Monster Hunter 3 Ultimate (3DS, Wii U)

 

Publié le Jeudi 4 avril 2013 à 12:00:00 par Vincent Cordovado

 

Test de Monster Hunter 3 Ultimate

Monster Austère 3 Ultimate

imageEn 2010, Capcom nous sortait sur Wii une sympathique mais très loin d'être inoubliable Monster Hunter Tri. Sympathique parce qu'il proposait un contenu impressionnant, des tonnes de défis et de monstres impressionnant à combattre, mais loin d'être inoubliable parce qu'il possédait une jouabilité d'une autre époque. Du genre à vous donner envie de lâcher la manette et de brûler le jeu. Aujourd'hui, Capcom nous sort un Monster Hunter 3 Ultimate, version enrichie de Monster Hunter Tri. Reste à savoir si le contenu supplémentaire est intéressant et surtout si les défauts du grand frère on était corrigé.

Monster Hunter 3 Ultimate vous propose, une fois avoir créé votre avatar, de venir en aide au village de Moga. En effet, les bateaux de commerce du village se font détruire par le Lagiacrus, monstre marin peu sympathique. Mais avant de vous jeter corps et âme dans la bataille contre la bête, vous allez devoir vous faire la main sur des bestioles un poil plus petites, histoire d'apprendre les ficelles du métier et accessoirement d'éviter une sévère déculottée.

C'est ainsi que commence la chasse aux monstres. Pour cela, il vous faut passer par une hôtesse présente dans le village Moga et qui vous permet de faire la liaison entre vous et la Guilde des chasseurs. Cette Guilde vous proposera des quêtes qui sont reparties par niveau de difficulté croissante. Chaque quête propose un objectif principal à réaliser dans un temps limité, mais également des objectifs secondaires qui vous permettront de vous faire plus de sous.

Entre deux chasses, Monster Hunter 3 Ultimate vous demandera de récupérer des ressources afin d'améliorer votre équipement. Tâche plus que chiante, mais au combien indispensable. Ces ressources sont récupérables aussi bien en flânant qu'en dépeçant les animaux. Que ce soit, peau, os, minerais, dents, viande, tout est bon à prendre. Vous pourrez également trouver des précieuses ressources en échangeant les carcasses des monstres vaincus au fils du chef du village, ce dernier vous donnant de précieux objets. De la même façon, la poissonnière vous offre la possibilité d'envoyer les pêcheurs dans certaines zones afin de récupérer du mineraux et des poissons spéciaux. Dans Monster Hunter 3 Ultimate, il ne faut pas seulement chasser, mais aussi beaucoup échanger.

screenscreenscreen

screenSi le début du jeu est une promenade de santé, avec des affrontements plutôt facile, plus on avance et plus ça va se compliquer. Les monstres à chasser sont de plus en plus gros, de plus en plus violents. Et finalement, une fois le Lagiacrus vaincu, on en découvre des encore plus impressionnantes et imposantes. Les combats contre ces créatures gigantesques font la force du titre. Sans être épique, se sont les seuls qui pourront vous procurer éventuellement du plaisir. Pourquoi éventuellement ? Lisez la suite.

Parce que voila, même si sur le papier Monster Hunter 3 Ultimate peu sembler alléchant, dans les faits, ce titre est une putain de condensé de frustration à lui tout seul.

