HUMANKIND - Together We Rule Expansion Pack

 

Publié le Mardi 20 décembre 2022 à 12:00:00 par Théo Valet

 

HUMANKIND - Together We Rule Expansion Pack

Être diplomate, ça a ses avantages

imageAprès le test du jeu, puis des deux premiers DLC, il était évident que j’attendais la première extension d'Humankind. Cette fois-ci, Amplitude a fait les choses en grand en ajoutant non seulement de nouvelles cultures, mais également un nouveau système de jeu entier permettant de se la jouer diplomate face à nos adversaires.

Cette diplomatie prend place à travers une nouvelle ressource qui va permettre de réaliser diverses actions diplomatiques. Cette ressource se nomme la pression. On en récolte une fois qu’on a construit l’ambassade, un nouveau bâtiment ajouté au jeu. Une fois qu’elle est construite, on va pouvoir former des ambassadeurs qui vont explorer le monde et récolter cette précieuse ressource.

Cette dernière est assez spéciale, car elle est unique pour chaque relation diplomatique avec les autres empires. En effet, ces points de pression sont comptés séparément des autres ressources et on peut les voir dans l'onglet "Ambassade" de l'écran de diplomatie. Elle est principalement utilisée pour forcer les autres empires à faire quelque chose qu'ils ne veulent pas, par le biais de différentes actions. Par exemple, on peut réduire leur soutien de guerre en dépensant des points de pression, ce qui est très drôle, car on peut ainsi les empêcher de nous déclarer la guerre.

imageOn peut également s’en servir pour appuyer nos votes lors des sessions du Congrès de l’Humanité. Ce dernier est une nouvelle mécanique qui prend la forme d’un forum où les différents empires se réunissent pour faire des choix de lois et de dogmes. Ce forum permet également de gérer les crises internationales. C’est une mécanique de jeu assez sympa, qui permet d’ajouter un peu plus de réalisme au jeu. L'idée des crises internationales est vraiment fun, même si c’est rageant quand c’est utilisé contre nous.

Pour aller encore plus loin dans cette idée de diplomatie et de coups bas, les espions ont été ajoutés en tant qu’unité. Ils permettent de collecter des informations tout en étant invisible grâce à une jauge de furtivité. Ils peuvent manipuler une ville et créer un leurre d'armée après avoir déverrouillé une certaine technologie. Ils peuvent en plus surveiller une cité étrangère, siphonner un district et traquer les armées adverses. C’est une unité assez technique à utiliser, mais terriblement efficace pour surveiller et gêner les adversaires.


En plus de tous ces ajouts en termes de mécanique, on a également l’ajout de 6 nouvelles cultures diplomatiques qui ont été pensées pour favoriser les différentes mécaniques que je vous ai présentées juste avant. Ces types de cultures privilégient une orientation de jeu axée sur la collecte et l'obtention de points de pression. Elles gagnent de la renommée supplémentaire en collectant des points de pression pendant chaque ère.

En tant que cultures diplomatiques, elles possèdent toutes les mêmes affinités à savoir :
  • imageL’action d’affinité “Démilitarisation”, qui permet de forcer un cessez-le-feu dans un territoire pendant 10 tours. Aucune unité adverse ne peut entrer sur le territoire pendant 10 tours. Et si une unité adverse se trouve déjà sur le territoire, alors elle perd 10 points de vie et génère 1 point de pression par tour pour notre empire contre leur propriétaire. C’est très pratique, surtout pendant ou avant les guerres, où on gêne l'adversaire en bloquant ces troupes.
  • Le bonus d'affinité “Big Brother” qui permet à toutes nos unités de collecter des points de pression dans le monde. Il permet également d’avoir un espion en plus.

Parmi ces 6 cultures, on retrouve :
  • imageLes Sumériens, qui ont des bonus grâce aux traités avec les peuples indépendants et aux rattachements de territoire. Ils possèdent le bâtiment Eduba qui leur rapporte de la science et l'unité unique "Aga Ush" qui est une unité anti-cavalerie efficace en défense. Dans l’ensemble, si on joue efficacement, on la passe très rapidement et arrive directement aux Hans.
  • Les Hans, qui basent leur Gameplay sur les actions de pressions sur les autres pays, en ayant des réductions sur le coût de ces dernières. Avec leur papeterie, ils génèrent du papier qui rapporte des bonus de science. Ils possèdent des archers Hans qui sont très pratiques.
  • Les Bulgares, qui gagnent des points de pression en remportant des batailles sans perdre de troupe. C’est assez technique à jouer, mais c'est très sympa si on est un guerrier stratège dans l'âme. Avec la libraire Knyaz, les Bulgares gagnent de l'influence et de la stabilité, ce qui est toujours bon à prendre. Ils possèdent une unité à distance à cheval, les Bagaturi, qui sont très efficaces pour ne pas perdre de troupe au combat, car ils restent à distance et possèdent beaucoup de déplacement.
  • imageLes Suisses, qui sont assez fun à jouer grâce aux malus qu'ils infligent aux troupes armées présentes sur leurs territoires. Ils maintiennent à distance les ennemis et forcent la diplomatie. La “Guilde des horlogers" leur permet de gagner des slots de tous les types de ressources, ce qui est très pratique à ce moment de la partie. Enfin, ils possèdent les Reisläufer, une unité anti-cavalerie qui est très efficace en défense.
  • Les Écossais, qui sont plus pacifistes et jouent plus sur le gain de science, notamment avec le collège qui est lié à cette ressource. Ils possèdent les Highlanders, une unité très efficace qui tire à distance et évite les pénalités de terrain.
  • Enfin, on a les Singapouriens qui jouent sur la stabilité et les liens avec les peuples indépendants. Grâce à leur maison communale, ils gagnent +4 de chaque ressource primaire s'il y a un quartier de cette ressource à côté. L’unité “réservistes” est tout simplement incroyable en défense. Il s'agit de tireurs qui apparaissent automatiquement pour défendre une cité attaquée. En plus de ça, ils doublent le nombre d'unités de milice dans cette même cité.
imageIl n’y a pas grande chose à dire de plus sur cette extension, elle ajoute un gros morceau de système avec cette diplomatie et permet de passer encore de nombreuses heures sur le jeu. Personnellement, j’ai fait plusieurs parties en ne jouant que ces nouvelles cultures et c’est vraiment une façon de jouer intéressante.

Le jeu reste fidèle à lui-même, avec une interface légèrement retravaillée et de nouveaux visuels qui font plaisir. Bref, on s’amuse toujours autant sur ce 4X qui m’avait déjà convaincu rien qu’avec le jeu de base.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

HUMANKIND - Together We Rule Expansion Pack

Plateformes : PC - Xbox One - PS4 - PS5 - Xbox Series

Editeur : Amplitude Studios

Développeur : SEGA

PEGI : 12+

Prix : 19.99€

Aller sur le site officiel

HUMANKIND - Together We Rule Expansion Pack

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 9/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0