Fifa 09 vs PES 09 : Lequel choisir ?

 

Publié le Vendredi 17 octobre 2008 à 12:54:59 par Cedric Gasperini

 

Z'êtes pauvres ou quoi ? Faut prendre les deux !

La saison des jeux de foot bat son plein. PES vient de sortir (hier si je ne m'abuse) et Fifa orne les étals depuis déjà quelques jours. Les deux frères ennemis se disputent le marché du jeu vidéo de foot et divisent des millions de joueurs. Pro-Fifa et Pro-PES s'affrontent à grands coups de « ouais mais dans mon jeu, y'a ça qu'est mieux ». Et de se détester, de s'invectiver. On se croirait revenu à la grande époque des fans des Beatles et des fans des Rolling Stones. Sauf qu'en général, dans les jeux de foot, les musiques sont pourries.

Mais bref. Permettez-moi de m'épancher quelques minutes sur mon propre cas, via une rétrospective de ma vie vidéoludique. J'ai débuté les jeux de foot à une époque où une bonne partie d'entre vous n'étaient même pas un embryon d'idée dans les glandes reproductrices paternelles. 1983, la Colecovision. Puis vint l'Amstrad CPC 464. Pour continuer avec l'Atari ST' De Super Action Soccer à Kick Off en passant par tout un tas d'autres jeux. J'ai vu naître la saga Fifa. J'ai vu naître la saga PES sous le nom de ISS Pro' Bref, je suis un vieux. Et je vous remercie de me le rappeler, comme si mon corps ne s'en chargeait pas chaque matin en me faisant découvrir de nouveaux rhumatismes. Depuis des années, donc, j'attends impatiemment la sortie des jeux de foot, histoire de taper du ballon rond virtuel. Oh, je ne suis pas spécialement fort, hein. Mais je me débrouille. Assez pour ne pas avoir l'air ridicule, quand bien même je découvre pour la première fois les nouveaux opus.

Durant toutes ces années, j'ai eu ma période pro-Fifa. J'ai eu également ma période pro-PES. J'ai eu mes joies, mes doutes, mes peines. Très certainement comme vous. Alors cette fois-ci, pour cette mouture estampillée 09, j'ai décidé de confronter directement les deux jeux. Les opposer. Jouer de nombreuses heures afin d'en disséquer les possibilités, les atouts et les failles.

Le Graphisme
 
Pendant de très longues années, Fifa a été au-dessus de PES en termes de graphismes. Très largement au-dessus. Quelle que soit la plateforme. Aujourd'hui, PES a fait une bonne partie de son retard. Bon, soyons honnêtes : Fifa reste un cran devant. Les décors (stade, pelouse, public), les détails des joueurs, l'animation' Fifa a un savoir-faire qui semble faire défaut à PES. J'ajouterai néanmoins un bémol. Ce réalisme est gâché par certains comportements de joueurs assez étranges.

La jouabilité

Si vous avez l'habitude des jeux de foot, la prise en main n'a en rien été révolutionnée. Vous devriez retrouver vos marques bien vite. Et quand bien même vous êtes un pro-Fifa qui joue à PES ou l'inverse, les commandes peuvent être changée pour retrouver vos repères (le bouton gauche qui frappe au lieu de faire une passe longue, par exemple). Sur le terrain, pourtant, des différences subsistent. PES offre une plus grande souplesse de jeu. Des actions plus flamboyantes, plus spectaculaires et une plus grande régularité dans le déroulement du jeu. Fifa, a contrario, demande plus de construction, des approches différentes, claquer un but en dehors de la surface devient nettement plus difficile, les face à face le sont également et l'inertie des joueurs demande un temps d'adaptation. Même après de nombreuses heures de jeu à Fifa, on peut finalement passer complètement à côté d'un match parce que l'on n'arrive pas à maîtriser la bête. PES est donc plus confortable dans sa prise en main.

