Transformers 3 (PC, Xbox 360, PS3, Wii)

 

Publié le Lundi 27 juin 2011 à 14:00:00 par Cedric Gasperini

 

Transformers 3 (PC, Xbox 360, PS3, Wii)

Bumblebouse

imageTransformers 3 débarque dans les salles obscures dès mercredi prochain. Et comme de bien entendu, Activision nous sert une adaptation vidéoludique qui coïncide avec cette sortie.
Si certains considèrent les films Transformers comme un ersatz de cinéma, je ne leur donnerai pas tout à fait raison. Pour ma part, je les trouve plutôt réussis. Il faut savoir ce que l’on veut : Transformers, c’est un scénario à la mords-moi-le-nœud, qui tient sur un quartier de feuille de papier hygiénique utilisé. Mais là n’est pas son intérêt. C’est un déluge d’effets spéciaux et de scènes d’action plus étonnantes et impressionnantes les unes que les autres. On aime ou non. C’est du pur divertissement hollywoodien, cerveau mis sur « off ». Personnellement, j’aime assez. Chacun son truc. Chacun ses goûts. Chacun ses hontes.
Par contre, pour le coup, qualifier l’adaptation du film comme « ersatz de jeu vidéo » est plutôt correct.
 
On ne rentrera pas dans les détails. Il ne le mérite pas vraiment. Mais globalement, il s’agit d’une succession d’affrontements face à des robots ennemis. Vous jouez tour à tour les Autobots, les gentils robots qui défendent les gentils humains, et les Decepticons, les méchants robots qui veulent détruire la Terre ou du moins l’asservir et du coup, bousiller tout ce qui s’oppose à eux. Mais que l’on incarne l’un ou l’autre camp, il s’agira de tuer ses ennemis.
 
screenscreenscreen 
 
screenVous le ferez sous deux formes : la forme robot ou la forme véhicule. Cette dernière forme a été particulièrement privilégiée par les développeurs (si du moins on peut leur donner ce nom) qui, du coup, ont donné la possibilité de se battre sous cette forme, à grands renforts de roquettes et autres armes.
On passera sur le fait que la conduite est calamiteuse, avec une impression de conduite et un gameplay qui n’est pas sans rappeler Holiday on Ice époque Candeloro, c’est dire si c’est totalement inintéressant.
On s’attardera finalement sur le plus affligeant : les combats. L’IA est une des pires de toute l’histoire du jeu vidéo, avec des ennemis d’une débilité déconcertante. Les Decepticons n’ont jamais aussi bien porté leur nom. D’une passivité hallucinante, ils se laissent détruite sans réagir, ne vous tirant dessus que quand vous leur faites bien face. Il suffit simplement de se planquer un brin pour les abattre sans aucun challenge ni difficulté. Ajoutez à cela les bugs qui bloquent certains des robots ennemis…
 
screenLes missions « différentes » qui veulent venir casser le rythme à base d’infiltration ou de sabotage sont du même acabit et du même intérêt.
 
Pour finir, on parlera de la réalisation technique antédiluvienne. Les versions Xbox 360 et PS3 feraient notamment passer n’importe quel autre jeu Wii pour une merveille visuelle.
C’est moche, les textures sont hideuses, les décors simplistes, les animations trop souvent calamiteuses…
 
Pas de doute, ce Transformers 3 est certainement l’un des pires jeux de cette première moitié de 2011, dont les 4 heures du mode solo ne sont pas même sauvées par un multi pauvre et insipide. A ce niveau-là, peut-être même qu’une poignée de manchots trisomiques coderaient quelque chose de plus réussi. C’est peut-être une piste à étudier pour le développeur dans le futur. Mais vendu 70 €, c'est purement et simplement une lamentable escroquerie.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Transformers 3 (PC, Xbox 360, PS3, Wii)

Plateformes : PC - Xbox 360 - PS3 - Wii - DS

Editeur : Activision

Développeur : High Moon Studios

PEGI : 12+

Prix : 70 €

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 2/10

 

 

Images du jeu Transformers 3 (PC, Xbox 360, PS3, Wii) :

Derniers Commentaires

- L'Edito du dimanche par Papa Panda

- L'Edito du dimanche par AL-bondit

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par clayman00

- L'Edito du dimanche par clayman00

- L'Edito du dimanche par AL-bondit

- L'Edito du dimanche par Papa Panda

0