Fist of the North Star : Ken's Rage (Xbox 360/PS3)

 

Publié le Mercredi 1 décembre 2010 à 15:00:00 par Vincent Cordovado

 

Test Fist of the North Star : Ken's Rage (Xbox 360/PS3)

Hokuto de cuisine

screenQu'il est difficile d'adapter correctement un manga en jeu vidéo. Et ce n'est certainement pas ce Fist of the North Star : Ken's Rage qui viendra me contredire.

Et pourtant, le titre de Koei était plutôt bien parti, avec un mode histoire qui reste très proche de l'oeuvre originale de Buronson/Hara et qui nous permet de revivre avec plaisir la première partie des aventures de notre ami Kenshiro.
Pour ceux qui n'auraient pas été bercés par le club Dorothée ou qui ne connaissent tout simplement pas le manga, Hokuto no Ken nous raconte l'histoire de Kenshiro, l'homme aux sept cicatrices sur le torse et grand maitre du Hokuto Shinken, qui tente de sauver la veuve et l'orphelin dans un monde ravagé par une guerre nucléaire. La très grande partie des personnages de l'animé sont d'ailleurs rencontrés et certains d'entre eux sont même jouables.

Le problème c'est que, même si l'histoire colle parfaitement au manga, le reste ne lui fait clairement pas honneur. Mais alors pas du tout même.

Dans le pur style des Dynasty Warriors, avec des combats où vous êtes seul face à des dizaines d'ennemis, le titre accumule les gros pains qui rendent votre expérience de jeu aussi agréable qu'une visite chez le proctologue. C'est dire.
 
screen   screen   screen

screenDans des environnements au level design désastreux et à la qualité graphique proche du zéro absolu, vous allez pouvoir livrer des combats mous du slip entre deux sauvetages de paysans. Franchement, c'est juste un scandale de voir encore des choses pareilles en 2010. Heureusement que les cinématiques sont de bonne facture. Encore, si les combats étaient bien foutus, on pourrait pardonner que ce soit aussi laid, mais non, même pas. Kenshiro est rigide, mou, et surtout envoie des coups d'une lenteur excessive avec une précision approximative. A tel point que l'on a l'impression qu'il y a un petit temps d'attente entre le moment où l'on tapote sa manette et celui où il frappe. Heureusement que d'autres personnages jouables sont plus agréables à jouer, mais on ne peut pas dire que l'on prend son pied pour autant.
Pour continuer dans la lancée, on a des déplacements à 2 balles, mention spéciale à la moto, juste injouable ou encore à la gestion des rares sauts que l'on a à faire mais qui est complètement chaotique. D'autre part, si les combats restent dans l'esprit du manga, avec des hectolitres de sang et des corps qui explosent sous les impacts de notre Kenshirounet adoré, les effets qu'ils proposent sont complètement ridicules et laids. Vous me direz, on n'est plus à ça près.

screenPourtant, le titre de Koei a bien essayé de coller quelques éléments sympathiques. Comme le système d'upgrade des personnages. Un peu à la façon d'un Final Fantasy, on évolue sur une sorte de sphérier afin d'améliorer son attaque, sa défense, sa jauge de Musô qui sert à lancer des attaques dévastatrices, voire débloquer de nouvelles techniques. Chaque embranchement ouvre sur d'autres bonus préalablement cachés que l'on peut "acheter" à l'aide des points gagnés au combat. Le but étant de faire un personnage suffisament puissant pour ne pas se faire détruire par les boss qui sont pour certains bien trop durs à battre.
Les affrontements contre ces derniers sont en général plus longs car ils possèdent une barre de vie bien plus longue que la moyenne et qui se divise en palier. A chaque palier atteint, le monsieur s'énerve de plus en plus, tape de plus en plus fort et invite quelques acolytes pour vous tabasser. Outre le fait que ces combats ne sont pas plus intéressants que les combats classiques, ils deviennent vraiment très chiants quand il s'agit d'achever les boss. Il faut réussir plusieurs séries de QTE qui, si on les rate, permettent à l'ennemi de récupérer sa vie jusqu'au dernier palier. Génial...

Alors certes, le jeu propose une dizaine de personnages à jouer et plus d'une cinquantaine d'heures de jeu, mais franchement, vue la qualité global du titre dont les finitions semblent avoir été faites à la tronçonneuse, autant éviter de claquer votre argent. Même en étant fan.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Fist of the North Star : Ken\'s Rage (Xbox 360/PS3)

Plateformes : Xbox 360 - PS3

Editeur : Koei

Développeur : Tecmo

PEGI : 18+

Prix : 50 €

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 4/10

 

 

Images du jeu Fist of the North Star : Ken\'s Rage (Xbox 360/PS3) :

0