Les modes de jeu

Pas la peine d'aller chercher bien loin : Fifa offre des modes de jeu à foison. Déjà, le jeu offre plus d'équipes, toutes avec leurs vrais noms, et les vrais joueurs. Si dans les deux versions, on retrouve la possibilité de jouer des coupes, des championnats, des tournois et j'en passe, Fifa fait la part belle à la création des joueurs et surtout au multi. Possibilité de mettre à jour les équipes et les stats des joueurs, possibilité de créer une équipe avec ses potes pour jouer en ligne' Fifa est le plus complet, indiscutablement. On parlera toutefois rapidement du mode carrière un joueur. Où vous incarnez un seul joueur et le faites progresser dans l'équipe et dans le championnat. Les deux modes se valent. Si Fifa est plus complet, notamment dans les stats de votre joueur, il est entaché par de nombreux bugs (attribution des bonnes ou mauvaises actions très hasardeuses, bugs dans les sauvegardes par rapport au points gagnés, IA parfois calamiteuse, objectifs délirants dès la seconde saison'). Le mode sur PES est peut-être moins abouti, mais comporte nettement moins de sources d'énervement. Et au final, on prend autant de plaisir sur un mode que sur l'autre. 

L'IA

Vraiment en difficulté l'année passée, que ce soit sur un titre ou sur l'autre, l'IA a fait d'énormes progrès. On commencera par les gardiens. Moins de bourdes, de meilleurs placements' On regrettera des sorties parfois tardives sur Fifa (surtout en mode Be-a-Pro où l'on ne les gère pas), mais rien de catastrophique. Niveau débordement des ailiers, avantage à Fifa. Les attaquants bougent mieux, sont plus réactifs, suivent mieux vos actions. Bon, il y a parfois quelques ratés, mais ils ne sont pas plus fréquents que dans un vrai match. Donc on tolère. Ils sont nettement plus timides sur PES où l'on peste encore devant leur manque d'improvisation. Question défense, par contre, avantage à PES. Trop de rigueur dans Fifa, un replacement trop parfait, des failles moins fréquentes' finalement, on se dit qu'il faut planter un pion rapidement pour que l'adversaire se découvre pour essayer de recoller au score' Dans PES, c'est un peu plus bordélique et, finalement, ce n'est pas pour me déplaire. Au final, l'IA aurait quand même penché vers Fifa s'il n'y avait eu quelques grosses bourdes vraiment pénibles. Et carrément frustrantes quand on joue au mode « Be-a-pro » : Les joueurs qui tentent de récupérer un ballon qui va sortir et qui le touchent juste avant' donnant la touche à l'adversaire. Ou qui laissent carrément filer le ballon alors que vous leur collez dans les pieds. Ou qui font une passe à dix mètres devant vous, plus près d'un défenseur qui, pourtant, ne vous collait pas. Des approximations qui font indiscutablement baisser l'appréciation sur l'IA. Ah. Et notons que l'IA de PES est « adaptative ». Elle apprendra de vos tactiques' Ce n'est pas spécialement flagrant, mais bon.

Impression générale

Honnêtement, si vous vouliez un avis tranché, vous en serez pour vos frais. Pour moi, les deux jeux se valent. PES offrait l'année passée un gameplay plus arcade. Le retour en arrière est amorcé. On reste encore trop assisté à mon goût, mais le jeu est sur de bons rails. A première vue, Fifa 09 semble plus complet, plus abouti, plus attirant. Mais il pullule de petites merdouilles de ci-delà qui, finalement, rendent PES peut-être un chouille plus agréable. En fait, j'aurais tendance à caser les deux jeux sur deux fronts différents. Si vous voulez un jeu à jouer entre potes, dans votre salon, pour des après-midi ou des soirées foot, prenez PES. Par contre, si vous comptez jouer principalement seul, prenez Fifa, il vous offrira plus de possibilités et de modes de jeu, sans parler du jeu online, à 10 contre 10 contre seulement 4 joueurs pour PES. Mais dans les deux cas, ce sont tous deux d'excellents jeux de foot. L'année prochaine promet d'être un cru d'exception pour le genre.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Fifa 09 vs PES 09 : Lequel choisir ?

Plateformes : Xbox 360 - PS3

Editeur :

Développeur :

PEGI : 3+

Prix : 3+

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0