Borderlands 2 Tiny Tina’s Assault on Dragon Keep (PC, Xbox 360, PS3)

 

Publié le Mercredi 26 juin 2013 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Tetst de Borderlands 2 Tiny Tina’s Assault on Dragon Keep (PC, Xbox 360, PS3)

Jeu drôle

imageDéjà découverte précédemment dans le jeu, Tiny Tina est cette petite gamine complètement cramée du ciboulot, et légèrement psychopathe, capable de cajoler son nounours et coiffer sa poupée tout en vous torturant à la fourchette juste pour le plaisir. Ajoutez quelques rires enfantins et vous aurez une sorte de Jack L’éventreur en jupette.
Un personnage haut en couleur (couleur rouge sang, surtout), qui a séduit de nombreux fans et a véritablement marqué Borderlands 2 de son empreinte.

On la retrouve au centre de ce nouveau DLC (contenu supplémentaire téléchargeable) baptisé Tiny Tina’s Assault on Dragon Keep.
Plutôt original, cette nouvelle aventure vous place en plein… jeu de rôle. Tiny Tina est la Maître du Donjon, et va vous faire vivre une aventure très particulière du célèbre jeu « Bunkers & Badasses » (parodie évidente de Donjons et Dragons). En compagnie de Lilith, Brick et Mordecai, vous allez donc lancer les dés et…

screenscreenscreen

screenVous voilà dans la peau du héros qui va vivre l’aventure. Tiny Tina vous raconte alors pas à pas où vous êtes, ce que vous voyez, et qui vous rencontrez. Comme elle est légèrement dérangée, il faut vous attendre à de nombreuses surprises et des situations ou rencontres complètement délirantes.
Dès le départ, d’ailleurs, elle modifie sous vos yeux le temps qu’il fait, ou les ennemis. Parce que rencontrer le gros boss de fin invincible dès les premières minutes, ça le fait moyen, en fait…
Et ça va être comme ça très régulièrement. Vous vous promenez dans la forêt de la tranquillité ? Non, c’est gonflant comme nom. Allez, on l’appellera « la forêt où l’on est dévoré vivant par des arbres ».

Vous allez rencontrer des squelettes, des dragons, des sorciers, des orcs, des golems, des gnomes, des arbres cannibales, et tout un tas d’autres nouveaux monstres propres aux univers Fantasy.
Si la base ne change guère, et que les missions recyclent les classiques « aller à un point X » ou « tuer machin », voire « récupérer tel truc » ou « aller trouver untel », elles se déroulent dans un univers original et inhabituel pour Borderlands 2.

screenscreenscreen

screenTout se déroule sous les commentaires de Tiny Tina, et parfois les interventions des joueurs. Selon son bon vouloir, elle change le jeu en pleine partie, ajoute ou enlève des ennemis ou des décors, modifie l’ambiance… vous voyez tout évoluer sous vos yeux. Et ça le fait bien. Sincèrement. Ces commentaires et les situations dans lesquelles elle vous place sont souvent hilarants, déplacés, et vous aurez toujours une oreille attentive à ses dires en plus de devoir éviter ses pièges et battre la campagne pour réussir les missions. C’est toujours aussi débile, mais jouissif.

Tous les clichés des jeux de rôle y passent, pour notre plus grand bonheur. Il y a de nouvelles et puissantes armes à découvrir, tout un tas d’objets à collecter, et même des coffres au trésor.

Au final, Tiny Tina’s Assault on Dragon Keep est sans doute le DLC le plus réussi pour Borderlands 2. Il offre un dépaysement complet grâce aux décors, et une aventure narrative scénarisée avec soin. Original, mais toujours avec cet humour grinçant et borderline, il offre son lot de nouveautés et de temps forts, susceptibles de vous replonger dans le jeu pour une bonne dizaine d’heures. A ce prix-là, ce serait péché de refuser l’invitation.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Borderlands 2 Tiny Tina’s Assault on Dragon Keep (PC, Xbox 360, PS3)

Plateformes : PC - Xbox 360 - PS3

Editeur : 2K Games

Développeur : Gearbox Software

PEGI : 18+

Prix : 9,99 €

Borderlands 2 Tiny Tina’s Assault on Dragon Keep (PC, Xbox 360, PS3)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0