportement. En cela, il offre une rejouabilité assez conséquente. Ce n’est pas non plus hyper profond, hein. Vous pourrez avoir zigouillé des dizaines de personnes appartenant à un clan, par exemple, et ce clan oubliera bien vite ces petits désagréments au moindre service rendu… mais les possibilités sont multiples et, finalement, le jeu est assez immersif.
Le petit problème, finalement, c’est que les points faibles de Way of the Samuraï 3, c’est un peu tout le reste… Côté graphisme, on est très loin d’avoir quelque chose de potable. C’est limite moche, en fait. Le passage de la série à la HD ne lui a pas vraiment réussi. Aliasing, textures hideuses, animations foireuses, effets de flous ratés, caméra pourrie, ralentissements… presque rien ne nous est épargné.
La jouabilité n’est pas non plus tip top. C’est bourrin, les combats sont sans aucune subtilité (du matraquage de bouton), bien répétitif et, finalement, à force d’enchaîner les affrontements et les palabres, on finit par s’ennuyer ferme.
screenEnfin, le coup des fenêtres de texte pour les discussions, à une époque où la capacité d’un Blu-ray permet de coller des voix en 35 langues et des sous-titres en 2756, patois compris, est d’une lourdeur incommensurable. Quand bien même le jeu est en français.
 
On ne retiendra pas grand-chose, finalement de ce Way of the Samuraï 3. Et c’est d’autant plus dommage que l’ambiance, soutenue par une musique sympathique, aurait pu permettre au joueur de vivre une aventure passionnante dans le japon féodal, époque sous-exploitée dans le jeu vidéo. Au lieu de ça, ce sera un enchaînement de missions répétitives et pénibles, dans un monde moche, petit et sans intérêt, que ne sauve même pas les nombreuses possibilités de costumisation du personnage ou le pseudo-aspect RPG  à pouvoir modifier (juste un peu) la capacité de vos armes. C'est raté, en somme.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Way of the Samuraï 3 (PS3)

Plateformes : Xbox 360 - PS3

Editeur : Namco Bandai

Développeur : Acquire

PEGI : 18+

Prix : 50 € (PS3/Xbox 360)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 4/10

 

 

0