Les Lapins Crétins partent en Live (Xbox 360 Kinect)

 

Publié le Vendredi 18 novembre 2011 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test Les Lapins Crétins partent en Live (Xbox 360 Kinect)

Comme une fête entre amis...

imageComme chaque année, les Lapins Crétins débarquent sur nos consoles. Cette fois-ci, un petit changement est toutefois à noter. Exit la Wii, les Lapins Crétins envahissent la Xbox 360 et, plus précisément, Kinect.
 
C’est en effet sur la console de Microsoft et son accessoire phare qu’ils vont nous faire vivre de nouvelles aventures. Au menu, 40 mini-jeux toujours aussi loufoques, débiles, et qui vous feront passer pour un débile mental auprès de vos voisins, pour peu qu’ils aient une vue sur votre salon.
 
Il y a toutefois une chose à souligner. En rouge. De trois ou quatre traits. Et à entourer, aussi. Voire corner la page pour être sûr de ne pas la rater. Les Lapins Crétins, quel que soit le jeu, c’est chiant. Chiant quand on y joue tout seul. Ou avec des gens chiants. En fait, c’est le parfait exemple de la célèbre maxime de soirée : « Parce que je n’étais pas ennuyant, je ne me suis pas ennuyé ». Autrement dit, pour savourer l’instant il faut être enjoué, prompt à se laisser emporter par le tourbillon de débilité ambiante et ne pas faire sa précieuse, son petit péteux qui se croit « au-dessus de ça ».
Les Lapins Crétins, c’est une ambiance. C’est un jeu à partager entre amis. Un verre à portée de main. Des cahuètes ou des chips à grignoter entre chaque épreuve. Un jeu à jouer avec ses enfants. Un verre de Banga à portée de main. Des Dragibus ou des fraises Tagada à grignoter entre chaque épreuve. Les Lapins Crétins, c’est le Champomy du jeu vidéo : avec lui, la fête est plus folle.
 
Reste à savoir si ce nouveau jeu est à la hauteur de cette fête…
 
 
screenscreenscreen

 
screenVous allez donc choisir parmi 40 mini-jeux Lapins Crétins. Ces mini-jeux sont jouables seul, à deux, à trois, ou à quatre. Et quand je dis quatre, c’est quatre ensemble. Parfaitement. De quoi se marcher joyeusement sur les pieds, se mettre des coups de pieds, des coups de coudes…
 
Au menu, tout un tas d’activités, dont certaines totalement hilarantes. On pense notamment au mini-jeu pour lequel il faut recréer des ombres, en se mettant les uns derrière sur devant ou sous les autres.
Vous aurez également le droit de scier du lapin (chacun tenant un bout de la scie), de dégonfler un cheval en sautant dessus, une course à pieds, éclater les lapins qui apparaissent sur le sol (à l’écran, la caméra filme votre moquette, plancher ou carrelage et y fait apparaître des lapins virtuels), prendre des poses délirantes pour éviter de vous faire repérer par les halos lumineux, faire des courses de bobsleigh, de l’Air-Guitar-Hero, jouer à « lapin caché »…
 
De la danse, des mouvements débiles, des poses délirantes, de la musique, de la violence (aucun humain n’a été blessé durant le test, mais on ne peut pas en dire autant des lapins), bref, des tas de mini-jeux vraiment variés qui utilisent plus ou moins avec brio Kinect.
 
screenscreenscreen
 
screenMalheureusement, tout n’est pas non plus brillant dans le monde des lapins crétins. Et plusieurs reproches pourront être faits sur cette version. Déjà, même s’ils étaient rares, il est à noter quelques soucis de reconnaissance qui peuvent plomber un ou deux jeux. Même si, globalement, peu de problèmes sont à signaler de ce côté-ci. De toute manière, c’est un joyeux bordel alors un ou deux mouvements non ou mal reconnus ne sont finalement pas bien importants.
Ensuite, certains mini-jeux, même amusants, sont vraiment trop courts. Jouer 5-10 secondes et avoir autant de temps de chargement, c’est une mauvaise idée. Le dégonflage de cheval, par exemple, aurait mérité d’être fait en deux ou trois manches.
Enfin, certains jeux sont simplistes et peu inspirés. Du genre à se dire qu’il faudrait peut-être penser à faire un an de pause pour les Lapins, le temps de nous pondre un vrai, bon, gros opus sur toutes les plateformes, Wii, PS Move et Kinect, avec une cinquantaine de vrais, bons mini-jeux.
Au final, entre les jeux difficiles à jouer à cause de problèmes de reconnaissance, ceux qui sont sans intérêt, et ceux qui sont un poil trop courts, ce sont grosso-modo une vingtaine de mini-jeux qui sortent du lot.
C’est peu. Trop peu, en fait, pour réussir à convaincre totalement.
 
screenReste la question finale : Faut-il conseiller cet opus des Lapins Crétins ? En fait, oui. Oui parce que c’est le premier sur Kinect et que, entre nous, un Lapins Crétins, ça ne se refuse pas. Inutile de bouder son plaisir. Maintenant, c’est un opus somme toute assez moyen par rapport aux anciens. On a connu mieux, plus complet, mieux réalisé. Malgré tout, et malgré les différents défauts que l’on pourrait lui faire, on prendra toujours du plaisir à faire ces mini-jeux entre amis. Il y aura toujours des crises de fou-rires, des ratés mémorables, des moments d’anthologie à partager. Autrement dit, quoi qu’on en dise, c’est une nouvelle fois réussi et le but du jeu est atteint.  Donc oui, on peut vous conseiller ce Lapins Crétins partent en Live.

 
image


 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Les Lapins Crétins partent en Live (Xbox 360 Kinect)

Plateformes : Xbox 360

Editeur : Ubisoft

Développeur : Ubisoft

PEGI : 7+

Prix : 50 €

Aller sur le site officiel

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

 

 

Images du jeu Les Lapins Crétins partent en Live (Xbox 360 Kinect) :

0