screenA commencer par son gameplay. Si les fans diront que c'est un truc d'élitiste et une volonté de Capcom de garder l'âme de la série, les autres diront que c'est un pur foutage de gueule. Le titre ne possède pas de véritable système de lock, ce qui oblige à repositionner la caméra toutes les trois secondes. Sachant que si vous ne possédez pas de Circle Pad, c'est une vraie galère à faire. De plus, notre personnage donne l'impression d'avoir de l'arthrite. Dans le genre 36 tonnes il fait fort. Vous aurez trop souvent droit à un personnage qui tape dans le vent. Le pire se trouve avec les combos qui, bien souvent, se conclut par votre personnage qui tape dans le vide avec l'impossibilité de les arrêter. De grands moments de solitude en perspective. Dans les autres choses qui fâchent, on pourra également parlé d'une ergonomie des menus complètement à la ramasse. Plus que chiant quand on y passe la moitié de son temps. Autre point que j'avais soulevé à l'époque, l'absence quasi-total d'un scénario suffisamment intéressant pour vous poussez à aller au bout du titre. Monster Hunter 3 Ultimate est hyper redondant, en plus d'être diablement austère. Et franchement, quand on sait que tous ces défauts étaient déjà là il y a 3 ans, on se dit que pour une version estampillée Ultimate, Capcom aurait pu améliorer sa copie côté gameplay.

screenscreenscreen

screenCôté Wii, l'utilisation du GamePad a été bien pensée, par contre. C'est à mettre au crédit du jeu. On peut accéder à son inventaire, voire la carte de la zone, appeler ses compagnons d'infortune... sachant qu'il est de plus totalement paramétrable, cela ajoute un plus indiéniable à l'aventure. Mais n'en fait pas pour autant un bon jeu, qu'on se le dise.
A noter au passage que joueurs sur Wii U et 3DS peuvent jouer ensemble, et qu'une partie commencée sur Wii U pourra être terminée sur 3DS et vice-versa (le transfert de sauvegarde devrait intervenir dans le prochain patch).

D'autre part, ce qui peut aider à faire passer la pillule, c'est la tonne de nouvelles choses que le développeur a rajouté. On compte plus de 200 nouvelles quêtes, plus de 2000 nouveaux équipements et surtout pléthore de nouveaux monstres. Pour peu que vous en ayez la motivation, Monster Hunter 3 Ultimate vous occupera très longtemps. Et si vous avez des amis sous la main, c'est encore mieux. Uniquement jouable en local sur 3DS, les parties en multi évite le naufrage du titre. C'est toujours aussi austère et indigeste à jouer, mais au moins, là, on peut rigoler. Le multi fonctionne au poil et c'est véritablement grâce à lui que j'ai pû prendre un peu de plaisir sur le titre. A noter qu'il est possible de joueur avec les possesseurs de la version Wii U en se connectant à la machine de Nintendo, mais n'en n'ayant pas...

screenUn petit mot sur la réalisation. Le portage est réussi. Capcom a fait du bon boulot. C'est fluide. C'est beau. On est certes un poil en dessous de la version Wii sur 3DS mais on s'en contentera. La version Wii U, par contre, avec ses graphismes HD, est un cran au-dessus. Même si on notera de nombreuses textures immondes et, globalement, un jeu assez moyen de ce côté-là.

Au final et tout comme son grand frère, Monster Hunter 3 Ultimate n'est pas à mettre entre toutes les mains. Si les fans y trouveront sûrement leur compte avec le contenu supplémentaire bien sympathique, les autres seront très certainement repoussés par l'austérité dégagé par le titre. Honnêtement, on a l'impression de jouer à un jeu d'une autre époque. C'est typiquement en ayant un titre comme ça entre les mains que l'on comprend qu'il y a un fossé qui sépare les attentes d'un joueur européen d'un joueur japonais. Si Capcom veut que sa série décolle dans l'hexagone, il faudra plus qu'une simple augmentation de contenu pour convaincre les joueurs. A bon entendeur.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Monster Hunter 3 Ultimate (3DS, Wii U)

Plateformes : Wii U - 3DS

Editeur : Capcom

Développeur : Capcom

PEGI : 12+

Prix : 50 €

Monster Hunter 3 Ultimate (3DS, Wii U)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 5/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Derniers Commentaires

- Lara Croft dans Final Fantasy ? Quoi ? par clayman00

- Potion Craft est entre vos mains par jymmyelloco

- L'Edito du Dimanche par clayman00

- L'Edito du Dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du Dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du Dimanche par Citan

- L'Edito du Dimanche par jymmyelloco

0